le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Berrettini se sort des griffes de Murray et se qualifie pour les huitièmes de finale

Matteo Berrettini l’a emporté (6-4, 6-4, 6-7 [1], 6-3) face à Andy Murray vendredi. Il affrontera Alejandro Davidovich Fokina en huitièmes de finale.

Matteo Berrettini, US Open 2022 Matteo Berrettini, US Open 2022 ; AI / Reuters / Panoramic

Andy Murray disait qu’il ne s’était pas senti aussi bien physiquement depuis des années et qu’il espérait aller loin dans cet US Open. Le champion de 2012 aurait sans doute pu en effet aller beaucoup plus loin que ce troisième tour mais le tirage au sort ayant mis sur sa route l’Italien Matteo Berrettini, tête de série n°13, l’Ecossais a dû constater que cette marche-là était encore un peu trop haute si tôt dans le tournoi.

Berrettini, qui avait déjà dominé “Muzz” cette année en finale à Stuttgart (6-4, 5-7 6-3), a fini par s’imposer en quatre sets (6-4, 6-4, 6-7 [1], 6-3) vendredi à New York. L’Italien commence enfin à voir sa chance tourner, lui qui avait raté toute la saison sur terre battue suite à une blessure au poignet droit et dû renoncer à Wimbledon où il avait fait finale en 2021 suite à un test positif au Covid-19.

Finaliste à Gstaad ensuite, il ne s’était pas totalement relancé car avait lancé cette tournée sur dur avec deux défaites d’entrée à Montréal et Cincinnati. Retrouver la deuxième semaine dans ce Grand Chelem a tout du soulagement pour Berrettini (18 aces au compteur vendredi, 54 coups gagnants pour 51 fautes directes), surtout en ayant dû affronter un Murray qui continue de refuser d’abdiquer. Franchement, l’ex n°1 mondial aurait dû perdre ce match en trois sets et en sortir avec une mention honorable, pas plus.

Mais Murray continue de prouver qu’il est bien, comme le reste du Big 4, fait d’un autre métal et pas seulement à cause de sa hanche artificiel. Le service en panne (46% dans le premier set, 38% dans le deuxième), il a quand même tenu les débats face à l’artillerie adverse pendant deux sets. Devant sauver balle de break après balle de break tout au long du troisième set (revenu trois fois de 15-40), il s’est tellement battu qu’il a fini par faire griller un fusible à Berrettini. “J’ai eu mes chances dans ce set mais j’étais incapable de les saisir.” L’Italien a lâché cette manche dans un déluge de fautes. “J’ai vraiment très mal servi pendant une bonne partie de ce match et ça m’a coûté cher, je ne trouvais simplement pas mon rythme. Mais je me suis battu dans ce troisième set et je sentais que je prenais de plus en plus l’avantage à l’échange quand je parvenais à l’engager.”

Andy Murray, US Open 2022 ; AI / Reuters / Panoramic

Quand Murray a breaké en début de quatrième set, on le voyait déjà parti pour une remontada en cinq sets dont il a le secret et pour un énième exploit. Mais c’est finalement là qu’au contraire tout s’est arrêté : il n’a pas réussi à confirmer ce break, et le momentum a tourné. “Il a très bien servi, a eu des tonnes de points gratuits. Pas moi. C’était surtout ça la différence. Et puis je n’ai pas beaucoup joué ce type de matches dernièrement donc ça peut aussi expliquer mes soucis du jour.”

“Surpris d’avoir réussi à tenir le combat”, Murray

Un moment de décompression fatidique qui sera finalement suivi d’un break italien à 4-3. Rideau. Murray (24 coups gagnants, 41 fautes directes et 26% de retours seulement sur les premières adverses) se rapproche en effet alors que peu y croyaient, mais il a encore du mal à tenir le niveau requis face aux meilleurs et ça continue de lui coûter son come-back en Grand Chelem. Berrettini, lui, était forcément ravi de la tournure des événements : “J’avais un break de retard dans le quatrième set, mais je savais que je jouais juste et que les chances des sets précédents allaient donc revenir. Je ne suis pas arrivé ici en grande confiance donc je suis déjà très satisfait de ce résultat.”

“Je suis quand même surpris d’avoir réussi à tenir le combat face à un joueur de ce calibre compte-tenu de ma situation. Physiquement, j’ai bien tenu. J’ai une hanche en métal, ce n’est pas pas facile de jouer avec ça donc je suis fier de ce genre de matches. Je suis très déçu de la défaite mais ça faisait six ans que je n’avais pas atteint le troisième tour ici. Ces six années ont été très difficiles alors je suis fier de ce que j’ai accompli. Mais la motivation reste la même : je veux voir à quel point je peux me rapprocher des meilleurs.”

Berrettini, 14e mondial, jouera désormais une place en quarts de finale face à l’Espagnol Alejandro Davidovich Fokina lors des huitièmes de finale du Flushing Meadows. Avant ce match contre Murray, l’Italien avait éliminé le qualifié chilien Nicolas Jarry (6-2, 6-3, 6-3), et le lucky loser français Hugo Grenier (2-6, 6-1, 7-6 [4], 7-6 [7]). Andy Murray s’était imposé face à l’Argentin Francisco Cerundolo, tête de série n°24 (7-5, 6-3, 6-3), et face à la wild card américaine Emilio Nava (5-7, 6-3, 6-1, 6-0).

Les autres rencontres du troisième tour à l’US Open (Grand Chelem, USTA Billie Jean King National Tennis Center, dur, 40.560.000 USD, les résultats s’affichent du plus récent au plus ancien) :

  • Brandon Nakashima – Jannik Sinner : programmé dimanche
  • Richard Gasquet – Rafael Nadal : programmé samedi
  • Ilya Ivashka – Lorenzo Musetti : programmé samedi
  • Diego Schwartzman – Frances Tiafoe : programmé samedi
  • Marin Čilić – Daniel Evans : programmé samedi
  • Jenson Brooksby – Carlos Alcaraz : programmé samedi
  • Denis Shapovalov – Andrey Rublev : programmé samedi
  • Cameron Norrie – Holger Rune : programmé samedi
  • Nick Kyrgios – J.J. Wolf : programmé samedi
  • Daniil Medvedev – Yibing Wu : programmé samedi
  • Pablo Carreno Busta – Alex De Minaur : programmé vendredi
  • Pedro Cachin – Corentin Moutet : programmé vendredi
  • Karen Khachanov – Jack Draper : programmé vendredi
  • Tommy Paul – Casper Ruud : programmé vendredi
  • Alejandro Davidovich Fokina – Daniel Elahi Galan (Q) : 6-4, 5-7, 6-4, 6-4
Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *