Abonnez-vous à la newsletter

Gasquet a joué avec le feu, mais il verra bien le Final 4

Richard Gasquet s’est qualifié pour les demi-finales dimanche, après sa victoire à la mort subite contre Feliciano Lopez (3-2). Le Bitterois a vacillé dans la quatrième quart-temps, mais a gagné grâce à un passing et un ace lors de la “sudden death”.

Richard Gasquet, UTS 2020 Richard Gasquet, UTS 2020

Richard Gasquet a vacillé, est momentanément sorti de son match, mais n’est jamais tombé. Il est venu à bout de Feliciano Lopez à la mort subite ce dimanche (18-10, 8-16, 16-13, 12-17, 2-0), grâce à un passing gagnant déposant l’Espagnol, et un ace. The Virtuoso sera présent dimanche prochain pour les demi-finales de l’Ultimate Tennis Showdown, comme Stefanos Tsitsipas et Matteo Berrettini, qualifié pour le Final 4 avec le succès de Gasquet. Lopez, défait pour la cinquième fois, n’a plus qu’une infime chance de rejoindre le dernier carré.

Lors de son entraînement précédant son match, Gasquet a pourtant inquiété : une douleur au dos et au mollet droit l’ont obligé à interrompre quelques minutes son échauffement. Mais The Virtuoso était bien là pour le premier quart-temps. Et en forme. L’adepte des revers à une main a crucifié El Torero grâce à deux aces, coup sur coup. Des aces d’autant plus importants qu’il a concrétisé avec sa carte UTS « coup gagnant vaut trois points ».

« Deux aces d’un coup, ça, c’est rare ! » a-t-il souri au micro des commentateurs de l’UTS. « D’autant que je connais bien mon jeu maintenant, j’ai 34 ans, je suis pas un nouveau. »

Car la rencontre pouvait aussi être nommé celle des « vétérans. » Lopez a, 38 ans. « Tu ne peux pas revenir après deux aces comme ça, c’est la sentence de la mort ! », a regretté le numéro 56 mondial.

[bloc_twitter src=”https://twitter.com/UTShowdown/status/1279855746499391491?s=20″]

Gasquet : « Mon meilleur tennis »

L’Espagnol s’est rattrapé dans le deuxième manche et le match s’est vite transformé en duel hyper serré, où chaque erreur a fait la différence. Gasquet en a commis deux de suite et a envoyé deux balles en dehors du terrain (11-8), ce qui l’a privé de faire le break dans le deuxième quart-temps.

Mais Gasquet a vite retrouvé son « meilleur tennis », comme il l’affirmait aux commentateurs de l’UTS, pour emporter le troisième quart-temps. Il a grappillé des points grâce à des amorties, des volées, et surtout un revers à une main, toujours aussi clinique, toujours aussi foudroyant. Il a finalement pris le large grâce à deux nouveaux aces (16-10).

Lancé, The Virtuoso aurait pu conclure le match. Mais alors qu’il menait 7-1 dans la quatrième manche, Lopez est revenu en concrétisant une carte multipliant le point par trois en cas de coup gagnant (7-4). Jusqu’à ce que Gasquet vacille. Alors qu’un de ses services était, selon lui, dans les limites du terrain, Gasquet a réclamé justice auprès de l’arbitre, qui l’avait jugé “out” : « Elle est bonne 100 fois ! », lui a-t-il lancé, avant de tirer une balle dans le ciel de la Côte d’Azur.

Gasquet n’a jamais vraiment digéré ce moment. Il a laissé échapper le quart-temps et a dû régler ses comptes à la mort subite. Il l’a fait avec la manière : un passing gagnant qui laissait sur place l’Espagnol, puis un ace, que Lopez ne pouvait que regarder (2-0).

Le Virtuose sera l’invité des demi-finales, dimanche prochain. Il a décroché son ticket face à Lopez, qui a vécu son pire week-end depuis le début de l’UTS. La veille, il avait perdu contre Dustin Brown, alors que l’Allemand n’avait encore jamais gagné un match. Samedi prochain, il affrontera Elliot Benchetrit, pour espérer se qualifier grâce à un concours de circonstances. « On n’a plus 20 ans, on devient vieux ! » a lancé Gasquet. L’un des deux vieux sera au Final 4. Et il est français.

Découvrez l’UTS, la nouvelle compétition qui révolutionne le tennis

 

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.