15 octobre 1983 : le jour où Aaron Krickstein, 16 ans, est devenu le plus jeune joueur de l’histoire à remporter un tournoi ATP

Chaque jour, Tennis Majors remonte le temps pour revenir sur un événement marquant pour la planète tennis. Aujourd’hui, retour 1983 pour voir comment Aaron Krickstein, âgé de seulement 16 ans et deux mois, a battu Christoph Zipf pour devenir le plus jeune joueur de l’histoire du tennis à remporter un tournoi.

Aaron Krickstein, On this day

Ce qu’il s’est passé ce jour-là : Un trophée à 16 ans

Ce jour-là, le 15 octobre 1983, Aaron Krickstein domine Christoph Zipf en finale de l’Open de Tel-Aviv (7-6, 6-3). Avec ce triomphe inattendu, l’adolescent, qui est l’un des premiers joueurs formés à l’Académie Nick Bollettieri, devient le plus jeune joueur à avoir soulevé un trophée sur le circuit ATP.

Les acteurs : Aaron Krickstein, Christoph Zipf

  • Aaron Krickstein, l’étoile montante

Aaron Krickstein, né en 1967, est l’un des premiers prodiges à avoir été élevé à la Nick Bollettieri Academy, en Floride – avec Jimmy Arias, de trois ans son aîné. En 1983, à l’âge de 16 ans, alors qu’il remporte les titres de champion des États-Unis 18 ans sur toutes les surfaces, il fait ses premiers pas sur le circuit professionnel.

Ses premiers résultats sont décevants, jusqu’à l’US Open, où il bat une autre étoile montante, Stefan Edberg (6-3, 6-2, 3-6, 4-6, 7-6) ainsi que le 16e mondial Vitas Gerulaitis (3-6, 3-6, 6-4, 6-3, 6-4) pour se hisser en huitièmes de finale. Il est battu par le vainqueur de Roland-Garros en titre, le 4e mondial, Yannick Noah (6-3, 7-6, 6-3).

Krickstein / Zuma / Panoramic
  • Christoph Zipf, des promesses et des doutes

Christoph Zipf, né en 1962, était un joueur junior prometteur, qui a remporté les championnats d’Europe des moins de 18 ans en 1979. Il atteint la même année les quarts de finale du tournoi junior à Wimbledon. Il n’a pourtant pas obtenu le succès qu’il espérait sur le circuit principal. A la fin de l’année 1983, il n’a jamais réussi à participer au tableau final d’un tournoi du Grand Chelem.

Le lieu : L’Open de Tel-Aviv

L’Open de Tel-Aviv a été créé en 1978. Ses deux premières éditions ont été remportées par la légende néerlandaise Tom Okker. Le tournoi n’a pas eu lieu en 1982, mais en 1983, il est de retour au calendrier.

L‘histoire : vainqueur par surprise

En octobre 1983, malgré son jeune âge, Aaron Krickstein n’est pas inconnu du grand public. Il est l’un des premiers joueurs américains à arriver sur le circuit après avoir été suivi la discipline militaire de la Nick Bollettieri Academy, en Floride, qui est alors en pleine expansion.

Quelques semaines avant l’Open de Tel-Aviv, Krickstein s’est rendu célèbre en devenant le plus jeune joueur à atteindre les huitièmes de finale d’un tournoi du Grand Chelem. Il a réalisé cet exploit à l’US Open, avec une victoire prestigieuse sur Vitas Gerulaitis, qui était encore 16e mondial à l’époque.

A Tel-Aviv, après avoir éliminé le 24ème mondial, Henrik Sundstrom, au premier tour (6-3, 1-0, ret.), il devient l’un des favoris du tournoi. En finale, il affronte Christoph Zipf, qui joue également sa première finale sur le circuit professionnel. Ce n’est que le sixième tournoi de sa carrière. Krickstein reste maître de ses émotions et l’emporte 7-6, 6-3. Il est le plus jeune joueur à avoir remporté un tournoi sur le circuit professionnel. Un record toujours d’actualité 38 ans plus tard.

Les cinq plus jeunes vainqueurs d’un tournoi professionnel :

1. Aaron Krickstein, 1983, Tel-Aviv (16 ans, 2 mois)

2. Michael Chang, 1988, San Francisco (16 ans, 7 mois)

3. Lleyton Hewitt, 1998, Adelaïde (16 ans, 10 mois)

4. Guillermo Perez-Roldan, 1987, Munich (17 ans, 6 mois)

5. Boris Becker, 1985, Queen’s Club (17 ans, 7 mois)

Postérité du moment : 9 titres, une 6e place mondiale

Tout au long d’une carrière minée par les blessures, Aaron Krickstein accumulera tout de même 9 titres. Il se hissera jusqu’au 6e rang mondial en 1990, quelques mois après avoir réalisé sa meilleure performance en Grand Chelem à l’US Open 1989, où il atteindra les demi-finales (battu par Boris Becker, 6-4, 6-3, 6-4).

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *