Houdet et Peifer conservent leur titre en double aux Jeux Paralympiques !

Stéphane Houdet et Nicolas Peifer remportent la médaille d’or en double du tennis-fauteuil, après un dernier tie-break haletant, face à la Grande-Bretagne (7-5, 0-6, 7-6).

Nicolas Peifer & Stéphane Houdet, 2021 Tokyo Paralympics

Le tennis français avait été mis à l’honneur avec Stéphane Houdet, porte-drapeau de la délégation française aux Jeux Paralympiques. Il aura parfaitement assumé son statut. Le voilà triple champion paralympique, réussissant le doublé avec son coéquipier Nicolas Peifer.

En finale du double, les deux Français, déjà sacrés à Rio en 2016, ont vibré jusque dans le tie-break final, face aux Anglais Alfie Hewett et Gordon Reid (7-5, 0-6, 7-6). Jusqu’à un dernier coup droit gagnant de Peifer, vérifié au challenge vidéo par les Britanniques. Avant que les deux Français ne s’effondrent en pleurs, champions paralympiques, au bout d’une troisième manche longue d’1h12′.

Houdet et Peifer ont dessiné leur victoire dès le premier set sur le court d’Ariake, à Tokyo. Et grâce à Houdet, imperturbable lors des points importants. Les Français ont breaké grâce à son revers long de ligne (4-2). 

Houdet et Peifer, la revanche après Roland 

En 3h35′ de match, les deux Français n’ont pourtant pas toujours dominé. Au contraire. Ils ont connu un énorme trou d’air dans la deuxième manche : 6-0, aucun jeu remporté, et 50 minutes de douleur. 

Les Anglais ont même glané trois nouveaux jeux d’affilée dans le troisième set, après avoir breaké d’entrée. Les Français ont recollé grâce à un passing d’Houdet (4-4), avant le tie-break décisif. 

Cinq ans après, les Tricolores sont de nouveaux champions paralympiques. Trois mois après, Houdet et Peifer prennent même leur revanche sur Hewett et Reid. Ils avaient été battus par le duo britannique en finale de Roland-Garros (6-3, 6-0). L’or tokyoïte console après la défaite sur l’ocre parisien.

En petite finale, les Japonais Shingo Kunieda et Takashi Sanada remportent le bronze, après avoir battu les Pays-Bas (6-3, 6-2).

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *