L’émouvant message de soutien de Serena à Meghan Markle, qui accuse la famille royale de racisme

Serena Williams, amie de Meghan Markle, a publié un message de soutien à la femme du prince Harry, qui a donné une interview à Oprah Winfrey ce dimanche, au cours de laquelle elle pointe le racisme de la famille royale. “Je veux que la fille de Meghan, ma fille et votre fille puissent vivre dans une société régie par le respect”, souhaite Serena.

Serena Williams, Australian Open, 2021

L’interview de Meghan Markle à Oprah Winfrey, diffusée ce dimanche à CBS, a fait l’effet d’une bombe médiatique. Il s’agissait du premier entretien accordé par le couple qu’elle forme avec le prince Harry depuis qu’ils ont choisi de quitter le Royaume-Uni pour s’installer en Californie, pour échapper à la pression de la presse et s’éloigner de la famille royale britannique, avec laquelle les relations étaient particulièrement tendues.

Meghan Markle y révèle les inquiétudes dont des membres de sa belle-famille auraient fait part à son mari au sujet de la couleur de peau d’Archie, quand elle était enceinte de son fils. Elle explique également avoir eu des pensées suicidaires, devant le manque de soutien de l’institution face aux campagnes de dénigrement dont elle était la cible dans la presse.

Amie de l’actrice, Serena Williams a réagi avec force dans un message posté sur ses réseaux sociaux peu après la diffusion de l’interview. La 7e joueuse mondiale, invitée au mariage de Meghan Markle et du prince Harry en 2018, a d’abord rendu un bel hommage à celle qui était présente dans sa box pendant l’US Open 2019.

Meghan Markle, US Open, 2019

“Meghan Markle, mon amie si altruiste, vit sa vie et montre l’exemple, avec empathie et compassion. Elle m’enseigne chaque jour ce que cela signifie d’être réellement noble. Ses mots illustrent la douleur et la cruauté qu’elle a subi.”

Serena appelle à “société guidée par le respect”

Elle-même dénigrée pour son genre ou sa couleur de peau par le passé, Serena Williams appelle à prendre en compte les dommages invisibles que cela peut causer.

“Je sais d’expérience le sexisme et le racisme qu’utilisent les institutions ou les medias pour calomnier les femmes et les personnes de couleur pour nous rabaisser, nous détruire et nous diaboliser. Nous devons dénigrer le moindre ragot infondé, le journalisme de tabloïd. Les conséquences sur la santé mentale de cette oppression systémique et de cette victimisation sont dévastatrices, isolent et mènent trop souvent à des drames.”

Serena Williams termine son texte par un message d’espoir, avec l’envie que les choses aillent dans le bon sens à l’avenir.

“Je veux que la fille de Meghan (elle a annoncé être enceinte d’une fille pendant l’entretien avec Oprah Winfrey, ndlr), ma fille et votre fille puissent vivre dans une société guidée par le respect. Gardez en tête que l’esprit se nourrit d’amour, de bonheur, de paix, de gentillesse, de bonté, de foi, de douceur, de contrôle de soi. Contre de telles choses, il n’y a pas de loi.”

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *