Le mur Medvedev se paie Djokovic et file en demies

Daniil Medvedev a réalisé l’un des meilleurs matches de sa carrière pour s’imposer (6-3, 6-3) mercredi contre Novak Djokovic et se qualifier pour les demi-finales du Masters de Londres.

Medvedev London Masters 2020

Masters de Londres – Groupe Tokyo 1970
Medvedev bat Djokovic 6-3, 6-3

  • L’info principale : Daniil Medvedev s’est imposé contre Novak Djokovic en phase de poules du Masters.
  • Autre info-clef : Le Russe est qualifié pour la première fois de sa carrière pour les demi-finales du Masters.
  • Pourquoi lire cet article : Vous verrez que le tournant du match s’est opéré après un jeu de plus de 11 minutes.

Novak Djokovic s’est fait prendre à son propre jeu. Le numéro un mondial est habitué à écœurer ses adversaires par sa couverture de terrain exceptionnelle et sa faculté à avoir réponse à tout. Ce mercredi, le mur était russe et s’appelait Daniil Medvedev, brillant vainqueur en deux manches (6-3, 6-3) de son deuxième match de poules du Masters de Londres, mercredi.

Il sera pour la première fois en demi-finales du dernier rendez-vous de l’année et est même assuré de la première place. Ce ne sera pas le cas de Diego Schwartzman, battu par Djokovic et Zverev, et éliminé pour sa première participation. Ces deux derniers se disputeront le deuxième ticket du groupe « Tokyo 1970 », vendredi.

Un jeu de plus de 11 minutes

Après six jeux de très bonne qualité, marqués par de longs rallyes, le match s’est décanté à 3-3. Un jeu de 11 minutes et 16 points, où Daniil Medvedev a converti sa cinquième balle de break de la partie sur un revers long de ligne que Djokovic n’a pu renvoyer. Les deux courbes se sont progressivement éloignées : le Russe est devenu impérial, le Serbe a plongé.

Au bon souvenir de Roland-Garros, le protégé de Marian Vajda a accumulé les amorties de revers. Sans succès. Son adversaire trouvait quasiment tout le temps la parade. C’est d’ailleurs sur une amortie de revers dans le filet et une double faute que Djokovic a cédé la première manche (6-3) en 47 minutes. Un set où il n’a marqué que 29 % de points derrière sa deuxième balle, en plus de quatre doubles-fautes. Quand le Serbe empilait les fautes directes (16), Medvedev se montrait infranchissable avec seulement 6 fautes directes et presque autant de coups gagnants que son adversaire (10 contre 11 pour « Nole »).

Djokovic Masters London 2020

Un des meilleurs matches de sa carrière

L’élève du coach français Gilles Cervara ne s’est pas relâché. Dès sa deuxième occasion dans le deuxième set, le Russe s’est emparé d’entrée du service du Serbe sur une 22e faute directe, et n’allait plus être rejoint, enchaînant notamment 7 jeux pour mener 6-3, 3-0. Djokovic semblait amorphe, incapable de réagir. Pas un cri, ni de signe d’énervement, pas de raquette cassée… Il a fallu près d’1 heure de jeu pour celui qui est considéré comme le meilleur relanceur du circuit pour se procurer sa première balle de break. Une occasion manquée.

Logiquement, Daniil Medvedev a déroulé et terminé sans le moindre accroc son deuxième match de poule, aidé par un service flamboyant : 10 aces, près de 8 points sur 10 gagnés derrière sa première balle et près de 50 % de ses premiers services non retournés par le Serbe. Dans le jeu, il s’est montré extrêmement solide, ne donnant que très peu de points (12 fautes directes) à son adversaire tout en l’embarquant dans de longs échanges qu’il a le plus souvent remportés. Le 4e mondial, vainqueur pour la troisième fois contre Djokovic, a réalisé l’un des meilleurs matches de sa carrière.

« Je suis content. J’ai bien servi et j’ai joué de manière solide. S’il n’a pas joué à son meilleur niveau, j’ai bien pris ma chance aujourd’hui. »

Le vainqueur du Rolex Paris Masters termine en pleine forme 2020. Son niveau s’approche voire dépasse par moments celui qu’il avait lors de la tournée américaine l’an dernier. De son côté, Novak Djokovic, auteur de 28 fautes directes ce mercredi, est moins à son aise en cette fin de saison. Battu à la régulière par Rafael Nadal à Roland-Garros et Lorenzo Sonego à Vienne, le numéro un mondial ne semble pas des plus motivés. Il jouera tout de même sa qualification pour les demi-finales du Masters de Londres contre Alexander Zverev, vainqueur de Diego Schwartzman plus tôt dans la journée.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *