Les matchs reportés à 15 heures locales (au lieu de 11h) aux J.O. de Tokyo

La Fédération Internationale de Tennis (ITF), organisatrice des J.O. de Tokyo, a indiqué que les compétitions de tennis allaient désormais débuter à 15 heures locales (8h en France), soit quatre heures de plus que depuis samedi, pour éviter les chaleurs de la mi-journée.

L’image de Paula Badosa sortant du court sur fauteuil roulant et une phrase-culte de Daniil Medvedev auront eu raison du calendrier initial des compétitions de tennis aux J.O. “Si je meurs sur le court, est-ce que l’IFT est responsable ?” avait demandé Medvedev au milieu de son huitième de finale contre Fognini.

Pressentant que la réponse était “peut-être bien”, la fédération internationale de tennis a annoncé un report de quatre heures du coup d’envoi des rencontres des cinq épreuves de tennis, mercredi en fin de journée à Tokyo, alors que les derniers doubles étaient en train de se disputer.

“Dans l’intérêt de la santé et du bien-être des joueurs, et après des consultations très larges” écrit un communiqué de la Fédération internationale de Tennis, “l’ITF annonce un changement de programme en raison de la hausse des températures et de l’humidité actuellement en cours au Japon et à Tokyo. Les matches du tournoi olympique 2020 débuteront à 15 heures locales à partir de jeudi 29 juillet 2021.”

Depuis le début de la compétition, les rencontres débutaient à 11 heures (4 heures du matin à Paris).

“Cette décision est rendue possible par le fait que tous les matches prévus dans les cinq compétitions ont pu aller à leur terme.”

L’ITF

“Cette décision est rendue possible par le fait que tous les matches prévus dans les cinq compétitions ont pu aller à leur terme et que le volume des participants, maintenant, est adéquation avec cette recherche d’un plus grand bien-être de tous les joueurs.”

“Ont été consultés : le CIO, Tokyo 2020, Olympic Broadcast Services ans que les sélections olympiques, les arbitres, des experts médicaux et quelques autres parties prenantes.”

La FIT rappelle qu’un protocole sur les fortes chaleurs existait déjà et qu’il était appliqué à Tokyo, à savoir une pause de 10 minutes avant le troisième set et la possibilité offerte aux joueurs de prendre une douche.

Il reste 28 rencontres à disputer en quatre jours à Tokyo : huit dans le simple messieurs comme dans le double mixte, et quatre rencontres dans le simple femmes, le double hommes et le double femmes.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *