Chardy éliminé par Bublik aux portes de la finale

Jérémy Chardy a perdu ce mardi en demi-finale du tournoi ATP 250 d’Antalya face à Alexander Bublik (6-4, 6-7, 6-3). Le Français ne rejoindra pas Alex de Minaur en finale.

Jérémy Chardy, Doha 2020

Pas de quatrième finale pour Jérémy Chardy ! Le Palois de 33 ans (72eme mondial) a été éliminé par Alexander Bublik en demi-finale du tournoi d’Antalya (6-4, 6-7, 6-3). Après ses deux victoires marathon (au tie-break du troisième set) contre Fabio Fognini et Jan-Lennard Struff, Chardy n’a pas tenu la distance cette fois-ci, face à un Bublik (49eme) qu’il affrontait pour la toute première fois et qui s’est montré capable du meilleur comme du pire au service (15 aces, 11 doubles-fautes). Le Français a manqué son entame de match, se retrouvant rapidement mené 5-1. Il a effacé l’un de ses breaks de retard, mais pas deux, et a donc concédé le premier set. Breaké d’entrée de deuxième manche (4-2), Chardy a su aller trouver les ressources pour égaliser à 4-4 et finalement remporter le set au tie-break (7-4). La troisième manche pourra lui laisser des regrets, car il s’est procuré six balles de break, mais c’est lui qui a cédé son service en premier, sur un jeu blanc à 4-3. Bublik a conclu sans problème pour aller s’offrir la troisième finale de sa carrière, après Newport et Chengdu 2019. La semaine reste toutefois belle pour Jérémy Chardy, qui s’était raté lors de la reprise de la saison à l’été 2020.

Jérémy Chardy, Australian Open 2020

De Minaur plus fort que Goffin

Avant de rentrer dans son pays se mettre en quarantaine pour deux semaines, Alex De Minaur a bien fait de se rendre à Antalya pour y disputer le premier tournoi de la saison ! L’Australien de 21 ans (23eme mondial), qui réside en Europe, s’est en effet qualifié pour la huitième finale de sa carrière (3 victoires – 4 défaites). Opposé ce mardi à un joueur mieux classé, David Goffin (16eme), qu’il avait déjà battu lors de leur unique confrontation, en 2019, De Minaur s’est imposé 6-4, 3-6, 6-2 en 1h52. L’Australien a breaké le Belge dès le début du match et a su conserver son avance jusqu’au bout du premier set, malgré une occasion de débreak à 2-0. Scénario inverse dans le deuxième set, où Goffin a breaké d’entrée et a pu égaliser à une manche partout sans trop trembler. Tout s’est donc joué dans la dernière manche, où De Minaur a mené 3-1, puis s’est fait débreaker  (3-2), puis a re-breaké dans la foulée (4-2) pour se détacher et s’imposer. Il partira favori en finale contre Alexander Bublik pour tenter de remporter son premier trophée depuis le tournoi de Zhuhai à l’automne 2019.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *