Tsitsipas s’offre Khachanov pour son anniversaire et rejoint Ruud en quart

Stefanos Tsitipas a écarté avec autorité Karen Khachanov (6-3, 6-2) et affrontera l’un des hommes forts de l’été, Casper Ruud en quart de finale du Masters 1000 de Toronto. Le Norvégien n’a pas traîné non plus face à Dusan Lajovic (6-4, 6-3).

Stefanos Tsitsipas à Toronto en 2021

Le jour de son anniversaire, Stefanos Tsitsipas s’est offert une belle victoire sur le court central de Toronto. Le numéro 3 mondial a dominé en deux manches et avec la manière le récent médaillé d’argent des Jeux Olympiques, Karen Khachanov (6-3, 6-2) au troisième tour.

Le Russe n’avait jamais réussi à trouver la clé en trois face-à-face avec Tsitsipas. Mais, à chaque fois, l’affiche avait réservé une belle opposition et Khachanov avait même pris la première manche avant de céder en trois sets lors de leur dernière rencontre à Rotterdam cette année. Le Grec pouvait aussi craindre un joueur en forme, galvanisé par sa belle semaine à Tokyo au début du mois. Il a rapidement écarté les doutes en l’emportant sans concéder une seule fois son service.

Tsitsipas a dicté le rythme

Dès le quatrième jeu, Khachanov a donné plusieurs cadeaux à son adversaire en enchaînant une double faute et deux vilains coups droits pour donner le break à son adversaire. Le Grec a conservé la même régularité, en dictant le rythme dans la diagonale revers avant d’ouvrir sur le coup droit adverse. Du fond du court, le Russe a souvent explosé à l’échange, notamment sur son coup fort en coup droit. Sur ces 32 fautes directes, 17 viennent de son coup droit. En comparaison, Tsitsipas n’a commis que 16 fautes directes au total.

Khachanov a obtenu une balle de débreak en fin de set, alors que son adversaire servait pour le match. Le 3e joueur mondial a immédiatement répondu en l’effaçant d’un missile croisé en coup droit, qui a cloué sur place Khachanov. Le Russe a préféré en sourire. Tsitsipas serrait le poing en s’encourageant. Après cette petite alerte, le Grec en a mis plus dans ses frappes pour boucler cette première manche sur son service.

Tsitsipas a breaké d’entrée de deuxième acte, après un petit tour au vestiaire. Le 28e joueur mondial était clairement dominé. Il a tenté de raccourcir les échanges et de monter au filet, mais son adversaire était sur toutes les balles. Le Russe a lâché une nouvelle fois son service à 4-2 et n’a pas réussi à convertir la deuxième balle de break possible. Et Tsitsipas a terminé le travail d’un ace.

Le Grec a pu souffler ses bougies sur le court après sa victoire puisque le public a entonné « bon anniversaire » accompagné d’un gâteau prévu par les organisateurs du tournoi.

« Ma performance aujourd’hui était très bonne. Je suis content d’avoir réussi à conserver un haut niveau de jeu et d’avoir gagné pour mon anniversaire, c’est spécial, a-t-il déclaré sur le court après sa victoire. « J’espèrais bien jouer, mes attentes sont hautes donc je suis content d’avoir pu les atteindre, d’être resté concentré et positif. »

Tsitsipas veut sa revanche contre Ruud

Le numéro 3 mondial retrouvera donc au prochain tour l’un des hommes forts de l’été, Casper Ruud (12e). Le Norvégien, huitième à la race, a dominé Dusan Lajovic  (6-4, 6-3) et monte son nombre de victoire consécutives à 13 après s’être imposé à Bastad, Gstaad et Kitzbuhel. Le début de match a pourtant été plus accroché que ne le laisse supposer le tableau d’affichage.

Mais, Casper Ruud a été le plus lucide au moment décisif, avec 100% de réussite sur les trois balles de break qu’il s’est procuré.  Alors que les deux joueurs n’ont pas vu l’ombre d’une balle de break avant 5-4, Ruud s’est emparé de la première manche sur sa première occasion. Le 12e joueur mondial n’a perdu que deux points sur son service dans ce premier acte.

Avec 22 fautes directes contre 15 sur la feuille de stat’ de son adversaire, le Serbe a été moins précis que lors de son match précédent face à Félix Auger-Aliassime. Ruud s’est détaché rapidement dans la deuxième manche et malgré une révolte de Lajovic qui a réussi à recoller à 3-3, le Norvégien a remporté trois jeux de suite pour conclure sur son service.

L’affiche Ruud-Tsitipas promet beaucoup de spectacle en quart de finale. Le Grec, finaliste à Toronto en 2018, année où il avait enchaîné quatre victoires sur des top 10 avant de buter sur Rafael Nadal, sera évidemment favori. Le numéro 3 mondial cherchera également à obtenir sa revanche contre le Norvégien qui l’avait dominé en huitième de finale du Masters 1000 de Madrid cette année (7-6, 6-4).

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *