Bousculé par Van de Zandschulp, Medvedev s’en sort en quatre sets pour rallier le dernier carré

Daniil Medvedev a eu besoin de quatre manches pour écarter Botic Van de Zandschulp (6-3, 6-0, 4-6, 7-5) en quart de finale de l’US Open mardi. Le 117e joueur mondial est le premier joueur à faire douter le numéro 2.

Daniil Medvedev à l'US Open en 2021

US OPEN (H) – QUART DE FINALE

DANIIL MEDVEDEV BAT BOTIC VAN DE ZANDSCHULP : 6-3, 6-0, 4-6, 7-5

  • L’information principale : Daniil Medvedev (N°2) a éliminé en quatre sets Botic Van de Zandschulp, 117e joueur mondial, en quart de finale de l’US Open.
  • Vous apprendrez aussi : Daniil Medvedev se qualifie pour la troisième fois de suite pour le dernier carré à New York. 
  • Pourquoi vous devez lire cet article : Pour voir que Medvedev n’a pas été serein dans les deux dernières manches

Daniil Medvedev a perdu son premier set de la quinzaine. Dans le quart de finale le plus déséquilibré du tableau qui opposait le numéro 2 mondial, à la belle histoire de cet US Open, Botic Van de Zandschulp, 117e joueur mondial, le Russe a été surpris par le Néerlandais avant de s’imposer en quatre manches (6-3, 6-0, 4-6, 7-5).

Pour sa première sur le court Arthur-Ashe, Botic Van de Zandschulp a encore étonné. Le Néerlandais, sorti des qualifications, a même offert une belle opposition au finaliste de l’édition 2019 sur deux manches.

Alors qu’il se dirigeait vers une victoire sans accroc comme lors de ses quatre matchs précédents, Medvedev a baissé d’intensité et a vu le match s’équilibrer, bousculé par un adversaire culotté et relâché. On regrettera tout de même le manque de fraîcheur physique de Van de Zandschulp, qui a manqué de gaz en fin de match.

Medvedev a déroulé dans les deux premières manches

Botic Van de Zandschulp a payé les 19 heures et 37 minutes passés sur les courts depuis son arrivée à New York. En face, son adversaire du jour, Daniil Medvedev arrivait frais mentalement et physiquement, sans avoir perdu un set avec 12h13 de jeu de moins dans les jambes.

Van de Zandschulp n’a pas eu le temps de dérouiller la machine, lâchant son service d’entrée. Medvedev a fait jouer intelligemment et l’a poussé à la faute. Le 117e mondial a perdu deux fois son engagement et malgré un break effacé alors que Medvedev servait pour le set à 5-2, il a cédé la première manche sur son service après une faute en longueur en coup droit.

Botic van de Zandschulp à l'US Open 2021
Botic van de Zandschulp à l’US Open 2021 – AI / Reuters / Panoramic / Geoff Burke

Le tombeur de Casper Ruud et Diego Schwartzman s’était déjà retrouvé mené d’un set lors de ses trois premiers tours. A chaque fois, il avait réussi à renverser le match. Fort de cette expérience, le Néerlandais ne s’est pas affolé et est reparti au combat. Mais sa jambe gauche en a décidé autrement. Gêné et grimaçant, on l’a vu se frapper à plusieurs reprises la cuisse, manifestement douloureuse.

Comme dans la première manche, il a laissé Medvedev prendre les devants en cédant son premier jeu de service sur un coup droit forcé. Avec 38% de points gagnés derrière sa première balle et seulement quatre points gagnés sur le service adverse dans cette manche, Van de Zandschulp a sombré. Résultat : 6-0 en 23 minutes.

Le tournant : Van de Zandschulp s’est fait masser à la cuisse gauche

Massé à la cuisse gauche pendant la pause, Van de Zandschulp a débuté la troisième manche avec de meilleures dispositions. Medvedev qui n’avait pas eu une grande opposition au deuxième set, a baissé un peu le pied. Moins précis et incisif dans ses frappes, il a dû écarter trois balles de break d’entrée. Deux effacées avec autorité au filet et une donnée sur une attaque de coup droit ratée qui terminait sa course dans le filet après un rallye de 21 coups de raquette.

Conforté par ses occasions, Van de Zandschulp a continué à pousser au retour. A 2-2, il a pris pour la première fois l’avantage au score dans ce quart de finale, en réussissant le break après deux magnifiques points, une amortie gagnante et une accélération de coup droit décroisée. Porté par une meilleure efficacité au service et seulement six fautes directes dans cette manche, le Néerlandais a logiquement relancé cette rencontre en empochant le troisième set.

Daniil Medvedev (Panoramic)
Daniil Medvedev (Panoramic)

La perte de la troisième manche a fait aussitôt réagir le numéro 2 mondial. Deux jeux blancs remportés sur son service. Mais le protégé de Gilles Cervara s’est montré bien moins dangereux sur le service adverse, gêné par la pugnacité d’un Van de Zandschulp revigoré, qui remportait désormais la majeure partie des rallyes.

A 5-4, Medvedev qui n’avait pas eu la moindre balle de break depuis le début de la troisième manche, s’est octroyé une première balle de match. Parfaitement sauvée par Van de Zandschulp avec deux grosses premières balles au T.

Finalement, Medvedev a profité d’une baisse de régime du Néerlandais pour conclure sur le jeu suivant sur sa deuxième balle de match. Sans-doute ratrappé par la fatigue, ce dernier a enchaîné quatre erreurs grossières, dont une double faute et une dernière amortie dans le filet pour permettre au Russe de valider son ticket pour le dernier carré.

Medvedev a certes perdu son premier set de la quinzaine, mais avec un service toujours aussi solide (83% de points gagnés derrière sa première balle) et une première adversité gérée de main de maître, son tournoi reste extrêmement prometteur. Pour la troisième année de suite, Medvedev verra les demi-finales de Flushing Meadows. Sa rencontre avec la seconde vague de la Next Gen, Félix Auger-Aliassime, promet de belles étincelles.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *