6-2, 6-2, 54 minutes de jeu : Medvedev a rapidement éteint Isner pour rejoindre Opelka en finale à Toronto

Daniil Medvedev a dominé John Isner à Toronto (6-2, 6-2) pour se qualifier pour la finale, sa cinquième en Masters 1000. Il y retrouvera Reilly Opelka.

Daniil Medvedev, Toronto 2021

Merci de laisser place au TGV Daniil Medvedev ! Le Russe était pressé en demi-finale du Masters 1000 de Toronto et n’a passé que 54 minutes sur le court. Le numéro deux mondial, dans la « zone », a facilement dominé John Isner (6-2, 6-2) en jouant notamment un premier set proche de la perfection. Medvedev s’est qualifié pour sa cinquième finale en Masters 1000, la deuxième au Canada où il avait perdu en 2019 contre Rafael Nadal. Dimanche, il défiera un autre joueur américain, Reilly Opelka.

On a vu Stefanos Tsitsipas souffrir et perdre face à Reilly Opelka, très bon serveur américain. On pouvait craindre le même scénario pour Daniil Medvedev contre John Isner, du même profil que son compatriote, mais le Russe s’est rendu le match facile en lisant parfaitement les services de son adversaire. Dans la première manche, le numéro deux mondial a breaké deux fois l’Américain, à 1-1 puis 4-2, et a terminé le set avec neuf coups gagnants et deux fautes directes en seulement 24 minutes de jeu ! 

Daniil Medvedev, Toronto 2021 – Julian Avram/Icon Sportswire / Panoramic

Medvedev a écoeuré Isner

Sur sa lancée, le Russe n’a pas lâché l’accélérateur et a pris le service de John Isner pour la troisième fois du match d’entrée de deuxième set, alors qu’il était pourtant mené 40-0 ! Sur un nuage et comme dans le premier acte, Daniil Medvedev s’est offert le luxe d’un double break pour mener 4-1 face à un John Isner désabusé et sans solution… 

Le numéro deux mondial a même terminé la rencontre avec plus d’aces que l’Américain (11 contre 4), chose qui n’a pas du arriver très souvent dans la carrière de ce dernier. Le 30ème joueur mondial, tombeur d’Andrey Rublev et de Gaël Monfils, est cette fois-ci tombé sur plus fort que lui et ne s’est procuré qu’une seule balle debreak, alors qu’il était mené 6-2, 5-2… Il a sauvé une première balle de match sur son service à 5-1 d’une magnifique volée de coup droit décroisée, mais il n’a pas pu éviter la défaite lors du jeu suivant. 

Sur un dernier revers trop long de John Isner, Daniil Medvedev a pu savourer sa victoire et sa qualification pour la finale du tournoi de Toronto, la cinquième en Masters 1000. Le Russe y retrouvera Reilly Opelka pour tenter de remporter le 12ème titre de sa carrière, le troisième en 2021 après Marseille et Majorque. Les US Open series débutent bien pour Medvedev. 

Your comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *