US Open (H) : Federer perd un set, Djokovic facile

Novak Djokovic a parfaitement négocié son entrée en lice à l’US Open ce lundi en battant facilement Roberto Carballes Baena en trois manches. Le Russe Daniil Medvedev n’a pas perdu le moindre set non plus face à Prajnesh Gunneswaran. En revanche, lors de la night-session, Roger Federer a perdu un set face au qualifié indien Nagal.

Il n’y a jamais eu de Federer-Nadal à l’US Open, mais il y aura au moins eu un Federer-Nagal ! Le Suisse était en effet opposé au qualifié indien Sumit Nagal (22 ans, 190eme) lors de la première night-session de l’US Open 2019, et pour son tout premier match dans un grand tableau de Grand Chelem, l’Indien a surpris tout son monde en remportant le premier set face au quintuple vainqueur du tournoi, mais il n’a pas réussi à tenir le rythme et Federer s’est finalement imposé 4-6, 6-1, 6-2, 6-4 en 2h31. Avec seulement une victoire dans les jambes depuis sa défaite en finale de Wimbledon, le Suisse était peut-être en manque de repères et cela s’est vu dans ce fameux premier set où il a commis 19 fautes directes et a été breaké deux fois, alors que c’est pourtant lui qui menait 2-0. Mais le Suisse a ensuite passé la vitesse supérieure et n’a plus perdu que sept jeux. Ce ne fut pourtant pas une promenade de santé, à l’image de cette deuxième manche où il a eu besoin de sept balles de set sur son service pour conclure, ou du quatrième où il a perdu sa mise en jeu, permettant à Nagal de revenir à 2-2, avant de le re-breaker dans la foulée et s’imposer sur sa première balle de match. Ce fut laborieux, mais Federer sera bien au deuxième tour, contre Damir Dzumhur, qu’il a battu deux fois sur deux, à chaque fois en Grand Chelem.

Le tenant du titre au rendez-vous

Ce premier tour semblait dans ses cordes et le Serbe n’a pas eu de mal à le prouver. Face à Roberto Carballes Baena, Novak Djokovic s’est imposé aisément en trois manches pour son entrée en lice à l’US Open (6-4, 6-1, 6-4). Le tenant du titre a tout de même eu besoin de quelques minutes pour s’adapter au sol américain avec un premier acte assez disputé. L’Espagnol a posé quelques problèmes à son adversaire sans pour autant le déborder et s’est exposé à un break sur le dernier jeu. Une fois le premier set passé, le numéro un mondial s’est libéré et n’a fait qu’une bouchée du 76eme avec deux breaks et un seul jeu concédé. Finalement supérieur à son adversaire du jour, Djokovic ne s’est pas précipité pour prendre son service dans la troisième manche et conserver son avance jusqu’au bout afin de rejoindre le deuxième tour. Premier à entrer en lice parmi les trois têtes d’affiche, le triple vainqueur à Flushing Meadows a montré qu’il fallait compter sur lui.

Medvedev se qualifie sereinement

Il n’a pas fait de détails ! Pour son entrée en lice à l’US Open, Daniil Medvedev était opposé au 88eme joueur mondial Prajnesh Gunneswaran et il s’est facilement qualifié pour le deuxième tour (6-4, 6-1, 6-2). Si le premier set a été plutôt disputé avec notamment un jeu de service perdu par la tête de série numéro cinq, le reste de la rencontre a été à sens unique. Trois breaks dans la deuxième manche et deux dans la troisième pour accéder sans encombre au tour suivant après avoir affronté un joueur d’un niveau clairement inférieur. Tout comme le Russe, Nikoloz Basilashvili disputera un deuxième match après avoir battu Marton Fucsovics. Seulement, la tête de série numéro 17 a connu beaucoup plus de difficultés en s’imposant en cinq sets après avoir perdu le premier. Alors qu’il menait deux manches à une, le Géorgien a vu son adversaire égaliser et s’est fait quelques frayeurs en perdant un jeu de service au début du dernier acte. Désormais 98eme mondial, Tomas Berdych n’a pas passé le cap du premier tour. Le Tchèque a été battu par le joueur issu des qualifications et 394eme au classement ATP Jenson Brooksby.

Nishikori sur abandon

Kei Nishikori n’a même pas passé une heure sur le court. Le Japonais s’est imposé pour son entrée en lice ce lundi à l’US Open en profitant de l’abandon de Marco Trungelliti. La tête de série numéro sept a rapidement pris la première manche en faisant le break à trois reprises pour compter un set d’avance après seulement 26 minutes de jeu. Ce premier tour semblait parfaitement se profiler pour le Nippon qui a finalement levé les bras plus tôt que prévu après l’abandon de l’Argentin à 4-1 dans le deuxième acte. Une qualification expresse en 48 minutes pour Nishikori qui affrontera l’Américain Klahn au deuxième tour. De son côté, la tête de série numéro 27 Dusan Lajovic a battu Steve Darcis en trois sets pour accéder au deuxième tour du Grand Chelem américain.

Fognini tombe dans le piège Opelka

Pas aidé par le tirage au sort avec un gros morceau d’entrée, l’Italien Fabio Fognini n’a pas tenu le rythme face à Reilly Opelka au premier tour (6-3, 6-4, 6-7, 6-3. Le vainqueur de Monte-Carlo cette saison a rapidement couru après son adversaire dans la première manche après s’être fait breaker, un scénario renouvelé dans la seconde. Seulement, la tête de série numéro onze a de l’orgueil et il ne comptait pas se faire éliminer sans réagir. Après avoir perdu son service d’entrée dans le troisième acte, Fognini est revenu au score pour tenir tête à l’Américain et même réduire l’écart en remportant le tie-break. Un regain de forme de courte durée puisque le 42eme joueur mondial a retrouvé son rythme du début de match pour l’emporter avec un seul break en poche dans le dernier set. Un peu plus tard, le Bulgare Grigor Dimitrov a montré qu’il fallait peut être compter sur lui lors de cet US Open. Désormais 78eme mondial, il a battu Andreas Seppi en quatre manches pour son entrée en lice. Ça passe également pour la tête de série n°12 Borna Coric (7-6, 6-3, 6-0 contre Donskoy sans aucune balle de break à défendre). En revanche, deux autres têtes de série ont pris la porte : Guido Pella (n°19) a subi la loi de Pablo Carreno Busta en quatre sets en perdant six fois son service, et Taylor Fritz (n°26) a également perdu en quatre sets face au vétéran Feliciano Lopez (38 ans le mois prochain), en encaissant notamment 22 aces.

(Avec LB.)

US Open US OPEN (Etats-Unis, Grand Chelem, dur, 25 808 767€)
Tenant du titre : Novak Djokovic (SER)

1er tour

Djokovic (SER, n°1) bat Carballes Baena (ESP) : 6-4, 6-1, 6-4
Londero (ARG) bat Querrey (USA) : 3-6, 6-1, 7-6 (3), 7-5
Kudla (USA, WC) bat Tipsarevic (SER) : 3-6, 6-1, 7-6 (5), 6-1
Lajovic (SER, n°27) bat Darcis (BEL) : 7-5, 6-3, 6-3

Wawrinka (SUI, n°23) bat Sinner (ITA, Q) : 6-3, 7-6 (4), 4-6, 6-3
Chardy (FRA) bat Hurkacz (POL) : 3-6, 6-3, 6-7 (6), 6-1, 6-4
Kecmanovic (SER) bat Djere (SER) : 6-2, 6-1, 7-5
Lorenzi (ITA, LL) bat Svajda (USA, WC) : 3-6, 6-7 (5), 6-4, 7-6 (4), 6-2

Opelka (USA) bat Fognini (ITA, n°11) : 6-3, 6-4, 6-7 (6), 6-3
Koepfer (ALL, Q) bat Munar (ESP) : 6-4, 7-6 (2), 5-7, 7-5
Brooksby (USA, Q) bat Berdych (RTC) : 6-1, 2-6, 6-4, 6-4
Basilashvili (GEO, n°17) bat Fucsovics (HUN) : 3-6, 6-4, 6-2, 3-6, 6-3

F.Lopez (ESP) bat Fritz (USA, n°26) : 3-6, 6-4, 6-3, 6-4
Nishioka (JAP) bat Giron (USA, WC) : 3-6, 6-4, 6-4, 6-4
Dellien (BOL) bat Kwon (CdS) : 6-3, 6-4, 2-6, 2-3 abandon
Medvedev (RUS, n°5) bat Gunneswaran (IND) : 6-4, 6-1, 6-2

Federer (SUI, n°3) bat Nagal (IND, Q) : 4-6, 6-1, 6-2, 6-4
Dzumhur (BIH) bat Benchetrit (FRA, Q) : 4-6, 6-2, 6-3, 6-0
Evans (GBR) bat Mannarino (FRA) : 6-4, 6-3, 2-6, 6-3
Pouille (FRA, n°25) bat Kohlschreiber (ALL) : 6-3, 4-6, 6-4, 6-4

Carreno Busta (ESP) bat Pella (ARG, n°19) : 6-3, 4-6, 7-6 (2), 6-3
Berankis (LIT) bat Vesely (RTC, Q) : 4-6, 7-6 (4), 3-6, 7-6 (4), 6-4
Barrère (FRA, Q) bat Norrie (GBR) : 7-6 (4), 6-4, 4-6, 6-7 (5), 7-6 (2)
Goffin (BEL, n°15) bat Moutet (FRA) : 6-3, 3-6, 6-4, 6-0

Coric (CRO, n°12) bat Donskoy (RUS, Q) : 7-6 (7), 6-3, 6-0
Dimitrov (BUL) bat Seppi (ITA) : 6-1, 6-7 (2), 6-4, 6-3
Cuevas (URU) bat Sock (USA, WC) : 6-4, 7-5, 7-6 (5)
Majchrzak (POL, LL) bat Jarry (CHI) : 6-7 (2), 7-6 (5), 7-6 (6), 1-6, 6-4

Garin (CHI, n°31) bat Eubanks (USA) : 3-6, 7-6 (5), 6-4, 6-7 (4), 6-3
de Minaur (AUS) bat Herbert (FRA) : 6-4, 6-2, 6-7 (6), 7-5
Klahn (USA) bat Monteiro (BRE) : 6-3, 6-2, 6-3
Nishikori (JAP, n°7) bat Trungelliti (ARG, Q) : 6-1, 4-1 abandon

Tsitsipas (GRE, n°8) – Rublev (RUS)
Fratangelo (USA, WC) – Simon (FRA)
Hoang (FRA, WC) – Mayer (ARG)
Johnson (USA) – Kyrgios (AUS, n°28)

Berrettini (ITA, n°24) – Gasquet (FRA)
J.Sousa (POR) – Thompson (AUS)
Popyrin (AUS) – Delbonis (ARG)
Kukushkin (KAZ) – Bautista Agut (ESP, n°10)

Monfils (FRA, n°13) – Ramos-Viñolas (ESP)
Humbert (FRA) – Copil (ROU)
Laaksonen (SUI) – Cecchinato (ITA)
Shapovalov (CAN) – Auger-Aliassime (CAN, n°18)

Edmund (GBR, n°30) – Andujar (ESP)
Sonego (ITA) – Granollers (ESP)
Bublik (KAZ) – Giraldo (COL, Q)
Fabbiano (ITA) – Thiem (AUT, n°4)

A.Zverev (ALL, n°6) – Albot (MDA)
Karlovic (CRO) – Tiafoe (USA)
Kovalik (SLQ) – Bedene (SLO)
Schnur (CAN) – Paire (FRA, n°29)

Schwartzman (ARG, n°20) – Haase (PBS)
Harris (AFS) – Gerasimov (BIE, Q)
Tsonga (FRA) – Sandgren (USA)
Pospisil (CAN) – Khachanov (RUS, n°9)

Isner (USA, n°14) – Garcia-Lopez (ESP, Q)
Struff (ALL) – Ruud (NOR)
Krajinovic (SER) – Stebe (ALL)
Klizan (SLQ) – Cilic (CRO, n°22)

Verdasco (ESP, n°32) – Kamke (ALL, Q)
Chung (CdS) – Escobedo (USA, WC)
Kokkinakis (AUS, WC) – Ivashka (BIE, Q)
Millman (AUS) – Nadal (ESP, n°2)

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *