Moretton ravi de la main tendue de Gasquet et Tsonga, mais “on ne pourra pas accueillir tout le monde”

La Fédération française de tennis (FFT) a tenu une conférence de presse, vendredi, au lendemain de l’élimination des derniers Français. Le président, Gilles Moretton, est prêt à s’appuyer sur les Quatre mousquetaires.

Moretton at Strasbourg 2021

La FFT a pris les devants. Au lendemain de l’élimination des derniers Français en lice jeudi, Gilles Moretton, président de la Fédération, Amélie Oudéa-Castera, directrice générale de la FFT, Nicolas Escudé, DTN par intérim et Arnaud Clément, vice-président pour le haut niveau de la FFT, ont organisé une conférence de presse pour faire un point sur l’état du tennis français. Après leur élimination, Richard Gasquet et Jo-Wilfried Tsonga ont fait part de leur volonté d’aider les jeunes joueurs à progresser.

Interrogé à ce propos, Moretton a d’abord accueilli favorablement cette proposition. “Il y a un groupe qu’on a constitué, qu’on a appelé des ambassadeurs. Je suis allé à leur devant. On a beaucoup à apprendre de tous ces joueurs, ils ont envie d’aider la Fédération.” Avant de tempérer son propos et de se montrer plus nuancé : “On ne pourra pas accueillir tout le monde, mais il faut d’abord mettre la bonne personne. On le sait, pour un joueur, pour un projet, va correspondre le bon entraîneur au bon moment.  Notre rôle, et celui de Nico (Escudé) et de Paulo (Paul-Henri Mathieu, directeur du haut niveau de la FFT), va être de trouver exactement la bonne adéquation, tel type d’entraîneur a besoin de tel type de jeune joueuse. Le fait que ces joueurs montrent leur volonté de venir nous aider, je trouve cela fabuleux.”

De là à créer un nouveau modèle fédéral autour de ces anciens joueurs ? Moretton ne l’exclut pas. “Ils ont envie d’aider le tennis français. On est tous conscients qu’il faut que l’on soit solidaires. Peut-être qu’on était un petit peu éparpillés jusqu’à maintenant, mais la volonté de tous est d’aider le tennis, d’aider nos jeunes. On a des idées, on a toute cette énergie qui est derrière, ces joueurs qui sont prêts à venir participer et nous, on est prêts à les accueillir.”

Le DTN Nicolas Escudé voit Gasquet et Tsonga comme des joueurs capables d’aider les jeunes à franchir le cap entre les juniors et le circuit pro. “J’ai souhaité justement qu’il n’y ait plus de ‘ruptures’ si on peut dire qu’il y avait rupture avant, que ce soit fait dans la continuité, que le passage des juniors aux seniors soit beaucoup plus linéaire avec un accompagnement certes, et forcément des infrastructures que ce soit les staffs et pourquoi pas, vous en parliez tout à l’heure, de l’aide des anciens.”

Dimanche, Tsonga et Gasquet prendront part à une réunion aux côtés de ces dirigeants de la FFT “pour prendre leur feedback sur notre stratégie”, selon la directrice générale, Amélie Oudéa-Castera. “C’est un dialogue régulier que l’on va ancrer dans la durée et on peut, derrière, imaginer des formules plus rapprochées entre certains d’entre eux, qu’ils soient un peu comme des mentors.”

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *