Jeux Paralympiques : Carton plein pour les Bleus chez les hommes, fin de l’aventure pour Morch

Stéphane Houdet et Nicolas Peifer se sont qualifiés lundi pour les quarts de finale du tournoi paralympique de tennis fauteuil en simple, et pour les demi-finales en double. En revanche, Emmanuelle Morch a été éliminée dans le tableau de simple dames.

Stéphane Houdet & Nicolas Peifer at Roland-Garros in 2018

La journée parfaite pour Stéphane Houdet et Nicolas Peifer lundi. Les deux derniers représentants français dans le tableau masculin du tournoi paralympique de tennis fauteuil ont d’abord validé leur place pour les quarts de finale en simple, avant de se hisser dans le dernier carré en double. Sans perdre un set lors des trois matchs.

Tête de série numéro 6 en simple, Houdet a déroulé contre Martin de la Fuente (6-3, 6-0). En deux matchs depuis son entrée dans le tournoi, le natif de Saint-Nazaire (50 ans) n’a perdu que cinq jeux. Mais le porte-drapeau de la délégation française lors de la cérémonie d’ouverture aura fort à faire lors du prochain tour, où il sera opposé au numéro 1 mondial Shingo Kunieda, qui n’a lâché que deux jeux sur ses deux premières rencontres. Ce sera le 61e affrontement entre les deux hommes, et Houdet n’en a remporté que treize jusqu’à maintenant. Il reste notamment sur cinq défaites de rang contre le Japonais, de 13 ans son cadet.

Peifer aura aussi une mission compliquée devant lui en quarts de finale, contre Alfie Hewett, le numéro 2 mondial. Mais le Français (N°7) a confirmé son excellent début de tournoi en déroulant contre Takuya Miki, tête de série numéro 12 (6-3, 6-2). De son côté, Hewett a bataillé pendant trois sets pour se défaire de Ruben Spaargaren (6-1, 2-6, 6-3). Peifer n’a toutefois battu le Britannique que cinq fois en 22 confrontations sur le circuit ITF. A noter qu’il ne manquera en quarts de finale que Joachim Gerard (N°3) parmi les huit premières têtes de série du tableau masculin.

Tenants du titre en double, Houdet et Peifer ont ensuite fait honneur à leur statut de têtes de série numéro 2 en maîtrisant la paire espagnole composée de Daniel Caverzaschi et Martin de la Fuente (6-3, 6-4). Ils affronteront au tour suivant les Néerlandais Tom Egberink et Maikel Scheffers, têtes de série numéro 4.

En revanche, le tennis fauteuil féminin français ne ramènera pas de médaille de Tokyo. Après Charlotte Fairbank dès le premier tour, Emmanuelle Morch a été éliminée au deuxième tour en simple. La Française n’a pas fait le poids contre Aniek van Koot, tête de série numéro 3 (6-3, 6-0).

Your comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *