Clara Burel : « Une belle revanche à prendre (contre Zhang) »

Après s’être imposée face à Kaja Juvan (7-6 [6], 6-2) ce jeudi au deuxième tour de Roland-Garros, la jeune Française Clara Burel, 357e joueuse mondiale à 19 ans, retrouvera Shuai Zhang, qui l’a récemment battue à Strasbourg.

2 October 2020

Jusqu’où ira Clara Burel ? A seulement 19 ans, la Français, 357e joueuse mondiale, s’est qualifiée jeudi pour le troisième tour de Roland-Garros, pour la première fois de sa carrière, en dominant la Slovène Kara Juvan (103e) (7-6 [6], 6-2), qui l’avait battue en finale des Jeux olympiques de la jeunesse (JOJ) en 2018.

Au prochain tour, Burel sera confrontée à la Chinoise Zhang Shuai, tombeuse d’Alizé Cornet. Les deux joueuses se sont rencontrées il y a peu lors du deuxième tour des Internationaux de Strasbourg, et c’est la Chinoise qui l’avait emporté (6-3, 7-6 [3]).

« Ici, peu de personnes me connaissent quand je rentre sur le court, atteste la Française en conférence de presse. Mais elle (Zhang) aura l’avantage de me connaître. Mais ça va être cool, j’ai une belle revanche à prendre. »

Invitée pour cette édition 2020 de Roland-Garros, Clara Burel joue sans autre objectif qu’aller le plus loin possible désormais.

«Je prends plutôt ça comme une opportunité de bien faire. Donc je ne me mets pas de pression parce que c’est que du bonus. J’ai eu la chance d’avoir une wild-card grâce à la fédération, c’est une chance de pouvoir jouer ici. »

Your comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *