Djokovic renonce à Miami après Nadal et Federer

Le numéro un mondial a mis à exécution le programme qu’il avait dessiné après sa victoire à l’Open d’Australie : un calendrier allégé et consacré aux grands événements. Il ne jouera pas à Miami.

Novak Djokovic, Belgrade, 2021

Andrey Rublev avait donc vendu la mèche. Jeudi à Dubaï, le Russe avait un peu surpris son monde en parlant d’un tournoi de Miami « sans Nadal, sans Djokovic, sans Federer, sans Dominic (Thiem) ». A cette heure-là Novak Djokovic faisait toujours bien partie de la liste des joueurs inscrits au premiers Masters 1000 de la saison. Vingt-quatre heures plus tard, le Djokovic a officialisé ce que Rublev savait manifestement déjà : il n’ira pas à Miami.

Djokovic a tweeté vers 20h30 françaises qu’il préférait se consacrer à sa famille dans monde sous cloche qui lui interdit de voyager avec son épouse et ses enfants.

« Chers fans, je suis vraiment désolé mais cette année, je ne ferai pas le voyage à Miami pour tente ma chance. J’ai décidé d’utiliser ce temps précieux pour rester auprès de ma famille. Avec toutes ces restrictions, j’ai besoin de trouver le bon équilibre entre le temps passé sur le circuit et chez moi. J’espère bien pouvoir revenir l’année prochaine. »

Djokovic avait prévenu à Melbourne

Novak Djokovic avait clairement laissé entendre que ce type d’ajustement dans son calendrier serait rendu nécessaire par son objectif de records de victoires en Grand Chelem, le seul qui lui reste après avoir détrôné Roger Federer au nombre de semaines comme numéro un mondial. Il avait déclaré, après sa victoire en finale contre Daniil Medvedev :

« Je vais adapter mes objectifs, ce qui implique des ajustements faits mon calendrier. Ce n’est pas une obligation, mais c’est une opportunité dont je veux profiter, en tant que père et mari. A en juger parce qui se passe dans le monde, voyager ma famille sera très compliqué, parce que je dois emmener mes entraîneurs et mon staff, et il y a des règles en place qui limitent à le nombre d’accompagnants à deux par joueur sur les tournois, en dehors des Grands Chelems. »

Djokovic avait indiqué que sa femme Jelena et ses enfants Stefan et Tara lui avaient énormément manqué pendant ses cinq semaines en Australie et qu’il se sentait peu capable de multiplier ce type de séquences.

Novak Djokovic, Open d'Australie 2021

Sans Djokovic, ni Federer, ni Nadal…

Le Miami Open 2021 sera le premier Masters 1000 sans le Big Three composé de Federer, Nadal et Djokovic, depuis le tournoi de Paris-Bercy en 2004, soit 138 Masters 1000 disputés avec au moins l’un des trois – Federer était à l’époque numéro un mondial depuis moins d’un an, Nadal le serait en 2008 et Djokovic en 2011.

Rafael Nadal et Roger Federer avaient eux aussi renoncé au tournoi ces derniers jours pour des enjeux de programmation. Miami pâtit probablement en partie de l’absence d’Indian Wells au calendrier, qui a coupé le « Sunshine Tour » d’une de ses deux étapes-clefs. La baisse drastique du prize money à Miami semble aussi avoir dévalué son attrait pour les meilleurs joueurs.

Les huit premières têtes de série de Miami sont désormais les suivantes.

  • 1. Daniil Medvedev
  • 2. Stefanos Tsitsipas
  • 3. Alexander Zverev
  • 4. Andrey Rublev
  • 5. Diego Schwartzman
  • 6. Matteo Berrettini
  • 7. Roberto Bautista Agut
  • 8. Denis Shapovalov

De tous ces joueurs, seul Daniil Medvedev et Alexander Zverev ont remporté des Masters 1000, Stefanos Tsitsipas ayant pour sa part gagné le Masters 2019.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *