Stoppé par Munar, Alcaraz termine une semaine pleine de promesses à Marbella

La sublime semaine de Carlos Alcaraz à Marbella a pris fin en demi-finales. Le joueur de 17 ans s'est incliné en deux manches, 7-6 6-4, face à Jaume Munar.

partager

ATP 250, Marbella (terre battue)
Munar bat Alcaraz : 7-6, 6-4

  • L’information principale : Carlos Alcaraz, 17 ans, est éliminé par Munar à Marbella.
  • Vous apprendrez aussi : Jaume Minar jouera sa première finale en simple sur le circuit.
  • Pourquoi vous devez lire cet article : Parce que la semaine de Carlos Alcaraz fait naître de grands espoirs pour l’avenir du jeune Espagnol.

Cette semaine, Carlos Alcaraz aura pris date. À seulement 17 ans, le natif de Murcie aura atteint pour la première fois les demi-finales d’un tournoi ATP. Ce samedi, face à son compatriote Jaume Munar, l’Espagnol aura été fidèle à lui-même : des coups puissants, de l’insolence dans ses frappes et beaucoup de prises de risque. Cette fois-ci, ça n’aura pas suffi : son adversaire, Jaume Munar, lui a fait jouer le coup de plus.

Tout avait pourtant très bien commencé pour le tombeur de Casper Ruud au tour précédent, en prenant d’entrée le service de Jaume Munar. À 2-0, celui-ci a directement repris son bien pour recoller avant que les deux joueurs ne conservent leur mise en jeu jusqu’au tie-break. Un premier set pendant lequel Alcaraz a semblé le plus proche de s’imposer mais la défense de Munar aura été impressionnante.

Dans le jeu décisif, après une grosse erreur en coup droit du plus jeune des deux joueurs, Jaume Munar a pris la tête. Un coup au moral de son adversaire qui avait dominé les hostilités jusqu’ici et qui a eu beaucoup de mal en retour de service. Trop de prises de risque et seulement 29% de points gagnés derrière la première balle de son adversaire.

Meilleur classement à venir pour Alcaraz

Le second acte a livré un scénario presque identique, pendant lequel le joueur de 17 ans aura tout tenté pour déborder son adversaire. Jaume Munar était décidément dans un grand jour en défense et après deux breaks immédiatement récupérés par Alcaraz, le troisième a été le bon. Sur sa première balle de match, le natif de Santanyi s’est offert sa toute première finale en simple sur le circuit. Il affrontera un autre Espagnol dimanche, Pablo Carreño Busta, 15e joueur mondial.

Le vaincu de la rencontre peut nourrir des regrets mais sa semaine est pleine de promesses. Tombeur de Feliciano Lopez, dans un choc générationnel, puis de Casper Ruud, tête de série numéro 3 et vrai spécialiste de la terre battue, la pépite espagnole a envoyé un premier message en remportant ces trois rencontres : il faudra très vite compter sur lui. Il est devenu le plus jeune joueur à atteindre les demi-finales d’un tournoi depuis Alexander Zverev, en 2014, à Hambourg. Lundi, il sera 118e mondial, son meilleur classement en carrière, et se rapproche inexorablement du top 100. Et il est le joueur qui a gagné le plus de matchs sur le circuit avant ses 18 ans depuis un certain Rafael Nadal – qui en avait trente, il est vrai.

Alcaraz n’a pas bénéficié d’une wild-card à Monte-Carlo mais il serait étonnant de ne pas le voir invité à Madrid ou Barcelone dans les semaines à venir. Même avec ce nouveau classement (118e), cela pourrait être insuffisant pour jouer Roland-Garros sans passer par les qualifications. A Melbourne, le jeune Espagnol avait relevé le défi.

Lire aussi : Lopez – Alcaraz à Marbella : 21 ans d’écart entre eux, pas un record mais presque

Lire aussi : Notre entretien avec Alcaraz publié en janvier

  • partager
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'actualités

Des contenus exclusifs (vidéo, analyses, interviews ...), des rencontres avec les champions, des conseils techniques, et toute l'actualité du tennis... Abonnez-vous à tennismajors.com, le site que tous les passionnés de tennis attendaient !