Ostrava : le titre pour Kontaveit, le top 10 pour Sakkari

Déjà victorieuse à Cleveland fin août, l’Estonienne Anett Kontaveit a enchaîné avec un nouveau titre à Ostrava (WTA 500, dur) en disposant de Maria Sakkari en finale, 6-2, 7-5 en 1h38, ce dimanche. La Grecque s’est consolée en s’assurant d’atteindre le top 10 lundi.

Comme quoi, il suffisait d’un délic pour que ça reparte. Cataloguée comme une spécialiste des finales perdue ces dernières années, Anett Kontaveit a enchaîné un deuxième titre en quatre semaines en remportant ce dimanche le WTA 500 sur dur d’Ostrava aux dépens de Maria Sakkari (6-2, 7-5 en h38), un mois après avoir triomphé à Cleveland. Avec en prime une très jolie balle de match.

Il s’agit du troisième titre en tout pour l’Estonienne de 25 ans qui avait ouvert son palmarès en 2017 à Bois-le-Duc, mais qui avait par ailleurs connu six échecs en finale lors de ces quatre dernières années. Et même sept si l’on compte la finale de Melbourne en début d’année, qui avait été annulée.

Une malédiction bel et bien rompue avec cette semaine tchèque parfaite pour la 30e joueuse mondiale (elle sera dans le top 25 lundi) qui n’a pas perdu le moindre set, alors qu’elle n’était pas tête de série. 

Déception en revanche pour Maria Sakkari qui disputait pour sa part (seulement) sa première finale depuis son seul et unique titre remporté à Rabat en 2019. Mais la Grecque, demi-finaliste à Roland-Garros et à l’US Open cette année, a de quoi se consoler quand on sait qu’elle fera, lundi, sa grande entrée dans le top 10.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *