le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Il est de retour : Djokovic dompte Tsitsipas et remporte le Masters 1000 de Rome pour la sixième fois

Le numéro un mondial s’est imposé en deux manches face au Grec (6-0, 7-6).

Novak Djokovic - Rome 2022 Novak Djokovic – Rome 2022 © AI / Reuters / Panoramic

Pour ceux qui en doutaient, Novak Djokovic est bel et bien de retour. Après une demi-finale à Madrid, perdue face à Carlos Alcaraz, le numéro un mondial a ouvert son compteur cette saison. C’est son tout premier titre en 2022. En finale, il s’est débarrassé de Stefanos Tsitsipas (6-0, 7-6) pour aller chercher son sixième titre à Rome, le 38e Masters 1000 de sa carrière. De quoi faire le plein de confiance avant Roland-Garros qui débute dans sept jours.

L’élimination du Serbe lors de son entrée en lice à Monte-Carlo (face à Alejandro Davidovich Fokina) semble très très loin. Les difficultés physiques entrevues à Belgrade aussi. Le protégé de Goran Ivanisevic est de retour en forme au meilleur des moments. Sa semaine romaine était proche de la perfection. Le Serbe n’y a perdu aucun set.

“J’essaie de faire de mon mieux chaque jour. J’espère vraiment que je pourrai atteindre ton niveau un jour”. Ces mots sont signés Stefanos Tsitsipas à l’issue de la rencontre. Ce niveau, le Grec n’a pas su l’avoir ce dimanche. Surtout après un premier set totalement raté, perdu 6-0. C’était le premier 6-0 que se voyait infliger Tsitsipas depuis celui concédé à l’Open d’Australie en 2019, face à Rafael Nadal en demi-finale. C’est aussi (et surtout) la première fois que le natif d’Athènes perdait un premier set sans inscrire le moindre jeu.

Seulement 8 coups gagnants pour Tsitsipas

Dans une seconde manche très décousue, Tsitsipas pensait avoir fait le plus dur en prenant le service de son adversaire à 2-1 en sa faveur. Le Grec aurait pu tuer le set après s’être procuré une balle de double break à 4-1 mais le numéro un mondial n’a rien lâché pour la sauver.

Ce qui impressionne, c’est le nombre de coups gagnants du plus jeune des deux joueurs. Tsitsipas a seulement réussi huit coups gagnants, tant son adversaire a réussi à le faire déjouer. Le Serbe a, lui, inscrit 24 coups gagnants (20 fautes directes pour le Grec, 16 pour le Serbe)

Après un jeu complètement raté à 5-4, Tsitsipas a laissé échapper sa mise en jeu sur une énorme faute directe, permettant au Serbe de refaire surface dans un set que le Grec aurait dû tuer. Dans un tie-break dominé par Novak Djokovic, c’est sur une nouvelle faute directe en revers que le Serbe s’est imposé à Rome et s’est rassuré avant de jouer son premier Grand Chelem de l’année.

À la fin de la rencontre, le numéro un mondial a encensé son adversaire : “Tu es l’un des meilleurs leaders que ce sport puisse avoir”, a lancé Novak Djokovic. Le Serbe sait qu’il devra compter sur lui à Roland-Garros. Il pourrait être un adversaire redoutable. L’an passé, les deux hommes s’étaient affrontés en finale et Djokovic avait eu le dernier mot, en cinq manches.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *