le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Federer : “Lorsque j’ai perdu contre Felix à Halle en 2021, j’ai pleuré, je savais que je ne remporterai pas Wimbledon”

Le Suisse a expliqué que sa défaite contre Hubert Hurkacz à Wimbledon en 2021 était “l’un des pires moments” de sa carrière.

Roger Federer / Halle 2021 © Imago / Panoramic Roger Federer / Halle 2021 © Imago / Panoramic

Roger Federer sait à quel moment exact il a compris que ses espoirs d’un neuvième titre à Wimbledon, en 2021, se sont envolés. Ce n’était ni après sa victoire dans la douleur contre Adrian Mannarino, au premier tour, lorsque le Français avait abandonné. Ni même après sa défaite en quart de finale, contre Hubert Hurkacz, après voir subi un dernier 6-0.

Ce moment-là a eu lieu quelques semaines plus tôt, à Halle. Là-bas, la légende suisse avait été battu par Felix Auger-Aliassime, en huitièmes de finale (4-6, 6-3, 6-2). A cette époque-là, son genou droit (opéré à deux reprises en 2020), lui jouait déjà des tours. Et au fond, il savait.

“Après avoir perdu contre Felix à Halle, j’ai pleuré après le match, je savais que je ne remporterais pas Wimbledon”, a soufflé Federer à quelques journalistes britanniques, cette semaine, à la Laver Cup. “J’étais face à la réalité par rapport à mes chances à Wimbledon”, a indiqué le maestro.

Federer : “Mon dieu, j’étais à des kilomètres”

“Si on regarde mon Wimbledon, on peut même le voir sur les vidéos des matchs, on peut voir que j’étais vraiment sur la défensive, a décrit Federer. Je n’arrivais pas à défendre. Donc j’ai dû jouer de manière ultra-offensive.”

Quand on regarde les vidéos des matchs, j’étais vraiment sur la défensive

Roger Federer

Federer avoue ensuite y avoir cru, au final, lors de la compétition. “Mais quand je me suis fait éliminer, je me suis dis ‘Mon dieu, en fait, j’étais à des kilomètres d’y arriver.'”

Switzerland's Roger Federer in action during his quarter final match against Poland's Hubert Hurkacz at Wimbledon in 2021
Roger Federer lors de son quart de final contre Hubert Hurkacz, à Wimbledon, en 2021© AI / Reuters / Panoramic

Après la défaite contre Hurkacz, “je me suis senti horriblement mal, mon genou était détruit”

Dans une interview pour le journal L’Equipe récemment, Federer a expliqué qu’il avait été très surpris, lorsqu’en conférence de presse, aucun journaliste ne lui avait posé de questions à propos de son genou. “C’est quand même phénoménal ! a-t-il lancé. Parce que moi, je ne pensais qu’à ça ! Des mois, chaque jour, chaque heure, chaque minute. Et pour finir, je n’ai même pas à m’expliquer sur mon genou.”

Son dernier match contre Hurkacz, achevé, donc, sur un dernier jeu perdu 6-0, reste une grande blessure pour lui. “A la fin du match, c’était l’un des pires moments de ma carrière, a expliqué Federer aux journalistes britanniques. Je me suis senti horriblement mal. C’était fini, mon genou était détruit. Mais c’était comme ça. On ne peut pas revenir en arrière.”

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *