Abonnez-vous à la newsletter

Hurlingham Classic : Rafael Nadal repart du bon pied

Pour son premier match (certes officieux) depuis son titre à Roland-Garros et le début de son nouveau traitement au pied, Rafael Nadal s’est montré solide face pour battre Stan Wawrinka à l’occasion de l’exhibition de Hurlingham, ce mercredi (6/2, 6/3).

Rafael_Nadal_practice_2022 ©Al / Reuters / Panoramic

L’optimisme régnait depuis quelques jours, il n’y a désormais quasiment plus aucun doute : le pied de Rafael Nadal va bien, en tout cas beaucoup mieux semble-t-il, comme en atteste ses premiers pas très réussis sur le gazon anglais face à Stan Wawrinka, qu’il a battu 6/2, 6/3, ce mercredi à l’occasion de l’exhibition de Hurlingham.

Coups de massue des deux côtés, belle variation de  jeu, un déplacement en apparence normal… C’était du très bon Nadal ce mercredi face à un adversaire certes encore à la recherche de son meilleur niveau, et dont le gazon n’a jamais été la meilleure surface. Mais toujours dangereux, quoi qu’il en soit…

Hormis un break (ou plutôt un débreak) concédé dans chacun des deux sets, l’Espagnol a en tout cas réussi son entrée en lice dans cette traditionnelle exhibition londonienne qui réunit par ailleurs Novak Djokovic, Carlos Alcaraz, Felix Auger-Aliassime et Casper Ruud.

Le Grand Chelem est un objectif réaliste

Carlos Moya, entraîneur de Rafael Nadal

Tous les signaux sont donc au vert pour Rafa à quelques jours du coup d’envoi de Wimbledon, où il est désormais quasi-certain qu’il s’alignera. D’autant que dans le même temps, son entraîneur Carlos Moya a déclaré lors d’une interview accordée à Eurosport Espagne que le Grand Chelem calendaire constituait pour lui un objectif réaliste.

C’est la première fois de sa légendaire carrière que Rafael Nadal remporte les deux premières levées majeures de la saison, et se poste donc à mi-saison de ce Grand Chelem calendaire.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.