le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

L’espoir britannique est toujours en vie : Norrie est en demi-finales pour la première fois de sa carrière

Cameron Norrie s’est qualifié pour les premières demi-finales d’un Grand Chelem de sa carrière, mardi à Wimbledon, après avoir battu David Goffin dans un marathon de cinq sets (3-6, 7-5, 2-6, 6-3, 7-5). Le Britannique n’avait jamais passé un troisième tour en Majeur avant le tournoi londonien.

Cameron Norrie / Wimbledon 2022 Cameron Norrie / Wimbledon 2022

Wimbledon 2022 | Le tableau | Le programme de mercredi

La rencontre semblait revenir à David Goffin, plus serein, plus en maîtrise lorsqu’il a mené deux sets à un. Mais il fallait compter sur Cameron Norrie et sa flamme, béni par le public du Court n°1 en tant que dernier britannique engagé à Wimbledon. Les deux derniers des cinq sets ont été électriques, et Norrie a semblé avoir quelque chose en plus. Il est venu à bout de Goffin après 3h30 de jeu (3-6, 7-5, 2-6, 6-3, 7-5).

Norrie est en demi-finales d’un Grand Chelem pour la première fois de carrière. Chez lui. La Grande-Bretagne n’avait plus eu de représentant en demies de son tournoi depuis 2016, et Andy Murray.

“Je suis sans mots, a soufflé Norrie après la rencontre, les yeux rouges au micro. Je n’allais pas bien en début de match, je ne sentais pas bien la balle, je ne jouais pas mon jeu. Grâce à vous (le public), j’ai réussi à revenir dans le match !”

Avant ce Wimbledon, Norrie n’avait jamais passé un troisième tour en Grand Chelem. Le n°12 pouvait être impressionné. Il était le dernier espoir britannique. Surtout, il se confrontait à un petit bout d’histoire, celle de Goffin, qui avait dégringolé au 58e rang mondial après avoir connu la place de n°7 en 2017, et qui, cette année à Wimbledon, a semblé revivre après une année 2021 remplie de blessures.

Norrie a enflammé le court

Après un premier set ultra-équillibré, que Goffin a empoché en convertissant sa seule balle de break, à 3-2, le match a réellement démarré dans la deuxième manche. Goffin a semblé supérieur, à l’image d’un revers deux-mains foudroyant pour défendre son service (1-0, 15-15). Le Belge a alors breaké au bout de sa quatrième tentative (4-3). Mais la marge n’était pas énorme. Norrie a réussi à débreaker dans la foulée, et, avec l’appui du public, a réussi à empocher la manche.

Le Britannique aurait pu capitaliser sur son retour en grâce : il a plutôt payé son manque de concentration. Goffin a remporté 12 des 13 premiers points de la troisième manche. Il a alors pris les deux premières mises en jeu de Norrie (3-0), et n’a pas eu de mal à empocher le troisième set.

Les deux derniers sets ont été les plus électriques. Norrie s’est appuyé sur sa carte maîtresse : le soutien de son public, sous les yeux de Kate Middleton et du prince Williams. Dans la quatrième manche, Norrie a sorti un jeu royal, et les supporters se sont levés sur chacun de ses 9 coups gagnants qui lui ont permis de revenir à égalité, deux sets partout.

J’espère que vous serez là pour me soutenir contre Djokovic

Cameron Norrie

Tout s’est décidé dans un cinquième set tout aussi tendu. La lumière est arrivée après 3h25 de jeu. Trois fautes directes du belge, à 5-5, ont offert un break en or à Norrie. Il a conclu dans la foulée, adulé par les « Norrie, Norrie ! » qui sont tombés des tribunes.

Le “British” retrouvera en demies Novak Djokovic, qui vient de lâcher deux sets contre Jannik Sinner. Le Serbe, lui aussi, est adulé par le public britannique. « J’espère que vous serez là pour me soutenir ! » a insisté Norrie.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *