23 juillet 2006 : Le jour où Djokovic a remporté son premier titre ATP

Chaque jour, Tennis Majors remonte le temps pour revenir sur un événement marquant pour la planète tennis. Le 23 juillet 2006, Novak Djokovic remporte son premier titre ATP à Amersfoort.

Novak Djokovic - On this day

Ce qui s’est passé ce jour-là et pourquoi cela a marqué l’histoire du tennis

Le 23 juillet 2006, Novak Djokovic, 19 ans, inaugure son palmarès en remportant le tournoi d’Amersfoort. Lors de la première finale de sa jeune carrière, le Serbe, déjà 36e mondial et tête de série n°4 du tournoi, domine le champion olympique en titre chilien, Nicolas Massu (7-6, 6-4). C’est le premier des 85 titres que Djokovic remportera au cours des quinze années suivantes, devenant l’un des plus grands joueurs de tous les temps.

Les acteurs

  • Novak Djokovic, la star montante débordant de confiance

Novak Djokovic, né en 1987, intègre le Top 100 dès 2005, terminant l’année à la 83e place mondiale. En 2006, il se fait connaître en atteignant les quarts de finale de Roland-Garros, éliminant au passage le 9e mondial, Fernando Gonzalez, au deuxième tour. Le jeune Nole ne cache pas son ambition, et, après avoir été contraint à l’abandon, mené deux manches à rien par Rafael Nadal, il se fait remarquer en conférence de presse avec une déclaration pour le moins osée : « Je me sentais en contrôle du match, tout dépendait de moi. ». Quelques semaines plus tard, il parvient en huitièmes de finale de Wimbledon, où, après une victoire sur Tommy Robredo, 8e mondial (7-6, 6-2, 6-4), il ne s’incline qu’en cinq manches contre un excellent joueur de gazon, Mario Ancic (6-4, 4-6, 4-6, 7-5, 6-3). Ces résultats lui permettent de grimper au 36e rang mondial. A 19 ans, il est incontestablement l’une des étoiles montantes du tennis.

Novak Djokovic - ATP
  • Nicolas Massu, le Chilien doré

Le Chilien Nicolas Massu est né en 1979. Entré dans le Top 100 pour la première fois à la fin 1999, il dispute sa première finale sur le circuit en 2000, à Orlando, avant de remporter le premier de ses six titres à Buenos Aires, en 2002 (aux dépens d’Agustin Calleri, 2-6, 7-6, 6-2). C’est en 2004 que Massu réalise sa meilleure saison. Cette année-là, après avoir remporté le plus gros tournoi ATP de sa carrière, à Kitzbuhel, il entre dans l’histoire du sport : aux Jeux Olympiques d’Athènes, il devient le premier sportif chilien de l’histoire à obtenir une médaille d’or, venant à bout de Mardy Fish en finale (6-3, 3-6, 2-6, 6-3, 6-4), avant de remporter aussi l’épreuve de double avec Fernando Gonzalez. Quelques semaines plus tard, Massu, surnommé “Vampiro » (le Vampire), atteint la 9e place mondiale, le meilleur classement de sa carrière. En juillet 2006, le Chilien est 37e mondial.

Le lieu : Amersfoort

L’Open des Pays-Bas existe depuis 1957 et, jusqu’en 1994, avait lieu chaque été à Hilversum. En 1995, le tournoi déménage à Amsterdam, conservant la terre battue comme surface de jeu, puis s’installe en 2002 à Amersfoort. Bien que ce ne soit pas l’un des tournois les plus richement dotés, de grands joueurs y participent régulièrement, attirés par l’idée de jouer un peu plus sur terre battue. Parmi les anciens vainqueurs, on compte des stars telles que Guillermo Vilas (1973, 1974), Marcelo Rios (1995) ou encore Fernando Gonzalez (2005).

L’histoire : Déjà le Djokovic résilient en action

En 2006, Novak Djokovic est l’un des jeunes qui montent, au même titre que son rival Andy Murray. Après avoir atteint les quarts de finale à Roland-Garros et les huitièmes à Wimbledon, Nole est maintenant bien connu du grand public. 36e mondial, il est tête de série n°4 à Amersfoort. Après avoir écarté des adversaires moins bien classés que lui au cours de ses trois premiers matches, sans perdre le moindre set, il a ensuite battu la tête de série N°1, Guillermo Coria, blessé à la nuque (6-2 1-0, ab.). En finale, face à Nicolas Massu, Djokovic a une bonne occasion de remporter le premier titre de sa carrière.

Le Serbe, qui est encore habillé en Adidas et joue toujours avec des raquettes Wilson, ne semble pas impressionné à l’idée de disputer sa première finale ATP, et le jeune homme de 19 ans fait le break en premier, menant rapidement 4-1. Néanmoins, même s’il n’est plus le joueur du Top 10 qu’il était deux ans plus tôt, Massu a assez d’expérience pour garder son calme et revenir au score. Djokovic est poussé à disputer un tie-break qu’il remporte 7-5, après une heure et vingt-trois minutes de jeu. 

Massu prend les devants au deuxième set, prenant le service de Nole pour se détacher 4-2. Djokovic, montrant alors la combativité qui fera de lui l’un des plus grands joueurs de tous les temps, ne se contente pas de remonter : il empoche les quatre jeux suivants pour conclure le match. Djokovic vient de remporter son premier titre chez les pros, et personne ne doute du fait que ce n’est que le premier d’une longue liste.

La postérité du moment

Novak Djokovic remportera un deuxième tournoi en 2006, à Metz, en battant Jurgen Melzer en finale (4-6, 6-3, 6-2). L’année suivante, il se hissera dans le top 3, remportant deux Masters 1000, atteignant les demi-finales à Roland-Garros ainsi qu’à Wimbledon (battu à chaque fois par Rafael Nadal), avant de disputer la finale de l’US Open où Federer le dominera (7-6, 7-6, 6-4). Puis, à l’Open d’Australie 2008, Novak Djokovic remportera le premier de ses 17 titres du Grand Chelem, aux dépens de Jo-Wilfried Tsonga (4-6, 6-4, 6-3, 7-6). En 2021, le Serbe aura soulevé 85 trophées sur le circuit.

Nicolas Massu quittera le top 50 pour toujours au début de la saison 2007. Il déclinera progressivement jusqu’à l’annonce officielle de sa retraite, en 2013. En 2019, Massu deviendra l’entraîneur de Dominic Thiem.

En 2009, les droits de l’Open des Pays-Bas seront rachetés par… Novak Djokovic, qui transfèrera le tournoi en Serbie. C’est ainsi que naîtra l’Open de Belgrade, qui aura lieu chaque été, quelques semaines après Wimbledon.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *