le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Kyrgios a rendu un bel homme à son clan : “Grâce à eux, la flamme s’est rallumée en 2022”

Nick Kyrgios, finaliste à Wimbledon, a expliqué en conférence de presse qu’il avait retrouvé de la motivation cette saison.

Nick Kyrgios et sa copine à Wimbledon 2022 Nick Kyrgios et sa copine à Wimbledon 2022 – © AI / Reuters / Panoramic

Washington 2021, Nick Kyrgios s’incline dès son entrée en lice et explique en conférence de presse ne plus ressentir les mêmes émotions qu’avant sur un court de tennis. En février 2022, l’Australien avait également publié un message sur Instagram en dévoilant avoir souffert d’une dépression trois ans auparavant. Mais cette saison, Kyrgios semble avoir retrouvé goût au tennis et à la vie.

Présent en finale d’un tournoi du Grand Chelem pour la première fois de sa carrière à Wimbledon, le joueur de 27 ans a notamment puisé cette nouvelle force parmi son entourage. Très amoureux de sa nouvelle compagne Costeen Hatzi avec qui il s’affiche très régulièrement sur les réseaux sociaux, l’Australien a tenu à saluer l’ensemble de son clan qui l’a aidé à avancer, lors de la conférence de presse après sa défaite face à Novak Djokovic.

« J’ai l’impression que la flamme s’est rallumée cette saison. J’ai évidemment rencontré beaucoup de gens étonnants cette année qui m’ont donné une motivation supplémentaire. Trouver des gens qui me soutiennent enfin, que j’aime côtoyer, et qui veulent me pousser à devenir une meilleure personne et un meilleur joueur de tennis, ils se rendent compte que je suis immensément talentueux et que j’ai beaucoup, je pense, beaucoup plus à faire dans ce sport. »

Kyrgios a pris conscience du travail à accomplir en Grand Chelem

Avant d’atteindre la finale à Londres, le meilleur résultat de Nick Kyrgios en Grand Chelem était un quart de finale, déjà à Wimbledon, en 2014. Beaucoup d’observateur de la petite balle jaune estimaient que l’Australien ne travaillait pas suffisamment pour exploiter son immense talent et devenir un des meilleurs joueurs du monde.

Ces deux semaines au All England Lawn Tennis and Croquet Club ont permis à Nick Kyrgios de beaucoup progresser et de prendre conscience du travail à accomplir pendant 15 jours pour atteindre l’objectif d’une vie. L’Australien a expliqué en conférence de presse qu’il était resté très sérieux, une attitude qui a payé et qu’il devra maintenant reproduire sur la durée. 

« J’ai l’impression de m’être beaucoup investi ces deux semaines. Que puis-je faire de plus, pour être honnête ? Je suis resté à la maison la plupart du temps. J’ai essayé de bien dormir, de bien manger. Même pas une bière par-ci par-là. J’ai vraiment essayé de m’engager. Pendant mes entraînements, j’ai vraiment essayé de me concentrer, de travailler sur des choses. J’ai fait tout ce que je pouvais faire ces deux semaines et je n’ai pas réussi. Mais c’était bien. Même si ça craint. Bien sûr que ça craint d’avoir perdu. »

« Donc j’ai ça à mon palmarès maintenant, finaliste à Wimbledon. Je peux en quelque sorte m’appuyer sur mon expérience, donc… Je me sentais à ma place. Je sens que mon jeu… Mon niveau a toujours été là. J’ai l’impression que je l’ai un peu mis en place cette semaine, ces deux semaines, donc… J’ai vraiment essayé de faire un effort pour me concentrer sur la tâche à accomplir. J’ai pris conscience qu’il faut être un sacré athlète, mentalement et physiquement, pour remporter l’un de ces titres. Je félicite Federer, Djokovic et Nadal. Maintenir ce niveau pendant deux semaines, aucune des personnes dans cette pièce ne le comprend. »

Personnes mentionnées

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *