US Open (qualifications) : Hoang (miraculé) et Halys dans le tableau, Rune s’offre Djokovic au premier tour

Les qualifications de l’US Open ont livré leur verdict final dans la nuit de samedi à dimanche. Quentin Halys et Antoine Hoang ont gagné leur place dans le tableau. Un véritable miracle pour ce dernier.

Quatre joueurs français et deux joueuses françaises – un beau score – s’étaient glissés au tour qualificatif de l’US Open, dont le déroulement a été perturbé par un orage, samedi à New York. Parmi eux, deux ont réussi à poinçonner leur billet pour le tableau final : Quentin Halys et Antoine Hoang, respectivement vainqueurs d’Ernests Gulbis 6-4, 7-5 et de Mikhail Kukushkin, 0-6, 7-6, 7-5.

Pour Hoang, on peut parler de miracle ! Le protégé de Thierry Guardiola, qui s’était déjà extirpé des qualifications à Wimbledon en remontant deux sets de retard lors du tour qualificatif, avait vécu un début de match cauchemardesque, ne marquant que 7 petits points dans un 1er set perdu 6-0.

Au tie break du 2e set, Hoang a sauvé une balle de match à 6 points à 5 avant de voir son adversaire mettre dans le couloir une volée “immanquable” au point suivant. Le match a ensuite été interrompu pendant trois heures à 4-4 au 3e set, alors que le Français venait de perdre un break de retard. A la reprise, il n’a pas tremblé pour conclure une victoire homérique et s’offrir un 1er tour “jouable” face à Marcos Giron.

Sort inverse pour Enzo Couacaud et Maxime Janvier, qui ont tous deux été battus dans des matches également très disputés, respectivement par Botic Van de Zandschulp (3-6, 7-6, 6-2) et Maximilian Marterer (7-6, 6-7, 6-4). Couacaud pourra regretter ce coup droit dans le filet qui lui aurait donné une balle de match dans le jeu décisif du 2e set (à 5-5), tandis que Maxime avait lui sauvé en vain une balle de match, également dans le tie break du 2e set.

Holger Rune pour jouer… Djokovic

L’autre Français qualifié sera donc Quentin Halys, qui n’aura pas perdu un set durant ces qualifications et s’est montré encore solide pour battre le toujours dangereux – quoi que peu affûté – Ernests Gulbis (6-4, 7-5). Un sésame mérité pour l’élève de Nicolas Devilder, qui repart bien de l’avant après un été difficile et qui affrontera au 1er tour Dominik Koepfer.

Chez les filles, en revanche, aucune Française n’aura donc franchi le seuil des qualifications. Harmony Tan a livré un beau match avant de plier face à Astra Sharma (5-7, 6-4, 6-2). La déception est plutôt venue d’Oceane Dodin, qui parfait favorite face à l’Espagnole Cristina Bucsa (Esp) mais s’est inclinée en deux sets (6-4, 6-4).

Parmi les autres qualifiés notables, on note un autre miraculé : l’Argentin Marco Trungelliti, qui a sauvé six balles de match face à Aleksandar Kovacevic (le tombeur de Benjamin Bonzi) avant de s’imposer 3-6, 7-6, 7-5.

Soulignons aussi les performances de deux Croates : Ana Konjuh (tête de série n°1), ancienne quart de finaliste à New York en 2016, facilement victorieuse de Stefanie Voegele (6-2, 6-2) ; et son compatriote Ivo Karlovic qui, en dominant Yuichi Sugita (6-3, 7-6), a gagné le droit de rentrer dans le tableau final à 42 ans et 6 mois ! De quoi peut-être lui faire changer d’avis, lui qui avait annoncé que cet US Open – où il affrontera Andrey Rublev – serait peut-être son derner tournoi… 

Dans l’extrême inverse, signalons la qualification du prometteur Danois Holger Rune (18 ans), vainqueur de Mats Moraing 6-4, 3-6, 6-3. L’élève de l’académie Mouratoglou a ensuite tiré le gros lot puisqu’il sera le premier adversaire de… Novak Djokovic au 1er tour.

Your comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *