Tony Yoka va boxer à Roland-Garros

Le 10 septembre 2021, Roland-Garros accueillera, sur le court central, une réunion de boxe dont Tony Yoka sera la tête d’affiche principale.

Roland-Garros in 2021

Se balançant des coups pour tenter d’envoyer l’adversaire au tapis, les joueurs de tennis donnent parfois aux courts des allures de ring. Le 10 septembre 2021, Roland-Garros n’en aura pas que l’allure. Dans le cadre de l’ouverture du stade à d’autres évènements sportifs ou culturels tout au long de l’année, le stade accueillera une réunion de boxe. Organisée sur le Philippe-Chatrier, celle-ci aura pour vedette Tony Yoka, champion olympique en 2016.

Pour son onzième duel professionnel, le Français affrontera, dans la catégorie “poids lourds”, le Croate Petar Milas, invaincu en quinze combats. Estelle Yoka, également dorée à Rio, sera aussi de la partie. Médaillé de bronze au Brésil, Mathieu Bauderlique fera face au Russe Igor Mikhalkin pour la ceinture EBU de champion d’Europe des mi-lourds. Trois autres empoignades – avec notamment Farrhad Saad, Hugo Micaleff et Khalil El Hadri – seront au programme.

Ce ne sera pas la première fois que l’enceinte emblématique du tennis français verra du “noble art”. Le 7 juillet 1946, sur le Central, le légendaire Marcel Cerdan était venu à bout de l’Américain Holman Williams. Deux autres joutes y ont été organisées par la suite, en 1971 et 1973. Et, outre la réunion du 10 septembre, crochets, directs et uppercuts seront de nouveaux échangés porte d’Auteuil dans le futur.

Lors des Jeux olympiques de Paris en 2024, le tournoi de boxe se déroulera sur le court Suzanne-Lenglen. Modernisé pour l’occasion, celui-ci sera alors équipé d’un toit rétractable d’apparence plissée pour rappeler la jupe portée par la championne tricolore. De quoi permettre aux coups des combattants de mieux claquer, résonner, pour ravir les oreilles des spectateurs.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *