le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Djokovic dépasse Federer avec son 21e titre et talonne Nadal, mais pourrait ne pas jouer de Grand Chelem avant Roland-Garros 2023

Novak Djokovic a relancé la course au GOAT et n’est plus qu’à une unité de Rafael Nadal et ses 22 titres du Grand Chelem.

Novak Djokovic après avoir remporté son 21e Grand Chelem à Wimbledon Novak Djokovic après avoir remporté son 21e Grand Chelem à Wimbledon – © AI / Reuters / Panoramic

Cette fois-ci il n’y a plus d’égalité, mais un vrai podium. Rafael Nadal trône au sommet avec ses 22 titres du Grand Chelem, dont les deux derniers remportés en 2022 à l’Open d’Australie et à Roland-Garros. Novak Djokovic s’est imposé ce dimanche à Wimbledon pour décrocher une 21e couronne et s’emparer seul de la deuxième place. Roger Federer reste bloqué à 20 depuis son dernier sacre à l’Open d’Australie 2018 et est désormais troisième. 

En remportant son septième Wimbledon, le Serbe s’est donc rapproché de son plus grand rival Rafael Nadal mais pourrait bien ne plus disputer de Grand Chelem jusqu’à Roland-Garros en 2023. Non-vacciné, Novak Djokovic n’est pour le moment pas autorisé à entrer aux États-Unis et ne pourrait donc pas jouer l’US Open en août prochain dans la situation actuelle. Il a également été banni pendant trois ans en Australie lors de son expulsion en d’année 2022.

Petite lueur d’espoir pour le Serbe, l’Australie a décidé de lever toutes les restrictions sanitaires liées au Covid-19 pour entrer dans le pays, et ce à partir du 6 juillet 2022. Novak Djokovic pourrait donc tenter de faire appel de son bannissement pour se donner une chance de disputer l’Open d’Australie 2023. 

Nadal garde l’avantage sur Djokovic 

Toujours en tête dans la course au nombre de titres du Grand Chelem remportés, Rafael Nadal est pour le moment assuré d’être le seul membre du Big 3 à disputer l’US Open. Débarrassé de Novak Djokovic et de Roger Federer, l’Espagnol va sans doute vouloir profiter de cette occasion en or pour décrocher un 23e trophée majeur. À New York, il a remporté deux des trois dernières éditions où il s’est aligné (Titre en 2017, demi-finale en 2018, titre en 2019). 

S’il est débarrassé de ses pépins physiques et remis de sa déchirure à l’abdomen, le Majorquin sera le grand favori de l’US Open. Et si Novak Djokovic est également absent à l’Open d’Australie en 2023, l’homme aux 22 titres du Grand Chelem pourrait bien reproduire le coup de cette année en s’imposant de nouveau à Melbourne. Avantage Nadal jusqu’au prochain Roland-Garros ?

Federer n’a pas dit son dernier mot 

Roger Federer n’a plus remporté le moindre titre du Grand Chelem depuis l’Open d’Australie 2018 et n’a plus disputé le moindre match sur le circuit ATP depuis sa défaite en quart de finale de Wimbledon en 2021 face à Hubert Hurkacz. Mais l’homme au 20 titres du Grand Chelem ne s’avoue pas vaincu et si les sensations sont bonnes à Bâle, où il fera son grand retour en compétition officielle, et à la Laver Cup, le Suisse sera de retour en 2023 et pourrait être présent à Melbourne. 

« J’ai bon espoir, j’ai parcouru un long chemin. Je ne suis pas loin. Les trois ou quatre prochains mois seront extrêmement importants. Revenir en 2023 ? Oui certainement. Comment et où, je ne le sais pas encore. Mais ce serait l’idée. Définitivement. » avait déclaré Roger Federer le 12 juin 2022 dans une interview exclusive accordée à Simon Graf, journaliste au quotidien suisse Tages-Anzeiger.

Présent à Wimbledon lors d’une cérémonie en l’honneur du centenaire du Centre Court, le Bâlois à également exprimé son envie de revenir à Londres en tant que joueur et fouler de nouveau ce fabuleux gazon qui l’a sacré à huit reprises : « J’espère pouvoir revenir une fois encore jouer à Wimbledon. » Entre Rafael Nadal, Novak Djokovic et Roger Federer, la course est encore loin d’être terminée. 

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *