Herbert qualifié à Madrid, Cazaux tombe près du but

Pierre-Hugues Herbert intègre le tableau principal du Masters 1000 de Madrid suite à sa victoire ce dimanche face à Gianluca Mager. Arthur Cazaux a quant à lui été trop court devant Alexei Popyrin.

Ils seront cinq Français à disputer le Masters 1000 de Madrid. En plus d’Ugo Humbert, Benoît Paire, Jérémy Chardy et Adrian Mannarino qualifiés d’office, Pierre-Hugues Herbert a gagné sa place pour le tableau principal ce dimanche.

Au lendemain de sa victoire facile (6-3, 6-2) face à Tennys Sandgren, « P2H » a obtenu son billet en battant l’Italien Gianluca Mager lors du tour qualificatif, 7-6(4), 6-4. Après avoir bataillé dans un 1er set long de 51 minutes qu’il a finalement conclu au tie break, le Strasbourgeois s’est ensuite envolé dans le 2e set avec un break d’entrée qu’il a conservé jusqu’au bout.

Herbert passe ainsi les qualifications de l’épreuve madrilène pour la quatrième fois après 2016, 2017 et 2019. Il tentera de faire mieux qu’à Barcelone et Estoril où il a respectivement atteint le deuxième tour et les huitièmes de finale.

 

Pas de premier tournoi ATP pour Cazaux

De son côté, Arthur Cazaux, bénéficiaire d’une wild-card, n’a pas réussi à imiter son compatriote malgré un bon week-end sur la terre madrilène et un brillant succès (7-6, 6-4) samedi contre le 65eme mondial, Sebastian Korda.

Le Montpelliérain de 18 ans, qui avait l’occasion de disputer son premier tournoi sur le circuit principal, a fait jeu égal avec Alexei Popyrin ce dimanche lors du tour qualificatif, mais il a cédé dans les moments décisifs, 7-5, 7-6(0).

Alors que le tie-break se profilait dans la première manche, il a été breaké sur son dernier jeu de service. L’issue du second acte s’est également dessinée en toute fin de set. Le 603e mondial, finaliste de l’Open d’Australie juniors en 2020, a cette fois-ci poussé l’Australien au jeu décisif, dans lequel il n’a pas inscrit un point.

Ses dix aces n’auront pas suffi, le Français devra patienter pour faire ses preuves dans la cour des grands. Mais il a en tout cas lancé une belle promesse dans la capitale espagnole.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *