“Je me sens mille fois mieux qu’avant” : 500 victoires, mais surtout un bonheur retrouvé pour Monfils

Gaël Monfils a atteint mercredi les 500 victoires sur le circuit ATP avec son succès sur Alex De Minaur à Cincinnati. Mais le plus important pour le Français, c’est qu’il retrouve des sensations positives ces dernières semaines, notamment grâce au retour du public.

Gael Monfils, Toronto 2021

C’est un club très fermé que Gaël Monfils a intégré mercredi. Ils y étaient 10 en activité avant son arrivée, 55 dans l’histoire de l’ATP : celui des joueurs à 500 victoires. Vainqueur d’Alex de Minaur (6-3, 7-5) pour se hisser en huitième de finale du Masters 1000 de Cincinnati, le Français était tout sourire en conférence de presse. “Je me sens super bien, s’est réjoui le Parisien. Evidemment je suis heureux d’avoir 500 victoires à mon actif. C’est un grand accomplissement. Je suis très fier.”

A 34 ans, Monfils est le quatrième plus jeune de la liste. Mais il est sur le circuit depuis 2004, soit près de 17 ans de présence continue au plus haut niveau. Sa première victoire, il l’avait décrochée à Metz, contre Xavier Malisse (3-6, 7-6, ab.). Son premier titre remonte, lui, à 2005, à Sopot, en Pologne. “Ça fait un moment que je suis là, que je joue. Pour être honnête, avant de venir ici, je ne savais pas que j’en étais si proche. En y repensant, c’est un sacré nombre. Ça fait beaucoup de victoires au fil des années, et je n’aurais jamais pensé arriver à un tel total quand j’ai commencé.”

Monfils : “Je suis vraiment un joueur qui a besoin de cette interaction”

Il aurait néanmoins l’atteindre bien plus tôt, sans la pandémie de coronavirus qui l’a coupé dans l’élan formidable qui était le sien à la fin de l’hiver 2020 (titre à Montpellier et Rotterdam, demi-finale splendide à Dubaï contre Novak Djokovic). Depuis la reprise, il n’a gagné que sept de ses 22 matchs disputés, en un an.

Mais la tournée américaine semble le revigoré. Pour la deuxième fois de suite, Monfils a remporté à Cincinnati deux matchs d’affilée, après avoir sorti Dusan Lajovic au premier tour, alors qu’il n’y était jamais parvenu depuis le restart. Une résurrection qu’il attribue au relâchement des restrictions liées à la Covid-19. “Tout va dans la bonne direction. Le public est de retour. Quand on joue, c’est vivant, il y a beaucoup d’énergie. Ça montre que je suis vraiment un joueur qui a besoin de cette interaction. Je me sens beaucoup mieux, même pas cent fois mieux, mais mille fois mieux qu’avant. Je vais juste en profiter, continuer à jouer et essayer de m’améliorer.”

Gaël Monfils at Toronto in 2021
Gaël Monfils at Toronto in 2021 © ZM / Panoramic

Il lui faudra passer jeudi passer un vrai cap pour venir à bout d’Andrey Rublev, 7e joueur mondial. Pour retrouver trace d’une victoire de Monfils sur un Top 10, il faut remonter à février 2019 (Marin Cilic au premier tour à Dubaï.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *