le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Alcaraz est numéro un mondial, mais la bataille pour le trône va rester très ouverte jusqu’en novembre

Carlos Alcaraz est le nouveau numéro un mondial. Et même s’il n’a pas beaucoup de points à défendre jusqu’à la fin de l’année, plusieurs joueurs peuvent encore l’empêcher de finir la saison au sommet du classement. Voici un point sur la situation.

Carlos Alcaraz and Casper Ruud, US Open 2022 Carlos Alcaraz and Casper Ruud, US Open 2022 | © AI / Reuters / Panoramic

Le dernier Grand Chelem de la saison 2022 s’est achevé dimanche à New York, sacrant un tout nouveau vainqueur, Carlos Alcaraz. Titré à l’US Open, l’Espagnol a fait coup double en s’emparant de la première place mondiale et devenant ainsi le plus jeune numéro un mondial de l’histoire à seulement 19 ans.

Avec désormais 6740 points au classement ATP, Carlos Alcaraz a un petit matelas de 890 points d’avance sur son premier poursuivant, Casper Ruud, et 930 sur le troisième du podium, Rafael Nadal, qui semblait favori pour redevenir numéro un mondial avant de perdre contre Frances Tiafoe à l’US Open.

Le classement ATP au 12 septembre 2022

  1. ALCARAZ 6790
  2. RUUD 5850
  3. NADAL 5810
  4. MEDVEDEV 5065
  5. ZVEREV 5040
  6. TSITSIPAS 4810
  7. DJOKOVIC 3570

Le joueur de 19 ans peut-il rester sur le trône jusqu’au Masters de Turin, qui aura lieu du 13 au 20 novembre 2022 ? Avec moins de 2000 points d’avance sur les cinq joueurs qui le suivent au classement ATP, l’automne de Carlos Alcaraz sera chaud s’il veut terminer l’année à la première place.

Sur le papier, cinq joueurs peuvent lui contester son trône : Casper Ruud, Rafael Nadal, Daniil Medvedev, Alexander Zverev, Stefanos Tsitsipas. Novak Djokovic semble devoir se contenter d’une lutte pour un retour dans le Top 5.

Il est trop tôt pour identifier des tendances. Il reste 15 tournois à jouer, dont le Masters de Turin (1500 points au vainqueur), le Masters 1000 de Paris, quatre ATP 500 (Tokyo et Nur-Sultan première semaine d’octobre, Bâle et Vienne derrière semaine d’octobre). Un joueur très performant et très actif aurait 3000 à 3500 points à prendre, doit davantage que l’écart entre Alcaraz (1er) et Tsitsipas (6e).

Parmi le Top 7 cependant, Alcaraz est le troisième joueur ayant le moins de points ATP à défendre lors de cette fin de saison, le premier étant Rafael Nadal avec aucun point et le deuxième Stefanos Tsitsipas avec 235 points. S’il digère bien son premier titre du Grand Chelem et continue d’être performant, l’Espagnol a une chance en or de finir l’année numéro un mondial pour la première fois de sa carrière. 

Pour bien suivre ce feuilleton de la fin de saison, on vous fait un point sur les enjeux du classement ATP jusqu’au Masters de Turin. 

Carlos Alcaraz, US Open 2022
Carlos Alcaraz, US Open 2022 – © Antoine Couvercelle

Alcaraz a moins de points à défendre que son dauphin Ruud

Classement au 12 septembre 2022 : 1er – 6740 points
Classement à la Race (points depuis le début de l’année) : 1er – 6460 points

Points à défendre jusqu’en fin de saison : 280 points

En 2021, Carlos Alcaraz n’a joué que quatre tournois après un US Open 2021 où il avait atteint les quarts de finale, une première pour lui en Grand Chelem. L’Espagnol n’avait pas réalisé une grande fin de saison, avec seulement un premier tour à Indian Wells (décalé en octobre l’an passé), une demi-finale à Vienne suivi d’un huitième de finale au Rolex Paris Masters. Un titre au Masters Next Gen mais qui ne lui a rapporté aucun point. 

Carlos Alcaraz n’a donc que 280 points à défendre (270 car il va perdre ses 10 points d’Indian Wells le 17 octobre 2022) avant le Masters de Turin, où il fait déjà partie des deux premiers qualifiés avec son compatriote Rafael Nadal.

Son calendrier est pour l’instant inconnu. Avec quasiment 24 heures passées sur le terrain à l’US Open, et les conséquences de sa notoriété nouvelle à amortir, le repos sera à n’en pas douter la priorité des prochaines semaines.

Casper Ruud, US Open 2022
Casper Ruud, à l’US Open en 2022 (AI / Reuters / Panoramic)

Ruud aura peut-être une deuxième chance

Classement au 12 septembre 2022 : 2e – 5850 points
Classement à la Race (points depuis le début de l’année) : 3e – 4885 points

Points à défendre jusqu’en fin de saison : 1010 points

Après un US Open 2021 qu’il a quitté dès le deuxième tour, Casper Ruud a vécu une belle fin de saison avec un huitième de finale à Indian Wells, une victoire à San Diego, une demi-finale à Vienne et au Masters de Turin ainsi qu’un quart au Rolex Paris Masters. En mettant de côté le tournoi des maîtres, le Norvégien a donc 610 points à défendre en cette fin d’année 2022, dont 180 de son titre à San Diego qui débute dans seulement une semaine. Ne pas le défendre le ferait descendre au troisième rang.

Casper Ruud, nouveau numéro deux mondial, le meilleur classement de sa carrière, n’a que 890 points de retard sur le patron du circuit, Carlos Alcaraz. Il est, sur le papier, le mieux placé pour le déloger de son trône avant la fin de la saison, à condition d’être aussi performant voire meilleur qu’en 2021 en indoor. 

Nadal doit performer à Paris et Turin pour espérer être numéro un mondial… s’il joue

Rafael Nadal, US Open 2022
Rafael Nadal, US Open 2022 ; AI / Reuters / Panoramic

Classement au 12 septembre 2022 : 3e – 5810 points
Classement à la Race (points depuis le début de l’année) : 2e – 5810 points

Points à défendre jusqu’en fin de saison : 0 point

En 2021, Rafael Nadal n’a joué que deux matchs de juin à décembre. Une victoire et une défaite à Washington en août, avant de déclarer forfait pour le reste de la saison en raison d’une douleur au pied gauche trop persistante. L’Espagnol, battu en huitième de finale de l’US Open par Frances Tiafoe, n’a donc aucun point à défendre jusqu’à la fin de l’année 2022.

Désormais numéro trois mondial, Rafael Nadal n’a que 930 points de retard sur le nouveau patron du circuit Carlos Alcaraz. Mais l’Espagnol risque de ne pas beaucoup jouer d’ici le mois de novembre : « J’ai des choses bien plus importantes que le tennis qui vont arriver dans ma vie personnelle, avec la naissance de mon premier fils. C’est le moment de faire un reset. Ensuite, revenir sur la vie professionnelle, retourner à l’entraînement, faire une mini présaison pour terminer peut-être l’année en Europe avec de bonnes sensations », a-t-il déclaré en conférence de presse à New York.

Pour résumer, s’il veut redevenir numéro un mondial, toujours en fonction des résultats de Carlos Alcaraz et d’autres prétendants, Rafael Nadal doit aller loin au Rolex Paris Masters (1000 points) et au Masters de Turin (1500 points en étant invaincu). 

Medvedev et Zverev contraints à un presque sans-faute

Daniil Medvedev, US Open 2022
Daniil Medvedev, US Open 2022 ; AI / Reuters / Panoramic

Classement de Medvedev au 12 septembre 2022 : 4e – 5065 points
Classement à la Race (points depuis le début de l’année) : 5e – 3375 points

Points à défendre jusqu’en fin de saison : 1690 points

Après avoir remporté son premier titre du Grand Chelem à l’US Open en 2021 en battant Novak Djokovic en finale, Daniil Medvedev a réalisé une belle fin de saison en jouant deux finales, au Rolex Paris Masters et au Masters de Turin, et un huitième de finale à Indian Wells. En cette fin d’année 2022, le Russe a 690 points à défendre jusqu’au tournoi des maîtres, soit 410 points de plus que Carlos Alcaraz, qui lui a ravi sa place de numéro un mondial. 

La pression est sur les épaules de Daniil Medvedev qui est à la fois dans la position du chasseur mais également du chassé. Avec de nombreux points à défendre jusqu’au mois de décembre, le Russe peut rêver de retrouver son trône mais ne doit pas oublier de regarder dans le rétroviseur, où se trouvent notamment Alexander Zverev, Stefanos Tsitsipas et Novak Djokovic, trois joueurs très à l’aise en indoor.  

LE Russe semble prêt à en découdre puisqu’il est annoncé à Metz, dès la semaine prochaine, avant de se rendre à Astana, Vienne, Bercy et Turin en cas de qualification pour le Masters.

Alexander Zverev, Roland-Garros 2022
Alexander Zverev, Roland-Garros 2022 – © Federico Pestellini / Panoramic

Classement de Zverev au 12 septembre 2022 : 5e – 5040 points
Classement à la Race (points depuis le début de l’année) : 8e – 2700 points

Points à défendre jusqu’en fin de saison : 2340 points

Après une défaite en demi-finale de l’US Open en 2021, Alexander Zverev avait très bien rebondi en réalisant une fin de saison de très bonne facture. L’Allemand avait remporté le tournoi de Vienne et le Masters de Turin, avait atteint les demi-finales du Rolex Paris Masters et les quarts de finale à Indian Wells. Il devra donc défendre 2340 points jusqu’en fin de saison 2022, 1040 sans compter le tournoi des maîtres. 

Parmi les prétendants au trône, une quête qui l’avait motivé mais aussi paralysé en début de saison, il est le joueur qui doit défendre le plus de points en cette fin d’année 2022. Alexander Zverev, écarté des courts depuis sa terrible blessure à la cheville à Roland-Garros, devait faire son retour à la compétition cette semaine à l’occasion de la Coupe Davis. Il a finalement dû y renoncer, en tirant probablement un trait sur sa fin de saison 2022.

“J’ai un œdème osseux à la cheville droite, qui engendre un risque de fracture”, a-t-il expliqué en conférence de presse lundi, veille du début de la compétition. “Probablement parce que j’en a trop fait à l’entraînement. Mon absence va se compter en semaines ou en mois, pas en jours.”

Stefanos Tsitsipas, Cincinnati 2022
Stefanos Tsitsipas, Cincinnati 2022 – © Paul Chiasson/AP/SIPA

Stefanos Tsitsipas est dans la course sur le papier

Classement au 12 septembre 2022 : 6e – 4810 points
Classement à la Race (points depuis le début de l’année) : 4e – 4630 points

Points à défendre jusqu’en fin de saison : 235 points

En délicatesse avec son coude droit fin 2021, Stefanos Tsitsipas avait réalisé une mauvaise fin de saison avec une défaite en quart de finale à Indian Wells, en huitième de finale à Vienne, au deuxième tour au Rolex Paris Masters (sur abandon) et une défaite au Masters de Turin avant son forfait pour la suite de la compétition. Le Grec n’a donc que 235 points à défendre jusqu’en fin d’année 2022.

Mais en plus de compter 1930 points de retard sur Carlos Alcaraz, Stefanos Tsitsipas est en crise de confiance. Battu au premier tour de l’US Open à la surprise générale par Daniel Elahi Galan, 94e mondial, le Grec va devoir se remobiliser avant d’attaquer la dernière ligne droite, avec un très bon coup à jouer avant donné son faible nombre de points à défendre. Mais la place de numéro un mondial semble tout de même très (trop ?) loin. 

Novak Djokovic / Wimbledon 2022 © AI / Reuters / Panoramic
Novak Djokovic / Wimbledon 2022 © AI / Reuters / Panoramic

Djokovic a trop de retard sur Alcaraz

Classement au 12 septembre 2022 : 7e – 3570 points
Classement à la Race (points depuis le début de l’année) : 15e – 1970 points

Points à défendre jusqu’en fin de saison : 1600 points

Après avoir échoué dans sa quête du Grand Chelem calendaire en 2021, en étant dominé en finale de l’US Open 2021 par Daniil Medvedev, Novak Djokovic avait su se remobiliser pour réaliser une belle fin de saison avec un titre au Rolex Paris Masters et une demi-finale au Masters de Turin. Le Serbe a donc 1600 points à défendre jusqu’en fin d’année 2022, 1000 sans compter le tournoi des maîtres. 

S’il veut terminer la saison numéro un mondial pour la huitième fois de sa carrière, la troisième consécutive, le Serbe est presque condamné à jouer toutes les semaines pour gagner des points et devra au moins faire aussi bien à Paris et Turin. Avec 3170 points de retard sur Carlos Alcaraz au classement ATP, la mission semble quasi impossible pour Novak Djokovic, qui peut tout de même viser un retour dans le Top 5. 

La seule certitude pour le moment est qu’il a prévu de s’aligner à Tel-Aviv la semaine du 26 septembre.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *