Ces joueurs et joueuses qui ont changé d’entraîneur à la fin de la saison

Karolina Pliskova avec Sascha Bajin, Ugo Humbert avec Nicolas Copin, David Goffin avec Germain Gigounon… Comme chaque année, ils sont nombreux à avoir changé de coach en fin de saison. On fait le point.

Karolina Pliskova, 2020 Australian Open

C’est le dernier changement en date. Karolina Pliskova a annoncé vendredi 27 novembre le nom de son nouvel entraîneur : Sascha Bajin. Voici la liste, actualisée, des joueurs et joueuses qui ont changé de coach en cette fin de saison 2020.

Karolina Pliskova

Ancien : Dani Vallverdu
Nouveau : Sascha Bajin

Dans sa quête de Grand Chelem, Karolina Pliskova a entamé une collaboration avec Sascha Bajin, ancien sparring-partner de Serena Williams et ancien coach de Naomi Osaka, avec qui il a remporté deux Majeurs. L’ancienne numéro une mondiale souhaitait un coach à temps plein. Ce qui n’était pas le cas avec Dani Vallverdu, qui entraînait également Stan Wawrinka.

Aryna Sabalenka

Ancien : Dieter Kindlmann
Nouveau : Anton Dubrov

Drôle d’année pour Aryna Sabalenka. Après s’être séparé de Dmitry Tursunov fin juillet, la Biélorusse a débuté une collaboration avec l’Allemand Dieter Kindlmann, qui venait d’en terminer avec Angelique Kerber. L’association n’a pas fonctionné et a cessé avant Roland-Garros. Elle a donc décidé de promouvoir son sparring-partner, Anton Dubrov. Avec succès, elle a remporté deux titres, à Ostrava puis Linz. Et elle a fait son retour dans le top 10.

« Je veux continuer à travailler avec lui seul parce que je me sens beaucoup mieux quand je suis avec quelqu’un qui me connaît bien, a t-elle déclaré au site de la WTA. Je n’ai pas à trop réfléchir. »

Johanna Konta

Ancien : Thomas Hogstedt
Nouveau : Dimitri Zavialoff

Test non concluant. Johanna Konta a embauché lors de l’été 2020 Thomas Hogstedt, ancien coach de Maria Sharapova, Caroline Wozniacki ou encore Victoria Azarenka. Ca n’a pas marché. Elle s’est alors de nouveau tournée vers Dimitri Zavialoff, qui l’a coachée de 2018 à 2020, et avec qui elle avait atteint les demi-finales de Roland-Garros en 2019.

 David Goffin

Ancien : Thomas Johansson
Nouveau : Germain Gigounon

La reprise du tennis a été fatale au couple Goffin / Johansson. Le Belge, vainqueur de 4 matches sur 10 disputés avec quatre éliminations d’entrées, s’est raté en cette fin de saison 2020. Fini donc la collaboration avec le Suédois, qui le coachait depuis début 2019. Le 15e mondial s’est tourné vers son ami Germain Gigounon (ex-185e mondial), qui a lâché Ysaline Bonaventure début novembre.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par David Goffin (@david__goffin)

Fabio Fognini

Ancien : Corrado Barrazzutti
Nouveau : Alberto Mancini

Corrado Barrazzutti, capitaine des équipes d’Italie de Coupe Davis et de Fed Cup, n’est plus le coach principal de Fognini. L’Italien de 33 ans a débuté une collaboration avec Alberto Mancini, ancien entraîneur de Guillermo Coria et ancien capitaine de l’équipe d’Argentine de Coupe Davis. Fognini sort d’une saison très compliquée avec six victoires pour dix défaites. Le retour sur les courts après le confinement a également été compliqué pour lui : une seule victoire contre Kohlschreiber à Hambourg.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Fabio Fognini (@fabiofogna)

Félix Auger-Aliassime

Anciens : Guillaume Marx et Frédéric Fontang
Nouveau : Frédéric Fontang (seul)

Félix Auger-Aliassime n’a plus qu’un coach français. Le Canadien a conservé Frédéric Fontang, pas Guillaume Marx, avec qui il travaillait depuis six ans. Un entraîneur qui lui a permis de grimper. « C’est en grande partie grâce à lui que je suis rendu à ce stade de ma carrière. (…) Nous pouvons être fiers de ce que nous avons accompli ensemble. » Le natif de Montréal a cette saison encore joué sur courant alternatif : trois finales (mais toujours aucun titre), son premier huitième de finale à Grand Chelem à l’US Open, mais deux éliminations d’entrée à l’Open d’Australie et Roland-Garros. Il cherche un mentor « qui a l’expérience du très haut niveau, soit qui a accompagné des joueurs qui ont gagné des Grands Chelems soit quelqu’un qui a déjà lui-même gagné des Grands Chelems », comme il l’a confié en visio-conférence vendredi 27 novembre.

Cristian Garin

Ancien : Andrés Schneiter
Nouveau : Franco Davin

Après une belle saison 2020 qui l’a vu atteindre son meilleur classement – 18e en février – Cristian Garin, vainqueur de deux titres cette saison (Cordoba et Rio de Janeiro), a décidé de stopper sa collaboration entamée en 2018 avec Andrés Schneiter. Une décision qui a surpris son désormais ex-coach. Le Chilien s’est tourné vers Franco Davin, qui a été entraîneur de Gaston Gaudio, Juan Martin Del Potro, Fabio Fognini et dernièrement Kyle Edmund.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Cristian Garin (@garincris)

Benoît Paire 

Ancien : Morgan Bourbon
Nouveau : Pas encore connu

Benoît Paire n’a plus d’entraîneur. Il s’est séparé avant Roland-Garros de Morgan Bourbon, avec qui il collaborait depuis près de deux saisons. « Apres 2 années inoubliables nos chemins se separent … Je tiens a te remercier Benoit pour ces moments riches en emotions sur et en dehors du court ! «  a déclaré Bourbon sur Instagram. Pendant le Grand Chelem parisien, la Fédération française de tennis lui a « prêté » un coach fédéral, Boris Vallejo, ancien entraîneur de Marin Cilic ou encore de Pierre-Hugues Herbert.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Morgan bourbon (@morganbourbon)

Ugo Humbert

Ancien : Cyril Brechbuhl
Nouveau : Nicolas Copin

La collaboration entre Ugo Humbert et son préparateur physique devenu coach, Cyril Brechbuhl, ponctuée de son premier titre à Auckland, a pris fin après le Masters 1000 de Cincinnati. Le Messin a trouvé son bonheur depuis : Nicolas Copin, de la All In Tennis Academy, avec qui il a déjà remporté l’ATP 250 d’Anvers et atteint les quarts au Rolex Paris Masters. Il aura également l’aide du co-fondateur de l’académie, Thierry Ascione, entraîneur de Jo-Wilfried Tsonga et de Lucas Pouille.

Dan Evans

Ancien : Dan Hilton
Nouveau : Chris Johnstone

Dan Evans a annoncé fin octobre la fin de sa collaboration longue de trois ans avec Dan Hilton. A ses côtés, le numéro un britannique a atteint son meilleur classement, 32e, qui devrait lui permettre d’être tête de série au prochain Open d’Australie. Hilton a décidé de revenir au sein de la Lawn Tennis Association. Evans travaillera donc avec Chris Johnstone, un Australien qui a notamment coaché Wayne Ferreira.

Kyle Edmund

Ancien : Franco Davin
Nouveau : Pas encore connu

Kyle Edmund a engagé Franco Davin lorsque l’Argentin s’est séparé de Fabio Fognini, mais les résultats n’ont pas suivi, le Britannique étant affecté par une grosse blessure. Davin s’est séparé du 48e mondial pour travailler avec le Chilien Cristian Garin. Edmund n’a pas encore nommé son remplaçant.

Lucas Pouille

Anciens : Amélie Mauresmo et Loïc Courteau
Nouveaux : Nicolas Renavand et Thierry Ascione

Après une saison 2020 quasi-blanche, avec un seul match disputé en Challenger en mars, Lucas Pouille n’aura pas les mêmes coaches en 2021. Il ne sera plus entraîné par Loïc Courteau et Amélie Mauresmo pour qui « ça devenait compliqué pour elle de partir sur les tournois avec sa famille » (Pouille). Nicolas Renavand et Thierry Ascione l’encadreront au sein de la All In Tennis Academy. Le premier sera son entraîneur principal, le second le suivra pendant « plusieurs semaines », selon les dires de Pouille.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Lucas Pouille (@lucaspouille)

 

 

 

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *