le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Tournoi de Paris-Bercy : Simon renverse Murray et repousse l’heure de la retraite

Gilles Simon a dominé Andy Murray (4-6, 7-5, 6-3) lundi à Bercy. Il sera opposé à l’Américain Taylor Fritz, tête de série n°9 au deuxième tour.

Gilles Simon, Rolex Paris Masters 2022 Gilles Simon, Rolex Paris Masters 2022 | © Federico Pestellini / Panoramic

Gilles Simon, bénéficiaire d’une wild card, a réussi à ne pas finir sa carrière dès ce lundi à Bercy. Le Français, poussé par un public remonté à bloc, est ainsi parvenu à totalement renverser la situation face à Andy Murray (4-6, 7-5, 6-3). Mené 6-4, 5-3 par l’ex n°1 mondial, l’actuel 188e du classement, a refusé de décrocher et en a été récompensé en voyant Murray s’effondrer.

“Au début, on commence le match, ça fait 3-0 : il n’y a pas d’espace, il me casse les couilles… , a lâché le Français de 37 ans sur le court. Je me dis, il va le faire, gâcher ma carrière jusqu’au bout. Mais c’est aussi pour ça qu’on l’aime, on s’ait que c’est un compétiteur incroyable”.

Murray s’est éteint

Après un set et demi de très haute voltige parsemé d’échanges digne des plus belles heures de ces deux joueurs, c’est l’Ecossais qui a calé. Alors qu’il n’avait plus qu’un jeu à remporter pour se sortir des griffes de Simon à 6-4, 5-3, Murray a pris un mur : ses jambes ont lâché et face à un contreur comme Simon c’était une très mauvaise option.

Contraint de chercher le coup gagnant beaucoup trop vite à l’échange, de moins en moins capable de pousser au service ou en bout de course, Murray s’est progressivement éteint et a terminé la rencontre sur une double faute. Toute la déception du monde se lisait sur son visage au moment de quitter le court alors qu’il a encore une fois été confronté à ses limites du moment.

Gilles Simon (Federico Pestellini / Panoramic)
Gilles Simon (Federico Pestellini / Panoramic)

Simon, lui, avait logiquement le sourire jusqu’aux oreilles ! Sous les yeux d’une grande partie de la famille du tennis français, il avait encore une fois dans sa carrière déjouer les pronostics. Gaël Monfils, Richard Gasquet, et Jo-Wilfried Tsonga se trouvaient notamment aux premières loges sur le central ce lundi. Monfils et Tsonga ont longtemps refait le match avec lui dans les sous-sols de l’Accor Arena, avec le sourire de leur adolescence. Les Mousquetaires, jusqu’au bout.

Simon : “J’essaie de bien faire mais j’ai un stress colossal”

“Savoir que Jo et Gaël sont venus juste pour ça en se disant que c’est peut-être le dernier match, eh bien non il y en aura un autre les gars !”, a rigolé Simon. “Je vais pouvoir être bien tendu pendant deux jours encore… Je vais essayer de faire ce qu’il faut pour en profiter une dernière fois.”

En même temps, Simon avait bien prévenu avant ce match qu’il allait tout tenter, qu’il se sentait prêt : il a tenu parole. Il a mouliné les jambes comme à ses belles heures, est rentré dans la tête de Murray à la première occasion et y a laissé le pied dans la brèche. Un travail de sape qui a fini par payer.

Au prochain tour, il sera désormais opposé à l’Américain Taylor Fritz, tête de série n°9.

“Il y a beaucoup de sentiments très contradictoires qui viennent”, a reconnu le Français. “Cette dernière semaine est dure, parce que jouer au tennis ça a été ma vie et ça va s’arrêter. Chaque chose que je fais, je sais que je le fais peut être pour la dernière fois. J’essaie de bien le faire mais j’ai un stress colossal.” Qu’il a bien caché sur le central lundi !

Les autres matches du premier tour à Paris (Masters 1000, AccorHotels Arena, 5.415.410 EUR, les résultats s’affichent du plus récent au plus ancien) :

  • Mikael Ymer (Q) – Alexander Bublik : 6-1, 6-7 [2], 6-4
  • Frances Tiafoe (N.16) – Lorenzo Sonego (Q) : 6-4, 6-4
  • Marc-Andrea Huesler (Q) – Jannik Sinner (N.11) : 6-2, 6-3
  • Maxime Cressy – Diego Schwartzman : 6-3, 6-3
  • Richard Gasquet (WC) – Alex Molcan : 6-3, 6-1
  • Lorenzo Musetti – Marin Čilić (N.15) : 6-4, 6-4
  • Karen Khachanov – Sebastian Baez : 6-1, 6-1
  • Nikoloz Basilashvili – Quentin Halys (Q) : 6-3, 6-4
  • Taylor Fritz – Alejandro Davidovich Fokina : 7-5, 6-2
  • Cameron Norrie (N.12) – Miomir Kecmanovic : 6-2, 6-4
  • John Isner – Oscar Otte (Q) : 6-4, 7-6 [3]
  • Yoshihito Nishioka – Aslan Karatsev : 6-3, 6-4
  • Sebastian Korda – Alex De Minaur : programmé lundi
  • Holger Rune – Stan Wawrinka : programmé mardi
  • Denis Shapovalov – Francisco Cerundolo : programmé mardi
  • Roberto Bautista Agut – Tommy Paul : programmé mardi
  • Hubert Hurkacz – Adrian Mannarino : programmé mardi
  • Botic van de Zandschulp – Grigor Dimitrov : programmé mardi
  • Pablo Carreno Busta – Albert Ramos-Vinolas : programmé mardi
  • Arthur Rinderknech – Jack Draper : programmé mardi
  • Arthur Fils – Fabio Fognini : programmé mardi
  • Corentin Moutet – Borna Coric : programmé mardi
  • Daniel Evans – Brandon Nakashima : programmé mardi

Personnes mentionnées

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *