Medvedev rejoint Schwartzman en quarts

Daniil Medvedev, tête de série N.3, et Diego Schwartzman se sont qualifiés pour les quarts de finale du Rolex Paris Masters.

Daniil Medvedev au Rolex Paris Masters

Le premier quart de finale du Rolex Paris Masters est connu ! Daniil Medvedev et Diego Schwartzman ont respectivement écarté Alex De Minaur et Alejandro Davidovich Fokina. Une quatrième rencontre entre les deux hommes dans leur carrière, après trois victoires de Medvedev.

Premier en scène, Diego Schwartzman s’est montré sans pitié face à son adversaire espagnol (6-1, 6-1). Contesté sur son premier jeu de service, l’Argentin a effacé quatre balles de break avant de dérouler. “Je ne m’attendais pas à ce genre de match” a expliqué l’Argentin, soulignant la bonne forme de son adversaire jusque-là.  Avec ce succès, Schwartzman n’est plus qu’à une victoire de valider son billet pour Londres et les ATP Finals.

Medvedev est monté en puissance

Medvedev, déjà qualifié pour Londres, avait lui aussi droit à un adversaire en forme, Alex de Minaur. Récent finaliste à Anvers, l’Australien avait les armes pour embêter son adversaire. Car Medvedev a enchaîné les déconvenues depuis sa demi-finale de l’US Open. Battu par Reilly Opelka à Saint-Pétersbourg, éliminé par Kevin Anderson à Vienne, le Russe avançait masqué.

Et le premier set aurait pu lui faire perdre ses nerfs. Malgré un break d’entrée, Medvedev a vu De Minaur recoller. Puis l’Australien a repris le dessus au meilleur moment, pour s’offrir le gain du set sur le service de Medvedev. Les premiers signes d’énervement ont commencé à apparaître chez le Russe.

Mais il a su garder son calme pour le deuxième set. De Minaur a vu une nouvelle fois son service lui échapper dès le premier jeu, mais n’a pas pu recoller. Un service retrouvé (11 points sur 12 gagnés après sa première balle), un retour infernal (8 points sur 10 gagnés sur la deuxième balle de De Minaur), et une égalisation maîtrisée pour le Russe.

Medvedev a continué sur sa lancée dans le troisième set. Intouchable sur son service, avec 30 points gagnés sur 36, il a écœuré De Minaur. Réussir à éteindre “The Speed Demon” n’est jamais évident, mais Medvedev a rappelé qu’il pouvait être un joueur incroyable. Il devra garder ce niveau, a minima, pour son duel contre Diego Schwartzman, vendredi.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *