US Open (H) : Federer en quatre manches, seulement trois pour Djokovic

Le Suisse Roger Federer s’est qualifié pour le troisième tour de l’US Open ce mercredi en battant Damir Dzumhur en quatre sets. De son côté, Novak Djokovic n’a eu besoin que de trois manches pour se défaire de Juan Ignacio Londero.

Il a refait le même coup qu’au premier tour. Opposé au Bosnien Damir Dzumhur, 99eme joueur mondial, le Suisse Roger Federer, 3eme joueur mondial et tête de série n°3, a laissé échapper un set, avant de finalement l’emporter en quatre manches (3-6, 6-2, 6-3, 6-4) et 2h23 de jeu, au deuxième tour de l’US Open (Etats-Unis), sur dur. Tout avait donc bien mal débuté pour le Suisse. Dans la première manche, ce dernier a même perdu ses deux premiers mises en jeu jusqu’à être mené rapidement 0-4. Malgré un débreak dans la foulée, à 0-4, le Suisse n’a jamais su surmonter le second handicap qui lui restait, et a ainsi fini par céder la première manche (3-6). Federer a fini par rapidement reprendre les choses en main. Après avoir sauvé une balle d’entrée, il s’y est repris à trois fois avant de prendre le service du Bosnien. Après une opportunité de double breaker dans la foulée, il a finalement égaliser à une manche partout, sur un break blanc, non sans avoir sauvé une nouvelle balle au préalable (6-2). La troisième manche, âprement disputée, n’a vu qu’un seul break. En faveur du 3eme joueur mondial, à 1-0. Après une possibilité de double break, le Bâlois a ensuite sauvé trois balles à son encontre, avant d’avoir le dernier mot (6-3). Enfin, à la faveur d’un break à 1-1 et malgré une nouvelle balle sauvée, Roger Federer a conclu, avec autorité (6-4).

Nishikori a eu du mal avant de conclure

Il a eu du mal à conclure sa rencontre, mais l’essentiel est là. Ce mercredi, le Japonais Kei Nishikori, 7eme joueur mondial et tête de série n°7, a lâché un set mais a bien validé sa qualification pour le troisième tour de l’US Open (Etats-Unis), sur dur. Son adversaire, l’Américain Bradley Klahn, 108eme joueur mondial, a cédé en quatre manches (6-2, 4-6, 6-3, 7-5) et 2h47 de jeu. Le Japonais a donc été le premier à prendre les choses en main. Ses deux breaks, après avoir eu trois possibilités, lui ont suffi pour ensuite conclure sur son service (2-6). Dans la deuxième manche, Nishikori a bel et bien breaké le premier, mais au bout de sa quatrième tentative. Toutefois, le mieux classé des deux a fini par perdre ses moyens et ses deux dernières mises en jeu, synonymes alors d’égalisation à une manche partout pour son adversaire (6-4). Dans la troisième manche, la tête de série n°7 a breaké à 2-2, non sans avoir obtenu deux premières opportunités sur le service précédent de l’Américain. Après avoir lui-même sauvé une balle de debreak, Nishikori s’y est repris, dans la foulée, à trois reprises pour conclure cette troisième manche (3-6). Enfin, le Japonais a semblé être en mesure de boucler ce match, puisqu’il a rapidement mené 1-5, grâce à un double break. Mais deux debreaks et quatre balles de match plus tard, le Japonais a enfin pu dire ouf (5-7). Le Bulgare Grigor Dimitrov verra également le troisième tour de l’US Open. Sauf qu’il n’a pas disputé son deuxième tour, après avoir profité du forfait de Borna Coric. Cette rencontre aura dû avoir lieu en nocturne sur le Louis Armstrong ce mercredi. Le Croate souffre de douleurs au dos. A Wimbledon, il avait déjà dû déclarer forfait en raison d’une blessure.

Djokovic n’a toujours pas perdu un set

Le tentant du titre est solide. Opposé à Juan Ignacio Londero pour son deuxième tour, Novak Djokovic s’est facilement qualifié en trois sets ce mercredi (6-4, 7-6, 6-1). Accroché en début de match, le Serbe a même perdu son service avant de se reprendre dans la foulée pour finalement s’adjuger la manche sur la mise en jeu l’Argentin. Un avantage qui a pourtant relancé le 56eme joueur mondial, bien décidé à jouer un mauvais tour au leader du classement ATP. Grâce à un double break, Londero menait 3-0 dans le deuxième acte avant de craquer et d’encaisser cinq jeux consécutifs. Une baisse de régime inquiétante après laquelle il a su se reprendre pour décrocher un tie-break, finalement perdu. C’est dans le troisième set que Djokovic a montré sa supériorité en ne faisant qu’une bouchée de son adversaire avec notamment quatre breaks pour s’imposer en 2h12 et rejoindre le troisième tour.

US Open US OPEN (Etats-Unis, Grand Chelem, dur, 25 808 767€)
Tenant du titre : Novak Djokovic (SER)

2eme tour
Djokovic (SER, n°1) bat Londero (ARG) : 6-4, 7-6 (3), 6-1
Kudla (USA, WC) – Lajovic (SER, n°27)
Wawrinka (SUI, n°23) – Chardy (FRA)
Kecmanovic (SER) – Lorenzi (ITA, LL)

Koepfer (ALL, Q) bat Opelka (USA) : 6-4, 6-4, 7-6 (2)
Brooksby (USA, Q) – Basilashvili (GEO, n°17)
F.Lopez (ESP) – Nishioka (JAP)
Dellien (BOL) – Medvedev (RUS, n°5)

Federer (SUI, n°3) bat Dzumhur (BIH) : 3-6, 6-2, 6-3, 6-4
Evans (GBR) – Pouille (FRA, n°25)
Carreno Busta (ESP) – Berankis (LIT)
Barrère (FRA, Q) – Goffin (BEL, n°15)

Dimitrov (BUL) bat Coric (CRO, n°12) par forfait
Cuevas (URU) – Majchrzak (POL, LL)
Garin (CHI, n°31) – de Minaur (AUS) interrompu à 0-1 (30-0)
Nishikori (JAP, n°7) bat Klahn (USA) : 6-2, 4-6, 6-3, 7-5

Rublev (RUS) – Simon (FRA)
Hoang (FRA, WC) – Kyrgios (AUS, n°28)
Berrettini (ITA, n°24) – Thompson (AUS)
Popyrin (AUS) – Kukushkin (KAZ)

Monfils (FRA, n°13) – Copil (ROU)
Laaksonen (SUI) – Shapovalov (CAN)
Andujar (ESP) – Sonego (ITA)
Bublik (KAZ) – Fabbiano (ITA)

A.Zverev (ALL, n°6) – Tiafoe (USA)
Bedene (SLO) – Paire (FRA, n°29)
Schwartzman (ARG, n°20) – Gerasimov (BLR, Q)
Sandgren (USA) – Pospisil (CAN)

Isner (USA, n°14) – Struff (ALL)
Stebe (ALL) – Cilic (CRO, n°22)
Verdasco (ESP, n°32) – Chung (CdS)
Kokkinakis (AUS, WC) – Nadal (ESP, n°2)

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *