Mrva et Cina : les garçons en forme se retrouvent en finale des Petits As

Le Tchèque Maxim Mrva (N.1) et l’Italien Federico Cina (N.3) se retrouveront dimanche en finale des Petits As à Tarbes.

La logique a été respectée, samedi, en demi-finale du tableau masculin des Petits As, championnat du monde officieux des moins de 14 ans. Les têtes de série numéro 1 et 3 du tableau, inconstantes mais notoirement au-dessus du lot depuis le début de la semaine, ont éliminé les deux derniers représentants américains, l’un et l’autre gauchers. Maxim Mrva, tête de série n°1, s’est qualifié face à Matisse Farzam (4-6, 6-3, 6-2) et Federico Cina, tête de série n°3, n’a pas souffert contre Darwin Blanch (6-3, 6-2).

Cina a été le premier à se qualifier. Il n’a guère au besoin de plus de 45 minutes pour dominer Blanch sans avoir le temps de douter. L’Italien, fils de Francesco Cina, ancien entraineur de Roberta Vinci, possède une qualité de déplacement au-dessus de sa catégorie d’âge qui lui a été d’une grande utilité contre Blanch, au bras remarquable mais moins réactif dans le jeu. Cina a remporté une victoire « à la Djokovic », avec un style de jeu inspiré du numéro un mondial, pour obtenir sa qualification pour ce qui est le dernier tournoi U14 de sa carrière avant un grand saut vers le circuit junior.

Mrva, à la paire, et Farzam, à la Humbert

Il retrouvera en finale le Tchèque Maxim Mrva, tête de série numéro 1. Le physique relativement frêle du joueur – plutôt dans les apparences d’un garçon de treize ans – dissimulent un showman au tempérament volcanique et au relâchement naturel qui ont encore donné le tempo de son match contre Farzam. Capable de hauts et de bas monumentaux, plusieurs fois dans le même match, dans un style à la Benoît Paire (avec un poignet plus relâché en coup droit), Mrva a encore eu besoin de se sentir menacé, comme au tour précédent, pour passer la quatrième et imposer sa supériorité.

Contre un adversaire évoluant dans un style agressif et dynamique à la Ugo Humbert, Mrva a été mené un set zéro et break en début de deuxième manche avant de hisser son niveau de jeu et de terminer plus frais. Farzam a demandé un temps mort médical en milieu de deuxième manche pour une gêne au dos. Elle ne l’a pas empêché de finir la rencontre mais a visiblement affecté sa mobilité.

Cina et Mrva se connaissent bien. Mrva a remporté leurs deux rencontres cette année sur le circuit Tennis Europe, en quart de finale des Championnats d’Europe en juillet sur terre, et en demi-finale à Istanbul en mars, dans les mêmes conditions qu’à Tarbes. Cina, vainqueur du double ce samedi avec son partenaire Andra De Marchi, a les moyens d’inverser la tendance.

Your comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *