Le Big 3 contre la nouvelle vague : Les 9 affrontements qu’on veut absolument voir

Jannik Sinner affrontera mercredi Novak Djokovic pour la première fois de sa carrière, au Masters 1000 de Monte-Carlo. Un duel de générations qui donne déjà envie d’en voir d’autres, d’ici à ce que le Big 3 tire sa révérence. Tennis Majors en a compilé neuf qui nous font saliver d’avance.

13 avril 2021
Carlos Alcaraz, Rafael Nadal, 2021

Personne ne sait combien de temps encore les membres du Big 3 évolueront sur le circuit et chacun espère que cette époque dorée du tennis puisse continuer à nous époustoufler pendant des années. Ceci étant, Roger Federer approche de la quarantaine, Rafael Nadal aura 35 ans pendant Roland-Garros et Novak Djokovic s’apprête à célébrer son 34e anniversaire. Ces trois-là sont bien plus proches du crépuscule que de l’aube de leur carrière. A la veille du duel tant attendu de mercredi au deuxième tour de Monte-Carlo, entre le N.1 mondial Djokovic et le prodige italien Jannik Sinner, Tennis Majors a ciblé neuf confrontations entre le Big 3 et les pépites du circuit que nous mourrons d’envie de voir avant la retraite des trois monstres.

Jannik Sinner – Novak Djokovic

Jannik Sinner est déjà aux portes du Top 20, enchaînant les résultats probants depuis la reprise du circuit en août dernier. Depuis, il a gagné ses deux premiers titres ATP, atteint les quarts de finale de Roland-Garros pour sa première apparition dans le grand tableau du tournoi parisien et disputé une finale de Masters 1000 à Miami. L’Italien a déjà croisé Nadal, à Roland, et avait rivalisé malgré la défaite. Il avait ainsi poussé Nadal au tie-break dans un set, le premier, ce qu’aucun autre adversaire du Majorquin n’était parvenu à faire à Paris en 2020.

Maintenant il faut voir ce dont Sinner est capable contre le N.1 mondial Djokovic, sur la terre battue de Monte-Carlo. Si cet affrontement serait encore plus intéressant sur surface rapide, où le jeu de Sinner est le plus efficace, il sera passionnant d’observer comment l’Italien peut gérer le jeu en cadence et profond de Djokovic sur ocre. Le Serbe affiche un bilan de 34 victoires pour 11 défaites en carrière à Monte-Carlo, avec deux titres, et quand il est à son meilleur niveau, il laisse son adversaire sur le qui-vive, passant d’une posture défensive à un coup d’attaque sur un éclair. Sinner pourrait payer pour apprendre, mais la leçon lui sera quoi qu’il arrive bénéfique.

Le match de rêve : Au 2e tour à Monte-Carlo (rien ne vaut le présent, mais un affrontement en quarts de finale de l’US Open serait savoureux)

Roger Federer – Lorenzo Musetti

Le maître horloger suisse Roger Federer contre l’artiste italien Lorenzo Musetti ? Deux ou trois sets de ce duel alléchant seraient exaltants. Musetti, comme Alcaraz, est encore en train de se bâtir un corps pour les joutes sur le circuit ATP. L’Italien n’y a joué que 19 matchs, mais l’ancien vainqueur de l’Open d’Australie junior, en 2019, a déjà livré des morceaux de tennis de haut niveau. Musetti, comme Federer, joue un tennis gracieux, diversifié et créatif. Il se sert de sa raquette comme d’une baguette magique, peut sortir des amorties venues de nulle part et lober sous pression, et semble ne jamais jouer la même balle deux fois de suite. Il est l’antithèse du bagarreur de fond de court, et c’est pourquoi nous aimerions tant le voir s’opposer à Federer, qui n’est autre que son idole de jeunesse.

Le match de rêve : Un deuxième tour au Masters 1000 de Madrid

Novak Djokovic – Felix Auger-Aliassime

Attendez, ces deux-là ne se sont jamais affrontés ? Comment est-ce possible ? Maintenant qu’Auger-Aliassime est conseillé par Toni Nadal, l’oncle et coach de toujours de Rafael, le contexte autour d’une potentielle confrontation avec Nole n’en serait que plus intéressant. Oncle Toni accompagné son neveu lors de nombreuses victoires mémorables et des défaites cruelles contre Novak Djokovic, et il aurait ainsi des tonnes d’informations à donner à Auger-Aliassime pour préparer ce rendez-vous tant attendu. En l’état, il est difficile d’imaginer FAA, qui a perdu ses dix derniers matchs contre le Top 10, inquiéter le Serbe. Mais ça n’enlèverait rien au plaisir de voir ce duo s’engager dans de longs rallyes sur une surface lente, par exemple sur terre battue. Ce serait une super expérience pour le Canadien et, s’il pouvait faire un bon match, ce pourrait être le déclic pour celui qui manque de confiance en ce moment.

Le match de rêve : En huitième de finale à Roland-Garros

Jannik Sinner – Roger Federer

Deux des coups droits les plus féroces du tennis, avec une génération entière d’écart, mais une même capacité à dicter les échanges et à conclure les points avec panache. Un match entre Roger Federer et Jannik Sinner serait un gage de jeu offensif, les deux joueurs cherchant à s’installer dans le court et à dominer avec des frappes agressives. Federer testera la faculté de Sinner à se défendre en allant au filet, et Sinner voudrait emmener le match dans une filière plus longue, en gardant le Suisse le plus loin possible de sa ligne de fond de court pour pouvoir engager des rallyes. L’Italien pourrait aussi insister du côté revers de Federer, ce qui l’obligerait à négocier son slice régulièrement. Les options paraissent infinies, ce serait un duel fantastique pour le gazon. Même si Sinner est relativement inexpérimenté sur cette surface, il n’y a aucun doute sur le fait qu’il parviendrait à rendre ce duel passionnant.

Le match de rêve : En quart de finale à Wimbledon

Andrey Rublev – Novak Djokovic

Andrey Rublev a affronté Rafael Nadal et Roger Federer, mais jamais Novak Djokovic. C’est un peu étrange qu’il ait réussi à échapper au Serbe pendant tout ce temps, étant donné qu’il a 23 ans et près de 250 matchs ATP à son actif. Espérons que ces deux-là puissent se confronter dans un futur proche. Si Rublev fait face à un Djokovic passif comme il peut l’être parfois, il devrait être capable de dicter le tempo et de mettre Djokovic sur le reculoir. Mais Djokovic est tellement malin et intuitif quand il s’agit de dérégler les gros frappeurs. Il voudra rendre la vie inconfortable pour Rublev en le faisant bouger et en le surprenant. Le Russe aurait une meilleure chance de vaincre sur un court dur rapide, mais ce serait un régal de les voir sur terre battue, où il y aurait à coup sûr une tonne de longs échanges. Pourquoi pas en session de nuit à Rome ?

Le match de rêve : N’importe quelle finale de Masters 1000 sur dur, disons Cincinnati

Sebastian Korda – Roger Federer

Sebastian Korda, ou Sebi, comme il aime qu’on l’appelle, a tellement de respect pour les légendes du jeu qu’il a appelé son chat Rafa. Le jeune Américain ayant déjà défié Nadal, à Roland-Garros l’année passée, espérons qu’il puisse croiser Roger Federer. Il pourrait énormément apprendre de la façon dont le Suisse varie ses services et dicte le jeu à partir de sa première balle comme de sa seconde. Et évidemment, nous aimerions voir ces deux cogneurs se mesurer dans des rallyes enflammés. Et pourquoi pas cette année, à l’US Open, au troisième tour, devant un stade plein ?

Le match de rêve : Un troisième tour à l’US Open

Sebastian Korda, Miami, 2021

Lorenzo Musetti – Rafael Nadal

Lorenzo Musetti adore la terre battue, et on salive à l’idée de voir le facétieux Italien défier Nadal sur sa surface favorite, parce que tous les jeunes terriens avec de grandes ambitions devraient avoir la chance de mesurer en vrai ce qui fait du King of Clay… le King of Clay. Pour Musetti, affronter Nadal serait compliqué à double titre, à cause de ce que le coup droit hyper lifté de l’Espagnol pourrait provoquer à son revers à une main soyeux. C’est comme un casse-tête impossible à résoudre, mais ça vous rend plus fort de vous y confronter. Musetti a déjà prouvé qu’il savait répondre présent dans les grands rendez-vous et il produirait certainement son meilleur tennis contre Nadal, ce qui pourrait provoquer un vrai duel, sans l’amener pour autant à la victoire, a priori. Mais sait-on jamais…

Le match de rêve : Un troisième tour à Roland-Garros

Roger Federer – Felix Auger-Aliassime 

Vous vous souvenez en 2019, quand nous étions passés tout proches d’une finale Federer – Auger-Aliassime à Miami ? John Isner en avait décidé autrement en dominant le Canadien en deux tie-breaks en demi-finale, mais ça n’a fait que renforcer notre désir de voir ce match. La fluidité de Federer et sa présence de côté coup droit face au jeu de fond de court d’Auger-Aliassime ? Cela pourrait produire du tennis de haut niveau. Et maintenant que Toni Nadal se trouve dans la box d’Auger-Aliassime, le Canadien devrait adopter un plan de jeu très précis : attaquer le revers avec son coup droit et au service. Et répéter l’opération à chaque occasion.

Le match de rêve : La finale du Masters 1000 de Miami en 2022

Roger Federer

Rafael Nadal – Carlos Alcaraz

Faire de Carlos Alcaraz le « nouveau » Rafael Nadal n’a absolument aucun sens. Et ce n’est pas une critique envers Alcaraz (17 ans), bien au contraire. Mais il n’y aura jamais un autre Rafael Nadal. Ça ne veut pas dire qu’Alcaraz n’est pas un joueur au potentiel énorme, avec un sacré avenir. Il n’a disputé que 13 matchs sur le circuit ATP et ils suffisent à déceler chez lui les atours d’une future star.

Alcaraz a déjà affronté des Top 20 (une victoire contre Goffin à Adelaïde, une défaite contre Zverev à Acapulco). Mais nous aimerions tant voir l’Espagnol se confronter à Nadal sur terre battue. Pourquoi pas le mois prochain, à Madrid, où Alacaraz a reçu une invitation ? Bien évidemment, le gamin recevrait probablement la leçon du King of Clay, mais ce serait magnifique à voir et il en tirerait à coup sûr un ou deux enseignements pour progresser.

Le match de rêve : Un deuxième tour au Masters 1000 de Madrid

Update : Le rêve de Tennis Majors est devenu réalité le 5 mai 2021, jour des 18 ans d’Alcaraz. Sur le central de la Caja Magica, l’Espagnol a affronté son aîné dans leur pays, avec à la clé une défaite sèche (6-1, 6-2). Mais un souvenir immense pour Alcaraz, entouré de Nadal et de Feliciano Lopez, directeur du tournoi, pour souffler ses 18 bougies.

Carlos Alcaraz, Feliciano Lopez and Rafael Nadal at the 2021 Mutua Madrid Open
Carlos Alcaraz, Feliciano Lopez and Rafael Nadal at the 2021 Mutua Madrid Open. © Antoine Couvercelle / Panoramic
Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *