Vajda : « Je ne vois aucune limite à Novak (Djokovic) », lequel n’est « pas prêt d’arrêter »

Le co-entraîneur de Novak Djokovic, Marian Vajda, affirme à Tennis Majors que la trajectoire du numéro 1 mondial au sommet du tennis mondial est loin d’être terminée.

Marian Vajda at the Australian Open in 2020

Marian Vajda, co-entraîneur de Novak Djokovic, avait annoncé à sa famille que la finale de Wimbledon contre Matteo Berrettini durerait quatre sets et qu’il y aurait un tie-break. Cela s’est passé comme il l’a prédit, et voici désormais le Serbe à vingt titres du Grand Chelem, à 34 ans. Et ce n’est peut-être pas fini, prévient Vajda dans un entretien à Tennis Majors, à retrouver ici en intégralité (en anglais).

« On cherche à rester dans le moment présent, trop se projeter serait contre-productif, indique le Slovaque. Je pourrais dire, deux, trois, quatre ans, qui sait. Tout ce que je sais est qu’il n’est pas près d’arrêter. Je ne veux pas le limiter. L’idée est qu’il joue une année, puis une autre, puis une autre. »

Pour maintenir Djokovic au niveau exceptionnel qui est le sien, la clef aux yeux de Vajda est de « maintenir ses habitudes (d’entraînement), apporter une énergie positive et mettre en place un bon plan d’entraînement. » « En tant qu’équipe, on croit en ce qu’on fait, en ce qu’il fait. Là il est en très bonne forme et je ne lui vois pas de limite. »

Vajda : “Il atteint un niveau qui laisse croire que cela relève du miracle”

Vajda affirme comprendre que le public et les médias aient envie de plus de variété dans les vainqueurs de Grand Chelem. Mais il trouve que les journalistes ne « comprennent pas la complexité de Novak ».

Djokovic 2021 Wimbledon
Tennis – Wimbledon – All England Lawn Tennis and Croquet Club, London, Britain – July 9, 2021 Serbia’s Novak Djokovic celebrates winning his semi final match against Canada’s Denis Shapovalov

« La domination de Novak est si forte que les gens jalousent une telle perfection, alors ils disent : ‘comment est-ce possible ? Comment peut-il gagner autant ?’ Ils n’en croient pas leurs yeux. Il atteint un niveau qui laisse croire que cela relève du miracle. En réalité non, c’est le résultat de beaucoup de travail et d’efforts. »

Your comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *