Vers la retraite en simple, Mahut lorgne sur Paris 2024 en double

Invité cette semaine du podcast de RMC « Court n°1 », Nicolas Mahut a expliqué qu’il n’avait désormais plus d’ambition en simple, en raison de sa chute au classement. Mais il a déclaré par ailleurs vouloir continuer à fond en double au moins en 2022, peut-être même jusqu’à Paris 2024…

Nicolas Mahut ATP Cup 2021

Petit à petit, Nicolas Mahut, 39 ans, assemble les pièces nécessaires à sa future reconversion. Directeur de l’Open Angers Arena Loire, un tournoi WTA doté de 125 000 dollars dont la toute première édition aura lieu du 6 au 12 décembre prochain, Mahut, invité du podcast de RMC « Court N°1 » cette semaine, a reconnu que sa carrière en simple était probablement terminée.

« J’ai arrêté le simple car mon classement ne me permet plus de rentrer dans les tableaux, pas même dans les qualifications », a expliqué l’Angevin, qui est aujourd’hui classé à la 415ème place et qui n’a plus joué en simple depuis Miami en mars dernier. « Je vais désormais me consacrer uniquement au double, en essayant d’être performant, puis j’attendrais la fin de l’année 2022 pour me projeter sur le reste. »

Le « reste », pour Nicolas Mahut, ce pourrait être les Jeux Olympiques de Paris en 2024, comme il l’a confié par ailleurs dans une autre interview accordée à We Love Tennis. « Si 2022 se passe bien, que je n’ai pas de pépins physiques et que j’ai encore un bon classement, il sera assez facile de se projeter sur Paris 2024 parce qu’il restera encore dix-huit mois. Sur une carrière de tennis, cela passe vite », a ainsi révélé l’ancien n°1 mondial de double, qui jouera encore l’essentiel de la saison 2022 avec Pierre-Hugues Herbert, aux côtés duquel il a décroché les quatre titres du Grand Chelem.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *