Djokovic facile à Belgrade, Berrettini dans le dernier carré

Alors que Matteo Berrettini a écarté Filip Krajinovic en deux manches, Novak Djokovic n’a pas laissé passer l’occasion de rejoindre le dernier carré de « son » tournoi ATP de Belgrade en dominant aisément Miomir Kecmanovic.

Novak Djokovic, Monte-Carlo, 2021

Novak Djokovic poursuit son parcours sans-faute à Belgrade. Le numéro 1 mondial, sur ses terres, n’a pas forcé son talent en quart de finale pour venir à bout de son compatriote Miomir Kecmanovic, tête de série numéro 8 (6-1, 6-3 en 1h16’). Dès les premiers échanges, « Nole » a pris l’ascendant sur son adversaire, allant chercher le break très tôt dans le match, entre deux jeux blancs sur sa propre mise en jeu. Si le 47eme mondial a cru pouvoir se relancer en débloquant son compteur au service, Djokovic a repris sa marche en avant, breakant sur un nouveau jeu blanc avant de se voir contesté au moment de conclure. En effet, Kecmanovic a eu deux balles de débreak et a écarté quatre balles de set avant de céder. La pression n’a pas baissé à l’entame de la deuxième manche, le numéro 1 mondial breakant dès le premier jeu avant de prendre une deuxième fois la mise en jeu de son compatriote. Toutefois, au moment de servir pour le match, Djokovic a vacillé, laissant la tête de série numéro 8 du tournoi effacer un de ses breaks de retard. Une alerte qui a rapidement été éteinte, le Serbe allant chercher la victoire dès le jeu suivant, à sa première balle de match.

Berrettini opposé au lucky-loser Taro Daniel

Matteo Berrettini n’a pas tremblé. L’Italien, 10eme joueur mondial et tête de série N.2, a disposé du Serbe Filip Krajinovic (N.5- en deux manches (6-4, 6-4) et 1h29 de jeu. Dans la première manche, le Serbe a cédé un service, son premier, et s’est révélé ensuite incapable de convertir ses trois balles de débreak, deux à 2-1 puis une à 3-2. L’Italien n’en demandait pas tant et a finalement conclu cette manche, à sa deuxième tentative. Dans le deuxième set, Berrettini s’est procuré quatre nouvelles balles de break, à 2-2, avant de finalement parvenir à ses fins, sur la mise en jeu suivante de son adversaire, à 3-3, avec un break blanc. Au moment de servir pour le gain de cette rencontre, le mieux classé des deux a, dans un premier temps, dû sauver trois balles de débreak, avant de finalement avoir le dernier mot (6-4). Pour une place en finale, Berrettini devra faire face à Taro Daniel. Le Japonais, repêché après avoir été éliminé au dernier tour des qualifications, va disputer sa troisième demi-finale sur le circuit ATP, la première depuis Winston-Salem en 2018, grâce à sa victoire en trois manches face à Federico Delbonis (4-6, 6-1, 7-5 en 2h19’).

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *