Adria Tour : La suite du tournoi annulée

Dans la foulée de l’annonce du test positif de Novak Djokovic au Covid-19, les organisateurs de l’Adria Tour ont annoncé que la compétition ne reprendrait pas.

C’était couru d’avance. L’annonce du test positif de Novak Djokovic au Covid-19 à peine tombée que les organisateurs de l’Adria Tour ont annulé la suite de la compétition. Dimanche dernier, la légende du tennis croate Goran Ivanisevic, en charge de la deuxième étape de cette mini-ligue exhibition à vocation caritative, avait annoncé que la finale, entre Djokovic et le Russe Andrey Rublev, n’aurait pas lieu à Zadar. Un peu plus tôt dans la journée, le Bulgare Grigor Dimitrov avait alors fait savoir qu’il venait d’être testé positif au Coronavirus. Le premier d’une longue série. Borna Coric et Viktor Troicki, qui faisaient aussi partie des joueurs en lice, l’entraîneur de Dimitrov et le préparateur physique de Djokovic sont venus s’ajouter à la liste des cas positifs dans les heures suivantes. Les tests se multipliaient du côté de Zadar (près de 1 500 ont été effectués).

Rublev, Marin Cilic et Alexander Zverev, engagés à l’Adria Tour, ont annoncé qu’ils avaient été testés négatifs. Mais ils ont tout de même décidé de se mettre volontairement en quatorzaine. Ces mêmes champions avaient été accueillis par de grandes embrassades par le maître des lieux, une semaine plus tôt à Belgrade. Ils s’étaient ensuite laissés tenter par un match de foot, un autre de basket puis une soirée endiablée en boîte de nuit, le tout sans aucun respect des mesures barrière. Ils se sont aussi produits ensuite les uns contre les autres, en tennis cette fois, devant des tribunes pleines à craquer.

Seul Thiem…

La recette parfaite pour se transmettre le virus et le laisser se propager. Résultat : le numéro 1 mondial a fini par annoncer, sans surprise, qu’il s’était brûlé à son propre jeu, et était positif. Celui que le dessinateur de L’Equipe Soulcié surnommait pour l’occasion « Djokovid-19 » dès mardi matin, alors que les résultats du test du Serbe n’étaient pas encore connus va se plier lui aussi à cette quatorzaine dont il ne voulait initialement pas parler. Il se refera tester à la fin du mois, lui qui n’entendait pas davantage se prêter au moindre test il y a encore une semaine.

Mais avant de se prêter au confinement comme le commun des mortels, Djokovic va baisser le store sur son si cher Adria Tour, premier du nom. Seule l’étape de Belgrade (remportée par Dominic Thiem, qui restera donc le seul vainqueur de cette première édition) se sera disputée intégralement. A noter qu’il restait deux manches : les deux en Bosnie-Herzégovine, les week-ends prochains à Banja Luka et Sarajevo. Deux rendez-vous qui n’auront jamais lieu. Etant donné le déroulement des deux premières, il valait mieux. Et personne ne s’en plaindra. Au même titre que l’Adria Tour ne manquera à personne. Allez, rideau !

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *