Masiianskaia et Maksimovic, la victoire des joueurs en forme au Masters U16 de Monte-Carlo

lls n’étaient pas têtes de série mais il ont fait le ménage dans le tableau : la Russe Masiianskaia et le Bosnien Marko Maksimovic ont remporté le Masters U16 Tennis Europe de Monte-Carlo.

Marko Maksimovic, 2021

La première a écarté mécaniquement les têtes de série n°4, 2 et 3 du tableau. Le second a eu le même tiercé dans le désordre avec les numéros 2, 3 et 4 battues à la chaîne. Le résultat est le même : la Russe Marina Masiianskaia et le Bosnien Marko Maksimovic sont sortis vainqueurs, vendredi, des Masters de Tennis Europe en catégorie moins de seize ans, sans avoir été les joueurs les plus titrés ou réguliers cette saison. L’un et l’autre n’ont abandonné qu’un set en trois jours, en demi-finale, sur les courts du Monte-Carlo Country Club.

Maksimovic invaincu depuis avril

Concernant Maksimovic, chez les garçons, la conquête du titre n’est qu’une demi-surprise tant le Bosnien a réalisé une deuxième partie de saison en boulet de canon sur le circuit U16 de Tennis Europe. Sa finale contre le Slovaque Michal Krajci (7-5, 6-3) a été sa dix-septième victoire consécutive en individuel. Le vainqueur du catégorie 1 de Sarajevo en août n’a plus perdu depuis avril.

Avec la tension d’une finale sur le central du Monte-Carlo Country Club, le niveau de jeu de Maksimovic et Krajci a été moins impressionnant que la veille. (7-5, 6-3) Mais Maksimovic, qui a un an d’avance (il est né en 2006), se sent assez confiant pour partir à l’abordage du circuit pro et des tournois Futures, où il a déjà marqué ses premiers points cette année (il est 2184e mondial à l’ATP !)

Masiianskaia surclassé de deux saisons

Marria Masiianskaia (à droite) et son coach (© Tennis Majors)

Chez les filles, Masiianskaia a été plus saignante que la Slovaque Karolina Krajmer dans les moments décisifs de la finale (6-4, 7-6). Masiianskaia, qui n’a jamais été dans le Top 10 cette saison au classement Tennis Europe, avait elle aussi gagné le catégorie 1 de Sarajevo. Surclassée de deux ans avec les U16 (elle est née en 2007), elle avait ensuite totalement raté son passage aux Petits As de Tarbes, sa dernière apparition en U14, mais semble avoir digéré cette déconvenue.

Même si les trois quarts de la délégation ont quitté Monte-Carlo avant la cérémonie de clôture, la Russie confirme être la nation la plus active dans les catégories de jeunes du tennis européen. Elle était la seule avec des représentants dans les quatre tableaux U14 et U16, soit huit joueurs et joueuses au total. Et Ksenia Efremova, douze ans, 17 matchs gagnés (dont un titre) en cinq tournois, arrive à grands pas…

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *