11-1 après le double de cette nuit : l’Europe déroule en Laver Cup

La Team Europe a remporté les trois simples et le double disputés samedi à Boston, avec notamment d’excellents Stefanos Tsitsipas et Daniil Medvedev.

Stefanos Tsitsipas at the Laver Cup in 2021

LAVER CUP 2021, DEUXIÈME JOURNÉE

EUROPE 11-1 MONDE

Match 5 : Stefanos Tsitsipas (E) bat Nick Kyrgios (W) 6-3, 6-4
• Match 6 : Alexander Zverev (E) bat John Isner (W) 7-5, 6-7, [10-5]
• Match 7 : Daniil Medvedev (E) bat Denis Shapovalov (W) 6-4, 6-0
• Match 8 : Stefanos Tsitsipas/ Andrey Rublev (E) bat. John Isner and Nick Kyrgios (W) 6-7, 6-3, [10-4]

La journée de samedi en Laver Cup avait commencé par sentir sur le souffre. Sur les réseaux sociaux, une séquence tournée sur le banc de la Team Monde montrait Reilly Opelka ironiser sur Alexander Zverev. L’Allemand, après le double, venait supposément de dire à John McEnroe que la Team World ne remporterait plus un seul point. « Il a aussi dit qu’il était innocent », a répondu Opelka en référence aux accusations de maltraitance de l’ancienne compagne de Zverev, Olga Sharypova, toujours niées par le joueur allemand.

Ce que vaut la parole de Zverev dans cette sombre affaire est un sujet en suspens. S’agissant de la Laver Cup en revanche, la prophétie de l’Allemand est en cours de réalisation.

Samedi, la Team Europe a remporté les huit points mis en jeu (deux par match) au cours des trois simples et du double au programme. Elle mène désormais 11-1 et n’a concrètement besoin que de remporter un seul match dimanche pour s’adjuger un quatrième trophée en quatre ans.

Deux des quatre rencontres du jour se sont achevées au super tie-break (le simple Zverev – Isner et le double Tsitsipas/Rublev – Isner/Kyrgios), mais les joueurs européens auront trouvé la solution cinq fois sur cinq en deux jours au moment du money time.

Zverev et Opelka opposés dimanche

La journée a été marquée par les démonstrations de force de Daniil Medvedev et Stefanos Tsitsipas, les deux plus gros atouts de la team Europe. Medvedev, dont c’était la rentrée après sa victoire à l’US Open il y a deux semaines, n’a laissé que quatre jeux à Dennis Shapovalov (6-4, 6-0).

En ouverture de la journée, Tsitsipas n’avait pas vraiment tremblé contre Kyrgios, à cours de compétition cette année, moins habité qu’à l’accoutumée et auteur de déclarations quelque peu inquiétantes sur un possible arrêt de carrière à 26 ans.

Il manque une seule victoire à la Team Europe

Medvedev et Tsitispas sont encore au programme ce dimanche, en night session, dans deux rencontres qui ne devraient pas leur échapper si elles devaient se jouer, contre respectivement Diego Schwartzman et John Isner. Avec ce règlement qui attribue trois points à chaque match ce dimanche, la Team Europe n’a besoin que de gagner une seule rencontre sur quatre.

La première rencontre de la journée, à 19 heures françaises, a le mérite de ne pas esquiver l’odeur de souffre née samedi sur les réseaux sociaux. Zverev et Opelka seront face à face en double, avec Rublev et Shapovalov comme partenaires.

Dans un duel extrêmement déséquilibré, qui va commencer à interroger la légitimité sportive de la Laver Cup, la qualité de jeu d’Andrey Rublev en double aura d’ailleurs été un des enseignements du week-end.

LAVER CUP : LE PROGRAMME DE DIMANCHE

A 19 heures

Rublev / Zverev (E) v. Opelka / Shapovalov (W)

Zverev (E) v. Auger-Aliassime (W)

A 1 heure du matin

Medvedev (E) – Schwartzman (W)

Tsitsipas (E) – Isner (W)

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *