Abonnez-vous à la newsletter

Sinner se défait de Mannarino pour disputer sa première finale ATP

Le jeune italien de 19 ans, Jannik Sinner s’est imposé, ce vendredi, en deux sets (6-3, 7-5) face à Adrian Mannarino en demi-finale de l’ATP 250 de Sofia. Pour sa première finale ATP, il retrouvera le gagnant de l’autre demie opposant Richard Gasquet et Vasek Pospisil.

Sinner Vienna 2020 Sinner Vienna 2020

ATP 250 de Sofia, 1/2 finale
Sinner bat
Mannarino (5) 6-3, 7-5

  • L’information principale : Jannik Sinner rallie la finale en éliminant Adrian Mannarino
  • Vous apprendrez aussi : Sinner va disputer sa première finale sur le circuit ATP
  • Pourquoi vous devez lire cet article : Vous apprendrez que le jeune Italien a marqué l’histoire tennistique de son pays

Il finit une saison d’éclosion en boulet de canon. A seulement 19 ans, Jannik Sinner, 44e à l’ATP, s’est qualifié, ce vendredi, pour sa toute première finale sur le circuit ATP, en venant à bout de la tête de série numéro 5 Adrian Mannarino (6-3, 7-5) en demi-finale du tournoi ATP 250 de Sofia (Bulgarie). Le jeune Transalpin s’est montré d’une efficacité redoutable pour éliminer le Français en 1h27 de jeu. Quart de finaliste à Roland-Garros, Sinner attend désormais son adversaire pour le titre. Il rencontrera le vainqueur du match entre Richard Gasquet et Vasek Pospisil (vers 17h).

Dans ce duel de générations, les deux hommes ne s’étaient jamais retrouvé face-à-face avant cette demie à Sofia. Dès le début du match, la partie a semblé assez équilibrée et s’est instauré un bras de fer de fond de court. Défenseur averti, Mannarino, 35e joueur mondial, a parfaitement su répondre aux puissants coups droits que lui assénait son adversaire. Mais Sinner, s’appuyant sur un très gros premier service (9 aces et 81% de points gagnés sur sa première balle), n’a eu besoin que d’une seule balle de break pour s’arroger la première manche 6-3.

Plus jeune Italien finaliste d’un tournoi ATP

Frustré de n’être pas si loin de l’Italien à l’échange, Mannarino a été piqué au vif et s’est montré beaucoup plus solide dès l’entame de seconde manche. Alors qu’il n’avait jusqu’ici su se procurer aucune balle de break, le Français a obtenu sa première cartouche à 2-1 dans le deuxième acte. Mais comme tout au long du match, dès qu’il s’est senti en danger sur sa mise en jeu, Jannik Sinner n’a eu aucune peine à sortir un ace bien senti ou à flirter avec les lignes pour revenir à hauteur.

Mannarino ne disputera donc pas sa onzième finale en carrière. L’erreur du gaucher tricolore aura été de laisser trop d’occasions passer, surtout dans le deuxième set. Tel un vieux briscard du circuit, l’Italien a su élever son niveau de jeu pour breaker une seconde fois à 5-5 dans la deuxième manche et s’offrir la mise en jeu pour le match. Conclusion parfaite. Grâce à cette performance, Jannik Sinner est devenu le plus jeune Italien de l’histoire à disputer une finale sur le circuit ATP. Après avoir remporté le Masters de la NextGen en 2019, Sinner montre qu’il a tout à fait sa place parmi les grands et qu’il faudra à l’avenir compter sur lui, même en Majeur. Gasquet et Pospisil sont prévenus.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.