Tennis – Roland-Garros (F) : Kenin et Kvitova, les deux têtes qui dépassent

Dans un tableau féminin remplie de surprises depuis le début de la quinzaine, c’est presque une anomalie de retrouver une demi-finale entre les têtes de série n°4 et 7 pendant que dans l’autre partie du tableau, une joueuse issue des qualifications, Nadia Podoroska, affronte Iga Swiatek, âgée de 19 ans. Petra Kvitova et Sofia Kenin … Continued

Dans un tableau féminin remplie de surprises depuis le début de la quinzaine, c’est presque une anomalie de retrouver une demi-finale entre les têtes de série n°4 et 7 pendant que dans l’autre partie du tableau, une joueuse issue des qualifications, Nadia Podoroska, affronte Iga Swiatek, âgée de 19 ans. Petra Kvitova et Sofia Kenin ont profité de ce tableau dégagé avec aucune tête de série affrontée jusqu’à présent pour se hisser dans le dernier carré. Pour la Tchèque, c’est la deuxième fois de sa carrière qu’elle atteint ce stade de la compétition, après 2012 où elle avait été battue par Maria Sharapova, la future lauréate du tournoi.  « Etant donné ce qu’il s’est passé ces dernières années (en référence à son agression par un cambrioleur en 2016, ndlr), cette demi-finale est encore plus importante pour moi qu’à l’époque car il y a quelques années, je n’aurais pas pu imaginer en arriver là. C’est un miracle véritablement », savoure Kvitova qui n’a pas toujours été très régulière en Grand Chelem depuis le début de sa carrière.

Que des victoires en trois sets pour Kenin

Déjà victorieuse de l’Open d’Australie en début d’année, Kenin n’était de son côté pas forcément programmée pour se retrouver à ce stade de la compétition. Avant ce Roland-Garros, l’Américaine n’avait en effet jamais atteint un quart de finale dans un tournoi sur terre battue. Malgré des matchs étriqués, tous remportés en trois sets, la jeune joueuse de 21 ans semble prendre confiance à mesure que les tours passent : « Physiquement et mentalement, je suis bien préparée. J’ai le sentiment que je fais toujours une bonne entame de match. J’essaye de donner le ton dès le départ, de mettre beaucoup de pression sur mon adversaire, et je joue beaucoup mieux qu’avant. J’essaie, du coup, de leur donner le message que c’est moi qui suis la patronne sur le terrain dès le départ. »

Avantage Kvitova dans leurs affrontements

Les deux joueuses se sont déjà croisées à deux reprises sur le circuit pour autant de victoires de Kvitova. La numéro 11 mondiale était notamment sortie victorieuse (6-1, 6-4) de leur seul affrontement sur terre battue l’année dernière à Madrid. « Elle est puissante. Elle a un service puissant. Elle a une bonne relance. Je vais essayer de trouver un bon équilibre. Je vais essayer avant tout de varier mon jeu, je me réjouis de jouer cette demi-finale contre elle », détaille Kenin avant cet affrontement. Une chose est sûre, la gagnante de cette confrontation partira avec le dossard de favorite samedi prochain en finale.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *