L’amortie à la mode de l’automne

L’amortie, énormément utilisée par Novak Djokovic, est le coup de ce Roland-Garros 2020. Tout sauf un hasard. Beaucoup de raisons expliquent ce phénomène.

Djokovic Roland Garros 2020

Stan Wawrinka et Dominic Thiem peuvent en témoigner, l’amortie est sûrement le coup le plus à la mode de ce Roland-Garros 2020. Si la caresse de la balle faisait déjà partie de la panoplie de Hugo Gaston avant ce tournoi, le Français n’a pas hésité à en abuser (55 rien que pour le match face à l’Autrichien) lors de son joli parcours jusqu’en huitièmes de finale Porte d’Auteuil.

Il faut dire que cette année, ce coup s’avère d’une efficacité encore plus redoutable qu’au printemps. Déjà efficient de base sur terre battue avec des joueurs qui se tiennent en moyenne plus loin de leur ligne de service que sur les autres surfaces, l’amortie l’est encore plus cette année avec des conditions de jeu particulières. Les balles lourdes et humides associées à une terre plus molle offrent en effet un rebond plus bas aux joueurs qui sortent ce coup de leur panoplie.

Djokovic convaincu

Adepte de ce coup, Novak Djokovic a rapidement compris que l’amortie serait une arme à utiliser cette année, quitte parfois à en abuser un petit peu.

« Je pense que ce sera un coup très important avec ces conditions de jeu car la terre battue est lente et lourde. Sur terre battue, la tendance naturelle est de reculer derrière sa ligne pour se donner plus de temps à cause du rebond qui est plus haut. Mais, avec ces conditions de jeu, le rebond est bien plus bas. Tactiquement, c’est important de maîtriser ce coup et de l’utiliser à bon escient. Cela rend le jeu plus incertain pour votre adversaire. »

Dans un tennis parfois critiqué pour ces échanges aseptisés, l’amortie offre du spectacle en cassant le rythme. Sans forcément faire le coup gagnant, elle permet aux joueurs d’obtenir un coup pour finir le point dans la foulée à condition qu’elle soit bien touchée évidemment.

Les nouvelles balles comme raison principale ?

Pour certains, si l’amortie est particulièrement efficace cette année à Paris, c’est tout simplement en raison des nouvelles balles utilisées cette année. Vivement critiquées par de nombreux joueurs, elles auraient des caractéristiques qui rendent l’amortie encore plus probante lors de cette édition 2020. C’est notamment l’avis de Benoit Paire, pourtant grand amateur de ce coup :

« Je trouve dommage et grave de parler de ce coup comme le plus important du tournoi. Ce n’est pas normal de dire ça. Les balles devraient normalement être assez vives. On devrait avoir un retour avant le tournoi pour se rendre compte que les balles ne sont pas adaptées aux conditions. Les conditions de Roland sont toujours un peu rapides avec des hauts rebonds. Si là, on a des balles molles en septembre, ce n’est juste pas normal. »

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *