Zverev, sur les questions répétées au sujet des accusations de violences domestiques : “Ce n’est pas bon pour ma santé mentale”

Après son entrée en lice réussie dans l’US Open, Alexander Zverev a déclaré qu’il ne ferait plus aucune déclaration sur les accusations de violences domestiques à son encontre, et que les questions à ce sujet n’étaient pas bonnes pour sa santé mentale.

Alexander Zverev

Dans un article à charge recueillant différents témoignages publié par Slate la semaine passée, Olga Sharypova a réitéré ses accusations de violences domestiques à l’encontre d’Alexander Zverev. Deux jours plus tard, le 27 août, l’Allemand a répondu par un communiqué en annonçant vouloir porter plainte pour diffamation.

Dans sa déclaration, il a affirmé que “la justice allemande a suivi les arguments de ses avocats et reconnu les propos de Sharypova comme diffamatoires et faux”. Ce à quoi cette dernière avait rétorqué que la justice n’était jamais intervenue dans cette affaire.

En conférence de presse après sa victoire contre Sam Querrey au premier tour de l’US Open, un journaliste lui a demandé des précisions sur ce point. “À la lecture du jugement, il semble qu’il s’agisse davantage d’un jugement technique sur la loi allemande concernant ce que les gens peuvent écrire et ce qu’ils ne peuvent pas écrire (plus qu’une affirmation des déclarations de Sharypova comme fausses.)”

Alexander Zverev
Zverev à l’US Open en 2021 – AI / REUTERS / PANORAMIC

Je pense que beaucoup de gens essaient de déformer mes propos.

Alexander Zverev

“J’ai déjà tout dit dans mon communiqué”, a répondu le natif d’Hambourg. “Je pense qu’il est très, très clair, tout comme la justice allemande. Des procédures sont en cours, je ne laisserai pas cela peser sur moi. Je ne ferai pas d’autres commentaires à ce sujet. J’y suis confronté depuis longtemps maintenant, et vous devez être juste envers moi. Nous parlons régulièrement de santé mentale en ce moment, et tout ça n’est pas sain pour moi.”

“Je suis très heureux de la façon dont les choses se sont passées ces derniers jours, ces dernières semaines”, a-t-il poursuivi pour conclure. “Beaucoup de gens essaient de déformer les propos de mon communiqué, mais je pense qu’il était très, très clair.”

Malgré les graves accusations pesant sur lui, le 4e joueur mondial ne semble pas atteint sur le court. Vainqueur des Jeux olympiques et du Masters 1000 de Cincinnati avant son arrivée à New York, il est invaincu depuis le quart de finale de Wimbledon contre Félix Auger-Aliassime et reste sur douze victoires consécutives.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *