Efremova – Klugman, le match des prodiges jeudi aux Petits As

Les deux joueuses du tableau féminin surclassées de deux saisons, la Russe Ksenia Efremova et la Britannique Hannah Klugman, seront opposées en huitième de finale du tournoi des Petits As, jeudi.

Il n’y a pas de « night session » aux Petits As de Tarbes. Mais l’organisation du tournoi le plus prestigieux du monde chez les moins de 14 ans ne s’y est pas trompée en programmant jeudi en dernier match sur le central (pas avant 17h30) le huitième de finale entre Ksenia Efremova et Hannah Klugman. Les deux joueuses ne sont pas têtes de série. Elles ont même eu besoin d’une invitation pour accéder au tableau. Et pour cause : elles sont nées en 2009, sont surclassées de deux saisons et elles sont, pour résumer, celles que tout le monde veut voir jouer cette semaine à Tarbes.

Les deux joueuses ont passé deux tours et, l’une et l’autre, ont eu besoin de batailler pour faire prévaloir leur précocité ce mercredi. Krugman, vainqueure cet été du U14 d’Annecy, s’est ouvert le tableau en éliminant la tête de série n°4, la Tchèque Lucia Hradecka (4-6, 6-3, 6-1). Même physionomie de rencontre pour Efremova, contre la grande Allemande Amelie Justine Hetmanek (3-6, 6-3, 6-2), dominée en 2h15. Efremova avait surclassé le tête de série N°16 au premier tour, Jo-Leen Saw. Les deux joueuses ne se sont jamais rencontrées, mais ont eu l’occasion de faire connaissance lundi, en double. Partenaires, elles ont été éliminées.

Trois Françaises en huitième de finale

La journée de mercredi a été marquée par la sortie de trois des quatre premières têtes de série. Outre Hradecka, le tableau féminin a perdu la tête de série n°1, l’Ukrainienne Yeva Gallievska par Eliska Forejtkova (7-6, 3-6, 6-3), et la tête de série n°2 Julia Stousek. L’Allemande a déclaré forfait contre la Marocaine Amina Zeghlouli.

Le public tarbais, sevré de victoires tricolores cette année, a vu la qualification de trois joueuses françaises pour les huitièmes de finale, tandis qu’aucun garçon n’a passé plus d’un tour. Les trois Tricolores rescapées (sur cinq) sont Mathilde Ngijol Carré (tête de série n°7), Daphnée Mpetshi Péricard et Beverley Nyangon. Outre Hradecka, le tableau féminin a aussi perdu la tête de série n°2 Julia Stousek. L’Allemande a déclaré forfait contre la Marocaine Amina Zeghlouli.

Dans le tableau masculin, les favoris objectifs du tournoi ont franchi le deuxième tour en dehors du Russe Egor Gorin, tête de série n°4, battu par l’Américain Matisse Farzan (6-2, 3-6, 7-5). Farzan rencontrera le vainqueur du duel le plus attendu de la journée de mercredi, entre le Colombien Alejandro Arcila et le Néerlandais Thijs Boogaard, surclassé d’un an. Arcila, tête de série n°14, n’a finalement pas trop bataillé (6-3, 6-4).

Tous les huitièmes de finale sont programmés jeudi. La Halle des Expositions de Tarbes est accessible gratuitement dans la limite des mille places disponibles et sur présentation du pass sanitaire. Les rencontres sont diffusées en direct et en vidéo sur le site officiel.

Your comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *