Monfils sorti dès le 1er tour à Hambourg

Gaël Monfils s’est de nouveau fait sortir d’entrée, ce mardi à Hambourg. Le numéro 1 français s’est incliné en deux sets face au modeste Yannick Hanfmann, 103e à l’ATP. Inquiétant à une semaine de Roland-Garros.

Roland-Garros (27 septembre au 11 octobre) se profile à l’horizon et Gaël Monfils n’est pas encore prêt, c’est une évidence. Le numéro 1 français s’en serait bien passé, mais après avoir fait briller Dominik Koepfer la semaine dernière à Rome, il a cette fois permis à un autre Allemand, Yannick Hanfmann, de signer ce mardi à Hambourg le plus bel exploit de sa carrière. Comme en Italie, Monfils, amorphe pour ne pas dire méconnaissable, est tombé de très haut dès le premier tour du tournoi allemand.

Et pourtant, Hanfmann n’a pas forcé son talent

Plus grave encore : Hanfmann, certes finaliste récemment à Kitzbühel mais surtout classé dans les profondeurs (il est 103e) n’a pas donné l’impression d’avoir besoin de forcer ou de jouer le tennis de sa vie pour infliger cette petite correction (6-4, 6-3 en 1h10) au numéro 9 mondial, comme l’avait fait son compatriote la semaine dernière (6-2, 6-4 en 1h28). Il s’est uniquement employé à servir très fort et à conclure derrière (91% de points gagnés sur première balle).


Jamais dans le coup, la tête de série numéro 3 du tournoi a traversé ce match comme un fantôme. Dans le premier set, il a perdu à 5-4 en faveur de son adversaire le service qu’il ne fallait pas. Rebelotte dans la deuxième manche, avec de nouveau un seul break, réussi par le joueur allemand de 28 ans à 3-2. Il ne restait plus à Hanfmann qu’à terminer le travail, et à achever la bête blessée.

Monfils n’est pas dans le coup

En deux tournois, « La Monf’ » vient de donner le sentiment qu’il n’a pas du tout digéré le long arrêt de la saison. Ou peut-être est-ce la terre battue qui pose désormais problème au Parisien, lui qui a pourtant atteint à trois reprises les quarts de finale Porte d’Auteuil et dont le meilleur résultat sur ses terres est une demie en 2008.

Aujourd’hui, le joueur tout près de faire subir à Novak Djokovic en février dernier à Dubaï sa première défaite de la saison (le numéro 1 mondial avait dû écarter trois balles de match) ressemble surtout à une victime annoncée des premiers tours. Monfils a une semaine pour se refaire une santé, retrouver son tennis et son dynamisme. A le voir errer encore ce mardi sur le court de Hambourg, le timing paraît beaucoup trop serré. En tout cas, c’est très inquiétant.

Your comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *