ATP – Djokovic : « Un peu comme un couronnement »

Avec ses 311 semaines passées en tant que n°1 mondial, Novak Djokovic devance désormais Roger Federer d’une semaine. Le Serbe ne néglige pas cette nouvelle statistique, bien au contraire, dans sa chasse aux records.

Dans une interview accordée à CNN, Novak Djokovic estime que le fait de dépasser Roger Federer au nombre de semaines accomplies en tant que n°1 mondial est « un peu comme le couronnement de tous les exploits réalisés au cours des quinze dernières années ». Le Serbe assure aussi « rester humain, avec des peurs et des incertitudes » : « Le tennis, c’est un peu mon terrain d’apprentissage. Mes émotions les plus fortes et les plus belles y font surface, mais aussi les pires. » Récemment vainqueur de son 18eme titre du Grand Chelem à Melbourne, ce qui le rapproche donc à deux unités de la référence partagée par Roger Federer et Rafael Nadal, il se remémore son enfance : « A sept ans, je m’étais fabriqué un trophée de Wimbledon improvisé, et en regardant mon reflet, je me disais que j’étais le meilleur du monde. »

Le tout dans un contexte pourtant très compliqué à Belgrade : « J’ai eu la chance d’avoir des parents qui étaient très forts, au milieu de la guerre et des difficultés que nous vivions pendant les années 90. J’ai leur amour et leur soutien inconditionnels pour pratiquer ce sport qui n’était même pas une tradition dans notre famille ou dans notre pays. Ça coûtait très cher, mais ils ont réussi à le faire, à m’acheter des raquettes, à me trouver un entraîneur et à me donner des conditions de vie assez bonnes pour que je devienne un joueur de tennis professionnel. » Les Djokovic sont même devenus une grande fratrie au haut niveau, puisque Marko (29 ans) et Djordje (25 ans) ont également disputé quelques matchs sur le circuit – dont certains en double avec leur grand frère.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *