10 novembre 1973 : le jour où Bjorn Borg et Jimmy Connors se sont affrontés pour la première fois

Chaque jour, Tennis Majors remonte le temps pour revenir sur un événement marquant pour la planète tennis. Aujourd’hui, nous retournons en 1973 pour assister au début de l’une des plus grandes rivalités de tous les temps, lorsque Bjorn Borg a battu Jimmy Connors à l’Open de Stockholm.

10 novembre 2021

CE QUI S’EST PASSÉ CE JOUR-LÀ ET POURQUOI CELA A MARQUÉ L’HISTOIRE DU TENNIS

Ce jour-là, le 10 novembre 1973, à Stockholm, devant son public, Bjorn Borg, 17 ans, affronte pour la première fois de sa carrière une autre étoile montante du tennis, Jimmy Connors, 21 ans. Le jeune Suédois l’emporte ce jour-là (6-4, 3-6, 7-6), mais c’est le début de l’une des rivalités les plus féroces des années 1970, Connors ruinant les espoirs de Borg à l’US Open tandis que Borg dominera nettement l’Américain à Wimbledon.

LES ACTEURS : JIMMY CONNORS ET BJORN BORG

  • Jimmy Connors, l’étoile montante américaine

Jimmy Connors, né en 1952, est l’un des joueurs les plus prometteurs de sa génération. Coaché depuis toujours par sa mère, Gloria, Connors est l’un des premiers joueurs à jouer à plat et en cadence depuis la ligne de fond de court. Sa manière de frapper la balle montante inspirera beaucoup les futures générations de joueurs. Il est également déjà connu pour son comportement, qui choque à l’époque le monde bien propre et policé du tennis. Tandis que sa mère l’encourage bruyamment depuis les tribunes, à coups de « Come on, Jimbo ! », il déploie une agressivité hors du commun, jusque dans sa façon de s’encourager. Il est parfois vulgaire – Connors montrant un doigt d’honneur à un juge de ligne ou mettant sa raquette entre ses jambes de manière évocatrice. Ses querelles incessantes avec le corps arbitral dénotent dans un sport dit « de Gentleman ». « Jimbo » passe professionnel en 1972, étant l’un des meilleurs espoirs du tennis américain, avec Harold Solomon et Roscoe Tanner. Depuis, en seulement deux ans, il a déjà gagné 16 tournois et dispute les quarts de finale de trois tournois du Grand Chelem.

Jimmy Connors, Roland-Garros 1985
Jimmy Connors, Roland-Garros 1985, Tennis Mag / Panoramic
  • Björn Borg, le talentueux « ice borg »

Björn Borg, né en 1956, commence le tennis à l’âge de 9 ans. A l’âge de 15 ans, il fait déjà partie de l’équipe suédoise de Coupe Davis. Pour sa première participation à cette compétition, il gagne son simple contre le Néo-Zélandais Onny Parun. Il passe pro l’année suivante, en 1973, avant même de fêter ses 17 ans. Il atteint bientôt la finale de Monte-Carlo, où il est battu par Ilie Nastase (6-4, 6-1, 6-2). Pour son premier Roland-Garros, il se hisse en huitièmes de finale, éliminé par Adriano Panatta (7-6, 2-6, 7-5, 7-6), et son premier parcours à Wimbledon le mène jusqu’en quarts de finale. Son style de jeu, avec un usage inhabituel du lift et un revers à deux mains très curieux pour l’époque, est simplement révolutionnaire et sera copié dans le monde entier.

Le lieu : l’Open de Stockholm

L’Open de Stockholm a été créé en 1960. Disputé chaque année sur dur intérieur à la Kungliga Tennishalle, c’est un tournoi prestigieux qui a été remporté par Stan Smith (1970, 1972) et Arthur Ashe (1971).

L’histoire : Borg remporte son premier duel avec Connors, devant son public

En novembre 1973, malgré leur très jeune âge, Jimmy Connors, 21 ans, et Bjorn Borg, 17 ans, sont loin d’être inconnus du grand public. Les deux joueurs ont déjà obtenu des résultats exceptionnels au plus haut niveau. Connors a déjà remporté des victoires contre de grands joueurs comme Stan Smith, tandis que Borg a fait ses débuts victorieux en Coupe Davis à l’âge de 15 ans. Ils ont suffisamment de galons pour être têtes de série à l’Open de Stockholm.

Devant son public, Bjorn Borg parvient à battre l’homme qui, il y a peu, est devenu le tout premier numéro 1 mondial de l’histoire du classement ATP, Ilie Nastase en personne (6-2, 4-6, 7-5), et en quart de finale, il élimine Nikki Pilic, le finaliste du dernier Roland-Garros (7-5, 4-6, 6-4). 

Bjorn Borg - Finale Roland Garros - 1981
Bjorn Borg – Finale Roland Garros – 1981 – Fep / Panoramic

Ces deux belles victoires lui permettent d’affronter en demi-finale une autre étoile montante, Jimmy Connors. Le jeune Américain, quart de finaliste à Wimbledon et à l’US Open, n’a pas perdu un seul set en chemin vers le dernier carré, pas même contre Manuel Orantes, qu’il a balayé 6-2, 6-1.

Dans cette première rencontre entre les deux futurs grands, c’est Borg qui l’emporte, 6-3, 4-6, 7-6. Selon le New York Times, « le jeune Borg a fait se lever la foule de 4 000 personnes lorsqu’il a remporté le jeu décisif par 7 points à 2 ».

LA POSTÉRITÉ DU MOMENT : Une intense rivalité marquée par 32 face-à-face

Le lendemain, l’adolescent suédois, que l’on ne surnomme pas encore Ice Borg, est battu en finale par un autre Américain, Tom Gorman (6-3, 4-6, 7-6).

La demi-finale entre Borg et Connors est le premier des 32 matchs entre ces deux grands joueurs (bien que le site Internet de l’ATP n’en répertorie que 23). Leur rivalité sera renforcée non seulement par les grands matchs qu’ils auront disputés, mais aussi par le contraste entre leurs personnalités, Connors étant l’un des joueurs les plus expressifs de l’histoire du tennis, tandis que Borg sera l’emblème de la maîtrise de soi.

Si Borg avait remporté leur première confrontation, Connors le battra ensuite sept fois d’affilée, notamment en demi-finale de l’US Open 1975 et en finale de l’US Open 1976. En fait, Borg ne battra plus l’Américain jusqu’en janvier 1977, à Boca Raton (6-4, 5-76, 6-3). L’un de leurs matchs les plus célèbres sera la finale de Wimbledon 1977, remportée par le Suédois (3-6, 6-2, 6-1, 5-7, 6-4). 

Au fil des ans, Borg et Connors s’affronteront à l’occasion de quatre finales de Grand Chelem, deux à l’US Open (toutes deux remportées par Connors, en 1976 et 1978, une fois sur terre battue à Forest Hills, une fois sur dur à Flushing Meadows), et deux sur gazon à Wimbledon, où le Suédois l’emportera en 1977 et 1978. Les victoires de Connors sur Borg à l’US Open marqueront d’autant plus l’histoire que la légende suédoise ne parviendra jamais à remporter le tournoi – même lorsqu’il battra enfin Connors sur ses propres terres, en demi-finale de 1981, ce sera pour être battu par John McEnroe en finale.

La dernière de leurs 32 confrontations a eu lieu en avril 1983, à Tokyo, où Connors dominera un Borg en semi-retraite (6-3, 6-4). Malgré cette dernière défaite, Borg mènera toujours 18-14 dans leur face-à-face.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *